Nom du navire :
AILE VI
Anciens Noms (éventuels):
AILE VI 1928-1956 / Virginie 1956-1973 / AILE VI depuis 1973
Navire labélisé en :
2008
Numéro d'immatriculation :
246817 (E)
Quartier d'immatriculation :

NOIRMOUTIER - 85
Type, série, ou nom local :
8 m Jauge Internationale (8mJI)
Protégé au titre des Monuments Historiques :
Oui
Type de Navire :
Maritime
Architecte :
ARBAUT
Chantier constructeur :
Chantier de la Hève au HAVRE
Année de construction (ou de mise en service) :
1927
Genre à l’origine :
Voilier de course 8 mJI
Longueur hors tout :
14,47 m
Longueur coque :
13,90 m
Longueur flottaison :
9,66 m
Largeur Maître bau :
2,74 m
Tirant d’eau :
1,90 m
Tirant d’air :
18,48 m
Déplacement (en tonnes) :
8,87 t
Jauge administrative (en tonneaux) :
8,43 tx
Coque : type de construction, matériaux, formes particulières... :
Coque en bois initialement à structures mixtes acacia et métal puis lamellé-collé d'acajou Bordés en acajou
Pont et superstructures : description, matériaux :
Pin d'Oregon et superstructure en acajou
Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux :
Gréement de type Marconi : Mât en spruce (2 demi coquilles collées avec des pièces scarfées au profil en forme de poire) Bôme à caissons en spruce section rectangulaire 8 haubans, 2 bastaques, 1 pataras, 1 étai Gréement dormant : laiton Gréement courant : synthétique
Voilure : description, surfaces, matériaux :
Plan de voilure établi par Guy Ribadeau-Dumas Grand voile (66,90 m_) – génois lourd – génois léger – foc – petit foc – trinquette – spinnaker – gennaker
Emménagements : description, matériaux :
2 banquettes, 1 cloison en acajou
Moteur(s) : type, puissance, année :
Témoignage humain :
Aile VI est entré dans la légende par sa victoire aux jeux olympiques d’Amsterdam en 1928 avec Virginie Herriot. A force de ténacité, Virginie Herriot, héritière des Magasins du Louvre, s’imposa en grande dame du yachting. De 1912 à 1932, elle disputa une moyenne de 90 courses par an, fit construire onze voiliers de régate portant le même nom mythique et qui remportèrent de nombreux succès, parmi lesquels les J.O d’Amsterdam, la coupe d’Italie, la coupe de France (avec Aile VI), la coupe de Méditerranée, la coupe du roi d’Espagne avec ses 8mJI
Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :
9 août 1928 : vainqueur des jeux olympiques d’Amsterdam 1928 : vainqueur de la coupe d’Italie 1929 : vainqueur de la coupe de France – de la coupe du roi d’Espagne – de la coupe d’Italie 1935 : vainqueur de la coupe Thalassa 1961 : participation à la Giraglia où il essuie une terrible tempête (bôme et mât cassés) Depuis 1996 : Aile VI participe régulièrement aux régates de Méditerranée (Imperia, Monaco Classic Week, Régates Royales de Cannes, Voiles de St Tropez) et aux régates d’Atlantique (Bénodet, La Trinité, La Baule, Noirmoutier)
Autres éléments remarquables :
Classé parmi les monuments historiques depuis le 05/07/1991
Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues :
1928-1931 : Virginie Herriot 1931-1934 : Ligue Maritime et Coloniale (LMC) du Havre (les pilotins du Havre) 1934-1956 : R. Revillon puis le Général Antonat 1956-1973 : Club Nautique de la Marine de Toulon Rebaptisé Virginie, il subit d';importantes modifications pour être transformé en voilier de croisière. En 1972, le bateau est réformé, ce qui équivaut à une condamnation 1973-1980 : Sauvé par François Turlan, le bateau reprend son nom d';Aile VI et entre en restauration 1980-1984 : Hubert Allard de Grandmaison 1984-1989 : Dominique Rostini 1989-1994 : Philippe Briand Depuis 1994 : société quirataire Aile VI (SVL6) Restauration aux charpentiers réunis de Cancale (4200 heures) à partir de photos d';époques et des marques relevées sur le bateau, les plans ayant été brulés lors des bombardements du Havre pendant la 2ème guerre mondiale.
Informations particulières :
Département :
85
Port d’attache habituel :
Noirmoutier