Nom du navire

KUZ HEOL

Année de labellisation

2020

Anciens Noms (éventuels)

Jean Jacques

Numéro de francisation :

03 0240 06 901 H 6545

N° Immatriculation

BR 267 711 une demande de changement est en cours pour récupérer si c'est possible l'ancienne BR 7413

Quartier d'immatriculation

BR Brest

Type, série, ou nom local

Coquillier de la rade Brest

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Site internet

http://www.kaeremembro.asso.fr

Année d’acquisition du navire :

2020

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Pêche

Mode de propulsion (à l'origine)

moteur

Mode de propulsion (actuel)

voile

Chantier constructeur

Chantier Stipon au Fret à Crozon

Année de construction (ou mise en service) :

1962

Longueur hors tout :

13m

Longueur coque :

8,91m

Longueur flottaison :

8m environ

Largeur Maître bau :

3.29m

Tirant d’eau :

1,60

Tirant d’air :

10m

Déplacement (en tonnes) :

9 tonnes

Jauge administrative (en tonneaux) :

8

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Type coquillier de la rade de Brest, construction bois. Construit pour pêcher la coquille St Jacques à la drague, sa quête d'étambot est peu inclinée car il était doter directement d'un moteur et d'un safran immergé en tôle pour travailler au moteur ( donc non voilier mais avec un mât de charge), contrairement à ceux construits jusqu'aux environs de 1957) purs voiliers, qui eux avaient une forte quête d'étambot, pas de moteurs et un safran externe. Ces derniers furent motorisés à la fin des années 1950.

Coque : état actuel

En mauvais état mais navigante Il n'a plus de moteur.

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont bois en bon état, Rouf enlevé par l'ancien propriétaire et non refait.

Pont et superstructures : état actuel

Pont en bon état, certaines Jambettes a remplacer ainsi que certaines bordées. Un choc a reprendre sur la proue, tableau arrière a refaire. Les membrures sont en bon état. Oeuvres vives en meilleur état que les oeuvres mortes.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement de type sloop aurique avec bout dehors. Mât en lamellé collé avec ses espars à l'exception du flèche absent, gréement courant inox en bon état, dormant en corde avec "têtes de moutons" sur les haubans. Il possède un Gal hauban inox, donc 3 cadènes sur chaque bord. "

Gréement : état actuel

Mât, et espars en état de naviguer. Gréement courant opérationnel, gréement dormant a remplacer.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Voiles en coton, Gv=44m², flèche=10m², trinquette n°1=12m², trinquette n°2= 8m²,tourmentin=1,50m², foc=24m²

Voilure : état actuel

La voilure est en bon état et apte a naviguer, à l'exception d'un foc déchiré. Le bateau a rallié St Malo à Hennebont à la voile en juillet 2019.

Emménagements : description, matériaux

Aucun aménagements particuliers. le rouf et le moteur ayant été enlevés, tout est à refaire. Juste un pont et un entrepont. en bois.

Emménagements : état actuel

Aucun aménagements particuliers. le rouf et le moteur ayant été enlevés, tout est à refaire.

Moteur(s) : type, puissance, année

Pas de moteur, le dernier en date était un Volvo de 33 cv, mais a été retiré et non remplacé par son précédent propiétaire

Témoignage humain :

Gérard Lagathu est le patron pêcheur qui travaillait avec à la pèche de la coquille St Jacques en rade de Brest et c'est lui qui l'a passé à la plaisance aux environs de 1983, puis revendu en 1993 à Christian Adde qui l'a gardé 20 ans du coté de St Malo avant de le revendre à son tour en 2013. Kaer E Mem Bro en a fait l'acquisition en février 2020 afin de le restaurer.

Témoignage technique ou conceptuel :

Ayant réussi a contacter (grâce au Chasse-Marée) les 3 précédents propriétaires, je suis en mesure de vous exposer l'historique complet de ce bateau. De son lancement à aujourd'hui, avec un épisode de naufrage en pêche le 19 février 1981 dans la rade de Brest du à une collision alors qu'il était en pêche avec un bateau de la Marine Nationale (escorteur côtier Le Fringant) qui l'a renfloué le lendemain et fait restauré à ses frais au chantier Stipon.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Gerard Lagathu marin pêcheur patron de ce bateau et qui l'a passé à la plaisance en 1983 puis revendu en 1993 à Christian Adde qui a navigué en plaisance avec pendant 20 ans du coté de St Malo et revendu en 2013. à Bruno Buée.

Autres éléments remarquables :

Bateau en mauvais état actuellement, mais navigant jusqu'à l'été dernier (2019) qui a quand même rallier Hennebont depuis la Passagère dans la Rance lors de l'été 2019, et cela à la voile uniquement et en solitaire.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

1962 construit pour le compte des consorts Claude Corre et Jean (Claude) Kervella patrons pêcheurs à Plougastel Daoulas. Le bateau était mouillé au port de Tinduff. Alors propriété de Gérard Lagathu, le 19 février 1981 il coule suite à une collision avec l’escorteur côtier Le Fringant de la Marine Nationale. Renfloué le lendemain par la Marine Nationale, il est réparé par Michel Stipon du chantier du même nom. Le moteur Bollinder est remplacé par un Volvo de 33 cv. Après une nouvelle saison de pêche, Gérard Lagathu le reconverti à la plaisance. Le mât de charge est remplacé afin de le gréer en sloop aurique avec bout-dehors, et rebaptisé «KUZ HEOL». Vendu en 1993 à Christian Adde, il quitte la rade de Brest pour les bords de Rance, en Ille & Vilaine, à La Passagère, non loin de St Jouan Les Guérets, près de St Malo. Après avoir beaucoup navigué en Bretagne Nord, en 2013 il change à nouveau de propriétaire.

Localisation : Département

56

Localisation : Port d’attache habituel

Locmariaquer

Chantier d’hivernage :

Locmariaquer

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image