Nom du navire :
ALCOFRYBAS Non renouvelé en 2016
Anciens Noms (éventuels):
Ex-NIVOURT, EX- JACK-HELENE
Navire labélisé en :
2008
Numéro d'immatriculation :
NEANT (pas d'acte de francisation retrouvé, ce bateau est un sans papiers)
Quartier d'immatriculation :

NEANT
Type, série, ou nom local :
Monotype de Chatou
Protégé au titre des Monuments Historiques :
Non
Type de Navire :
Architecte :
FRANCOIS TEXIER
Chantier constructeur :
TEXIER Fils (Petit Gennevilliers)
Année de construction (ou de mise en service) :
1914
Genre à l’origine :
PLAISANCE
Longueur hors tout :
5,05 m
Longueur coque :
5,05
Longueur flottaison :
3,60 m
Largeur Maître bau :
1,82 m
Tirant d’eau :
0,15 - 0,95 m
Tirant d’air :
8 m
Déplacement (en tonnes) :
0,35 t
Jauge administrative (en tonneaux) :
0,5 tx.
Coque : type de construction, matériaux, formes particulières... :
Bordés pichpin sur membrures ployées acacias et charpente chêne. Préceintes acajou.
Pont et superstructures : description, matériaux :
Pont en lattes remplacé par un pont en CP dans les années soixante.
Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux :
Gréement houari d'origine, entièrement en bambou. Bôme à rouleau.
Voilure : description, surfaces, matériaux :
Houari 16 m2. Deux voiles, une coton d'origine, une Dacron.
Emménagements : description, matériaux :
Cockpit encadré de deux bancs latéraux
Moteur(s) : type, puissance, année :
Témoignage humain :
Bateau qui a animé le yachting parisien de 1901 aux années trente, donnant naissance du Cercle Nautique de Chatou (devenu Yacht Club de l'Ile de France).Charcot, Paul Poiret, Haffener, Gustave Alaux, Georges Thierry, Santos Dumont, JJ Herbulot etc… ont navigué sur Chatou.
Témoignage technique ou conceptuel :
Exemple-type de construction de petits bateaux de plaisance à l'orée du XXème siècle dont le gréement en bambou constitue l'originalité ainsi que le dessin de ses appendices.
Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :
Bateau ayant participé à toutes les activités du CNC : descentes de Seine, traversées de Paris, démonstrations lors des expositions Internationales.
Autres éléments remarquables :
Très peu d'éléments, à part le pont et le puits de dérive ne sont pas d'origine. Accastillage (Métayer) complètement d'origine.
Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues :
Ce bateau a reçu en 1922 le n° 16 attribué par l'Union des Sociétés de Rivières et apparaît dans la liste publiée dans le Yacht du 8 avril 1922 comme s'appelant Jack-Hélène et appartenant à un M. Lyon. Ce nom et celui du bateau permettent d'en remonter l'histoire à travers les compte-rendus de régates du CNC jusqu'au 2 mai 1914 exactement. Il appartient alors à un M. Croisille. Il m'a été impossible de remonter plus haut. Le bateau date donc, au plus tard, de 1914, année au cours de laquelle la série ne comptait qu'une vingtaine d'unités. Il s'agit donc d'un des vingt premiers Chatou mis à l'eau, on ne peut en savoir plus. Racheté en 1937 au YCIF par M. Trouvin, le bateau est resté ensuite cinquante ans dans la même famille, naviguant à Fontaine-Le-Port, avant que je ne l'achète moi-même. Je l'ai restauré en 92-94. Le bateau subit aujourd'hui un refit qui devrait lui permettre de célébrer son centenaire d'ici peu. VIBART Eric
Informations particulières : Le bateau a fait l'objet de plusieurs articles et publications et figurent dans plusieurs ouvrages consacrés à l'histoire de la Plaisance.
Département :
00
Port d’attache habituel :
Hangard région parisienne