Nom du navire

DRANACK

Année de labellisation

2016

Renouvelé en DATE DE

2020

Numéro de francisation :

4972/2170/1

N° Immatriculation

321865D

Quartier d'immatriculation

AY Auray

Type, série, ou nom local

Costantini 30

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Site internet

bateaux-costantini.fr

Année d’acquisition du navire :

1995

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

Gilles Costantini

Chantier constructeur

SA Chantier naval Costantini St Philibert (56)

Année de construction (ou mise en service) :

1976

Longueur hors tout :

9.25 m

Longueur coque :

9.25 m

Longueur flottaison :

6.90 m

Largeur Maître bau :

3.02 m

Tirant d’eau :

1.72 m

Tirant d’air :

12 m

Déplacement (en tonnes) :

2.700 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

9.28 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque à double bouchain en contreplaqué sur une structure en acajou (membrures et lisses) et iroko (serres de bouchain et bauquière). Renforts en acier galvanise en U depuis les boulons de quilles jusqu'aux cadènes.

 

Coque : état actuel

Parfait état d'entretien.

 

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont et superstructures en contreplaqué sur barrots en acajou.

 

Pont et superstructures : état actuel

Parfait état d'entretien.

 

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement de sloop à simple étage de barres de flèches, mat bôme et tangon en aluminium. gréement dormant en inox.

 

Gréement : état actuel

Parfait état d'entretien.

 

Voilure : description, surfaces, matériaux

GV de 14m2 Grand génois de 31,10m2 Soit une surface totale au près de 44,10m2 Spi de 65m2

 

Voilure : état actuel

Usure d'usage normal, les voiles sont renouvelées régulièrement en tant que de besoin.

 

Emménagements : description, matériaux

Tout l’emménagement est réalisé en contreplaqué et formica, typique des années 70.

 

Emménagements : état actuel

Parfait état d'entretien.

 

Moteur(s) : type, puissance, année

A l’origine Dranack était équipé d’un moteur inboard diesel Volvo MD5A, monocylindre de 7,5Cv. Après 38 années de bons et loyaux services il a fini par rendre l’âme et a été remplacé par un diesel YANMAR 1GM10, monocylindre de 8Cv.

 

Témoignage humain :

En tant qu'architecte naval, Gilles Costantini prends la suite de son père Louis Costantini, décédé en 1957. Il exerce son art au sein du chantier naval familial implanté à St Philibert. Il dessine de nombreux voiliers, le plus célèbre d'entre eux étant le Pen Duick II avec lequel Eric Tabarly gagne la transat en 1964. L'évolution des concepts de voiliers et des formes de coques qu'il dessine s'inscrit dans la tendance de l'époqu,e marquée par une recherche de gain de poids et une augmentation de puissance de voilure sans compromettre la « raideur à la toile ». Les voilures de côtre sont abandonnés au pofit de voilures bermudiennes avec un génois à grand recouvrement ce qui permet d'augmenter la surface de toile sans allonger les mâts. Les coques s'elargissent et les lests s'allègent. Le Costantini 30 dont le dessin date de 1971 est un concentré assez avant gardistede cette tendance avec: une coque a double bouchain large (pour l'époque), un arrière très porteur, un gréement assez court (un seul étage de barres de flèches) un génois à grand recouvrement.

 

Témoignage technique ou conceptuel :

A la fin des années 50, le principe communément admis voulait que, pour qu'un bateau soit rapide, il fallait qu'il soit étroit afin de mieux « fendre les flots ». La perte de stabilité de forme étant alors compensée par une stabilité de poids avec des lests lourds et profonds. Quelques architectes navals commencent à remettre en cause ce principe au cours des années 60 et de nouveaux concepts de déplacements légers apparaissent. Pen Duick II et la victoire très médiatisée d'Eric Tabarly en 1964 sont la démonstration que ces évolutions vers les déplacements légers sont la voie à suivre. Le dessin du Costantini 30 est caractéristique de cette poursuite des évolutions des formes de coques et de gréements. Son avant reste assez pincé mais son arrière est très large pour l’époque, son mât reste assez court mais avec un grand recouvrement du génois. Bien que datant du début des années 70 ce dessin préfigure les formes actuelles avec un bau important et des formes arrieres tres portantes.

 

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Le Costantini 30 a été conçu et dessiné en 1971, par Gilles Costantini, pour courir la solitaire du Figaro qui s’appelait alors course de l’Aurore et se courait en jauge open de 30 pieds et non en monotypes. Le premier de cette petite série (six unités au total) était Arauna III, construit pour Jacques Timsit. Dranack a été construit en 1976, soit cinq années après le dessin des plans.

 

Autres éléments remarquables :

Dranack est le cinquième de sa série. Coque, gréement, voilure et emménagements sont conservés en état d'origine, même si, pour le confort de son équipage, quelques équipements électriques et électroniques modernes sont venus s'ajouter.

 

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Le premier propriétaire de Dranack est Henri Joseph-Teyssier qui l'a fait construire par le Chantier Costantini en 1976 et en a pris livraison à sa mise à l'eau le 24 juin 1976. Il a vendu Dranack le 14 juin 1995 à Philippe Costantini, fils de Gilles Costantini, l'architecte du bateau. En 2002/2003, Dranack a eu besoin d'une importante remise en état : changement des bordés, des lisses de fond et du pli inférieur de quille. Les travaux ont été réalisés par le Chantier Pichavant à Pont l'Abbé, sous la supervision de Gilles Costantini, architecte du bateau. C'est dans ce chantier qu'avaient été remis en état, quelques années auparavant, Pen Duick II et Margilic, issus du même chantier Costantini. Philippe Costantini en est toujours propriétaire actuellement et l'entretien de façon minutieuse.

 

Localisation : Département

56

Localisation : Port d’attache habituel

Rivière d'Auray

Chantier d’hivernage :

Chantier Le Borgne, Le Parun, Baden 56870

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image