Nom du navire

KENEIL-KOZH

Année de labellisation

2009

Renouvelé en DATE DE

2017

N° Immatriculation

228 203

Quartier d'immatriculation

BR Brest

Type, série, ou nom local

Petit langoustier de Camaret

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Pêche

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

Le BiIly

Chantier constructeur

Chantier du Paludec au BONOT, n'existe plus aujourd'hui.

Année de construction (ou mise en service) :

1948

Longueur hors tout :

10

Longueur coque :

8

Longueur flottaison :

7.77

Largeur Maître bau :

2.85

Tirant d’eau :

1.7

Tirant d’air :

10

Déplacement (en tonnes) :

7

Jauge administrative (en tonneaux) :

4.38

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

La coque est de forme traditionnelle aux petits langoustiers de Camaret, le maître-bau est au premier tiers avant, se pinçant sur l'arrière, construction en bordés francs niangon pour les oeuvres mortes et chêne pour les oeuvres vives. Le pont et teug sont en mélèze. Les espars sont en pin d'orégon. Ce canot a été rebordé en 1999 aux chantiers Squiban à Ploudalmézeau. J'ai remplacé le rouf qui faisait trop yacht par un gaillard d'avant ou teug beaucoup plus discret, chantier Scuiller Vincent à Lesconil. La quille est en chêne, blindée sur les cotés. Tout l'accastillage est en bronze et inox.

Coque : état actuel

La coque entretenue régulièrement est en excellent état.

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont en mélèze, banc ou gaillard arrière en mélèze, gaillat d'avant en mélèze.

Pont et superstructures : état actuel

Pont en bon état (un peu d'étanchéité à faire tous les ans), teug à l'état neuf.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement de côtre aurique, le gréement courant est en drisses polyester imitation chanvre, le gréement dormant, les haubans sont en cable inox ainsi que la draille. Cap de moton, poulies estropées en azobé avec réa bronze et axe inox. Les cadènes ferrures de mat et de gouvernail sont en inox 18/12. Les espars en pin d'orégon.

Gréement : état actuel

Le gréement est en bon état général .

Voilure : description, surfaces, matériaux

Grand voile : 28,90 m² , couleur tan en dacron finition traditionnelle voilerie Tonnerre Trinquette de route: 9,50 m², couleur crème en dacron voilerie Tonnerre Trinquette solitaire: 6,3m2 autovireuse , 1 ris , blanche voilerie Cudennec. Foc de route 8,50 m², marron tan. Foc ballon 16m², rouge en coton traité. Petit foc : 5,80 m² couleur tan. Toumentin: 2,5 m² couleur tan. Flèche : 7,65 m² crème.

Voilure : état actuel

Entretenue et en bon état.

Emménagements : description, matériaux

Descente par petit escalier en bois rouge, à babord table à carte (très grande) à tribord évier , réchaud, réserve d'eau dans cuve inox 80 litres. Au centre emplanture du mat, grande banette de chaque côté. Sous le pont une banette de chaque côté du moteur. Equipets et rangement divers.

Emménagements : état actuel

Très bon état.

Moteur(s) : type, puissance, année

Moteur Perkins 1963 Type 4.270 . 60 CV Inverseur Paragon type HF Gasoil réservoir 160 litres

Témoignage humain :

Ce canot a été construit par le charpentier de marine Le Bily qui avait créé un chantier naval au lieu dit le Paludec sur la rivière. D'après sa famille que j'ai rencontré, il a ainsi construit cinq à dix unités pour les pêcheurs de Belle ile, crabier homardier langoustier. Le Kéneil kozh semble être le dernier survivant de cette flottille, la famille, à part le souvenir, n'a conservé aucun document. Quand son premier propriétaire est décédé, il a été acheté par les scouts marins de France qui en ont fait leur navire amiral. Ensuite, il est retourné à la pêche et a été motorisé. C'est monsieur Jean Michel Beuzit qui l'ayant repéré dans une anse du Bonot à l'état d'épave, l'a sauvé dans les années 1990. Pour ma part, je l'ai acquis en mars 1999 et j'ai achevé la réfection en lui gardant au maximum son aspect bateau de travail. Aujourd'hui, c'est mon bateau de travail justement puisque ma dénomination artistique est "youn Capitaine sculpteur marin", tous les étés j'embarque ma production de petites statues en bois et vais avec ce canot béquiller au port de Saint Marine proposer mes statues aux touristes qui se promènent sur la grève.(www.sculpteurmarin.fr)

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Par mon acte de sculpture et le style, je restitue sur le pont de mon canot les occupations des marins qui se rendant sur leur lieu de pêche très lointain et à la voile avaient le temps de tailler qui une demi coque, qui un petit personnage de légende, sirène, triton etc .

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Le dernier propriétaire qui m'est connu est M. Jean Michel BEUZIT , qui a fait un neuvage à ce canot au chantier SQUIBAN à Ploudalmézeau. Pour ma part, j'ai achevé ces travaux et remplacé le rouf par un teug au chantier le Vivier à Lesconil.

Localisation : Département

29

Localisation : Port d’attache habituel

Association l'APPC (association des plaisanciers du pont de cornouaille)

Chantier d’hivernage :

Chantier le Vivier , Vincent Scuiller à Lesconil

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image