Nom du navire

LA CANFOUINE

Année de labellisation

2019

Anciens Noms (éventuels)

OURAL 9 – DANI – KOHARIG

Numéro de francisation :

Bateau non francisé

N° Immatriculation

P 7337 F

Quartier d'immatriculation

PA Paris

Type, série, ou nom local

Chaland automoteur ponté

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

1997

Genre :

Fluvial

Usage à l’origine :

Transport de marchandises

Mode de propulsion (à l'origine)

vapeur

Mode de propulsion (actuel)

moteur

Chantier constructeur

Chantier d'Argenteuil

Année de construction (ou mise en service) :

1886

Longueur hors tout :

40,28

Longueur coque :

38.38

Longueur flottaison :

22.38

Largeur Maître bau :

4.87

Tirant d’eau :

0.47

Tirant d’air :

marquise montée : 4.10 marquise démontée : 3.40

Déplacement (en tonnes) :

80 tonnes

Jauge administrative (en tonneaux) :

Pas de jauge administrative

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

La particularité de cette coque est constituée par les grands élancements des formes avant et arrières. La voûte arrière est longue de 14 mètres, les formes avant de 10 mètres, et dotée d'une étrave étroite. L'assemblage à cornières du bordé avec le fond ne se fait donc que sur une longueur de 14 mètres.

La largeur de la coque est aussi particulière pour une péniche de cette longueur (gabarit Freycinet), puisqu'elle ne fait que 4,87 alors que la plupart des bateaux de cette taille font 5,06 ou 5,08.

La coque est en tôle d'acier rivé, d'épaisseur 6 mm. Les rivets sont placés tous les 5 cm. L'acier utilisé est un acier de type ancien, proche de la fonte, très riche en carbone, moins souple que les aciers modernes, mais moins oxydable ; mais aussi plus difficile à souder.

Un petit tunnel d'amenée d'eau, constitué d'une tôle cintrée, couvre l'hélice.

Le gouvernail suspendu sous la voûte prend appui sur une crapaudine en bout de quille.

La structure du fond est constituée de profilés en U de 150 mm, placés sur champ tous les 50 cm.

La structure du bordé est constituée de cornières de 40 x 60 placées tous les 50 cm.

Les plats bords de 46 cm sont étroits, la dimension la plus fréquente étant de 50 cm ou plus. Ils sont assemblés aux bordés par une cornière de 40 x 60 et une ceinture de 150 mm allant de la poupe à la proue.

Un liston pare battage constitué d'un plat rivé de 150 mm de hauteur et de 15 mm d'épaisseur est rivé à mi hauteur du bordé, sur la longueur de la coque.

La rigidité de l'ensemble du bordé est assurée par des goussets triangulaires de 25 x 25, placés tous les 50 cm.

Le denbord ou hiloire est rigidifié par une cornière longitudinale, servant également à fixer les écoutilles. Celles-ci sont cintrées et emboitées sur des godes (profils en U cintrés). L'ensemble repose sur des overgonds (poutrelles transversales à hauteur des denbords) et sur deux sommiers en bois, sur la longueur de la cale.

 

Coque : état actuel

Coque : état inchangé depuis l'origine. Seul le fond a été sur la longueur de la cale a été refait et les formes avant et arrière ont été en partie doublées.

Pont et superstructures : description, matériaux

Les plats bords, les veules avant et arrière sont d'origine, et en acier, de même que le denbord.

Pont et superstructures : état actuel

Les écoutilles cintrées d'origine, en acier, ont été remplacées par des écoutilles de même forme, en aluminium.

Une terrasse en acier soudé, a été créee, à l'intérieur des denbords, et ne modifie en rien l'allure générale du bateau.

Les claires voies et la descente de la salle des machines sont d'origine et remarquables par leur fabrication rivée et leur forme.

La timonerie étroite et très déportée sur l'arrière est remarquable par sa disposition et par son accès à l'imposant levier d'inverseur situé à l'extérieur.

 

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Pas de gréement.

Gréement : état actuel

Pas de gréement

Voilure : description, surfaces, matériaux

Pas de voilure

Voilure : état actuel

Pas de voilure

Emménagements : description, matériaux

La cabine de marinier a été conservée avec sa couchette lit double et une petite descente 4 marches. Sa chaudronnerie n'est probablement pas de l'origine du bateau et a dû être réalisée un peu avant la dernière guerre ou tout de suite après (époque de la soudure généralisée).

Emménagements : état actuel

La cale a été aménagée en logement ; des hublots de forme ronde ont été installés en respectant la ligne de tonture du bateau.

Moteur(s) : type, puissance, année

Moteur Baudoin DB6, 6 cylindres, 90 chevaux à 750 tours minute.

Numéro de série : 60585

Les moteurs de ce type, lancés en 1930 ont été produits pendant 27 ans. Celui-ci a été mis en place sur le bateau en 1969 ; il n'était probablement pas un moteur neuf.

Le bateau était, jusqu'à cette date, équipé d'un moteur de 45 cv dont ignore la marque, installé en 1937.

Témoignage humain :

Ce bateau,  appelé OURAL 9, fait partie d'une série de n bateaux, construite pour la compagnie générale de navigation HPLM aux chantiers d'Argenteuil.

 

Témoignage technique ou conceptuel :

Construit en 1886, ce bateau est un des plus vieux bateaux fluviaux encore en état de navigation.

Ses formes de coque, la nature particulière de l'acier, les claires voies de la salle des machines, la disposition de la marquise et des commandes d'inverseur en font un bateau remarquable.

Il est probable qu'à l'origine, le bateau était équipé d'un moteur à vapeur. Cela demanderait des recherches historiques.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

A l'origine, il semblerait que ses formes élancées aient été pensées pour pouvoir naviguer en Seine aval de Paris jusqu'au Havre, avec un moteur de faible puissance, pour le transport de denrées périssables. La première motorisation relevée sur le carnet d'immatriculation est un moteur de 45 cv en 1921.

Tout de suite après guerre, le bateau a fait "de l'épicerie"(petits frets divers acheminés sur des courtes distances).

Les derniers propriétaires ont beaucoup navigué dans l'Est de la France, avec des frets divers.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

1937 : Compagnie générale de navigation H. P. L. M. à Lyon Vaise.

1947 : Monsieur CHAMPIAUX Désiré

1960 : Monsieur CHAMPIAUX Daniel

1966 : Monsieur MASSELON Roger

1975 : Mr CARTIER Joël

Localisation : Département

91

Localisation : Port d’attache habituel

91210 Draveil

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image