Nom du navire :
ALBADA
Anciens Noms (éventuels):
FORTUNE CARREE ANDRE
Navire labélisé en :
2010
Numéro d'immatriculation :
PV 291311
Quartier d'immatriculation :

PORT VENDRES
Type, série, ou nom local :
Sardinal (barque catalane)
Protégé au titre des Monuments Historiques :
Non
Type de Navire :
Maritime
Architecte :
Chantier Doumairon
Chantier constructeur :
Chantier DOUMAIRON à VALREAS (34)
Année de construction (ou de mise en service) :
1954
Genre à l’origine :
Barque catalane
Longueur hors tout :
9,12 m
Longueur coque :
9,12 m
Longueur flottaison :
9,12 m
Largeur Maître bau :
2,65 m
Tirant d’eau :
0,92 m
Tirant d’air :
9 m
Déplacement (en tonnes) :
4.5 T
Jauge administrative (en tonneaux) :
3.79 Tx
Coque : type de construction, matériaux, formes particulières... :
Quille, membrures, proue, étambot en chêne bordés, pont, espars en pin
Pont et superstructures : description, matériaux :
Pont en pin de la Matte, lattes de 12 cm calfatées 4 capots en pin
Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux :
Gréement latin : mât de 9 m incliné vers l’avant de 18° antenne en deux partie, longueur totale 12 m
Voilure : description, surfaces, matériaux :
Voile latine ronde de 45 m2 foc (polacre) de 12 m2
Emménagements : description, matériaux :
Plancher dans la cale avant cloison intermédiaire au niveau du maître bau
Moteur(s) : type, puissance, année :
Volvo Penta MD3B 36 CV 6.72 CV FISCAUX
Témoignage humain :
Le chantier DOUMAIRON a construit plusieurs sardinals inspirés des réalisations des chantiers de la côte Vermeille (FERRER à Colioure, BONAFOS et COLOMINES à Banyuls-sur-mer)
Témoignage technique ou conceptuel :
La barque catalane typique aussi appelée "sardinal" a une longueur variant de 9 m à 11 m, et est gréée d'un appareil latin. L’antenne est composée de deux parties : le quart (partie basse à l’avant de la barque) et le penne (partie haute). Le mât est incliné vers l’avant d’environ 20°. Cette inclinaison facilite certaines manoeuvres de la voile. L’écoute, manœuvre courante, est frappée à un angle de la voile, pour régler son orientation par rapport au vent. Elle sert à border la voile. Elle passe dans le casse-écoute, encoche de l’étambot sous la barre. Deux autres manœuvres permettent de contrôler la position de l'antenne dans l'espace : * Le davant, fixé au bas du quart, il est frappé « sous le vent ». Il sert à régler l'angle que l'antenne, fait par rapport à l'axe de la barque. * L'orse-poupe, fixé à l'extrémité inférieure de l'antenne, permet de contrôler l'inclinaison de l'antenne et sa stabilité. L'orse est frappé « au vent ».
Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :
Bateau utilisé pour la pêche à la sardine ou à l'anchois à l'aide de filets dérivants
Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues :
Premier propriétaire : M. DANDINE pêcheur à Valreas .... André ASSIE pêcheur à La Nautique (11) Louis ASSIE Jean Pierre GARRY
Informations particulières :
Département :
66
Port d’attache habituel :
Banyuls sur Mer