Nom du navire

ICARE

Année de labellisation

2008

Renouvelé en DATE DE

2016

Anciens Noms (éventuels)

– 1959 : Icare – 1976 : Cabrin

Numéro de francisation :

NEANT

N° Immatriculation

361817 E

Quartier d'immatriculation

AD Audierne

Type, série, ou nom local

CAP NORD

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

2003

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

Vernette Louis

Chantier constructeur

Chantier Boudignion à Arles

Année de construction (ou mise en service) :

1959

Longueur hors tout :

10,65 m

Longueur coque :

10,58 m

Longueur flottaison :

8,40 m

Largeur Maître bau :

2,98 m

Tirant d’eau :

1.60 m

Tirant d’air :

13,50 m

Déplacement (en tonnes) :

6.400 tonnes

Jauge administrative (en tonneaux) :

9 tonneaux

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Il s'agit d'une construction classique en bois : bordé en acajou, riveté sur membrures en acacia, ployées à chaud. La pièce de quille et les varangues sont en chêne. Longitudinalement, la coque est raidie à l'aide d'une serre-bauquiére et d'une serre intermédiaire. Le lest est de 2,6 tonnes.

Coque : état actuel

– 1/3 des bordés ont été changés en sipo en 2005 – Changement total des ribords et galbords en 2006 – Les boulons de quille sont en inox changés en 2006.

Pont et superstructures : description, matériaux

Le pont est en contreplaqué Nautibois de 15 mm peint sur barrots en chêne. Il est collé et vissé latéralement sur le bordé de pré-cintre et sur les barrots. Les hiloires et contre -hiloires sont en acajou massif. Les barrotins de rouf sont de même type que ceux du pont. Le dessus du rouf est en contreplaqué peint.

Pont et superstructures : état actuel

Le pont,les hiloires,les contre-hiloires,ont été changés en janvier 2008.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Le profil du mât est en spruce.

Gréement : état actuel

Le mât a été rénové en 2003. Le gréement dormant visité en 2008.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Voilure sloop – Grand voile : 30,50 m2 – Foc 1: 18,10 m² – Foc 2: 12,01 m² – Génois : 29,37 m² – Spinnaker : 85,30 m².

Voilure : état actuel

Grand voile : changé en 2005.

Emménagements : description, matériaux

Les aménagements sont construits autour de la structure. Les planchers en chêne sont posés sur les varangues. Les cloisons en cp sont habillées en pin du nord vernis. Les aménagements sont en acajou. La sellerie de couture traditionnelle.

Emménagements : état actuel

Restauration prévue en 2009.

Moteur(s) : type, puissance, année

Nanni diesel type 3100 HE Puissance : 21,3 kw (29ch) Année : 2006

Témoignage humain :

La série Cap Nord est de l'architecte naval Louis Vernette . Officier au long-cours, ancien cap hornier. Il s'est consacré à l'architecture navale pendant de nombreuses années. Ces monotypes norvégiens : Le féroe (7m) ; le drakkar (8,40m); le camargue dériveur lesté dessiné en 1957; le cap horn ( 8,40 m) le socotroi (9,30 m), tous ces monotypes ont été construits à plusieurs exemplaires. En dehors de la plaisance pure, plus d'une trentaine de chalutiers de 11 m à 22 m ont navigué sous sa signature de Marseille à Port-Vendres.

Témoignage technique ou conceptuel :

Le Cap Nord est caractérisé par son arrière Norvégien. Cette unité est gréée en ketch,cotre ou sloop.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

C'est à bord du prototype de la série gréé en ketch, Le Smile, qu'Olivier Stern Veyrin est parti en 1963 pour un long périple atlantique. Une traversée relaté dans son livre, solitaire ou pas.

Autres éléments remarquables :

Icare est le voilier du président de l'association la fête du vent et de la mer, organisatrice de la route de l'amitié.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

– 1959 : Icare commandé par un chirurgien de Marseille naviguera en Méditerranée – 1976 : Mr Tocci Christian en deviendra propriétaire. Baptisé Cabrin, il utilisera pour une navigation hauturiére, sur les côtes du Brésil. – 2002 : Mr Badignand et Mr Valensi en font l'acquisition. Début d'une rénovation – 2003: Le Port Bruno, nouveau propriétaire, lui redonne son nom d'origine. La restauration entrecoupée de navigation estivale est entreprise au chantier Stagnol de Bénodet.

Localisation : Département

29

Localisation : Port d’attache habituel

AUDIERNE

Chantier d’hivernage :

Stagnol Bénodet

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image