Nom du navire

L’ESNEQUE

Année de labellisation

2016

Renouvelé en DATE DE

2020

Anciens Noms (éventuels)

Loff II

N° Immatriculation

LH 188903

Quartier d'immatriculation

AC Arcachon

Type, série, ou nom local

Dragon

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Architecte :

Johan Anker

Chantier constructeur

Chantier Macario (Deauville)

Année de construction (ou mise en service) :

1951

Longueur hors tout :

8m90

Longueur coque :

8m90

Longueur flottaison :

5m71

Largeur Maître bau :

1m95

Tirant d’eau :

1m20

Tirant d’air :

10m60

Déplacement (en tonnes) :

1,69 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

2,91 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Bordés en acajou, Sur membrures acacia et structure axiale en chêne

Pont et superstructures : description, matériaux

Contre-plaqué latté avec pin d’orégon Cockpit et mini-roof en acajou.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Sloop Mât + bôme en pin d’orégon

Voilure : description, surfaces, matériaux

GV + Génois + Spi + Tourmentin

Emménagements : description, matériaux

Bateau creux, sans aménagement intérieur

Moteur(s) : type, puissance, année

Néant

Témoignage humain :

3ème plus ancien Dragon construit en France, par le célèbre Chantier Macario de Deauville (chantier aujourd’hui disparu). Offert pour sa majorité à sa 2ème propriétaire : Jacqueline Dubuisson (née Luchaire, régatière à Deauville) Jean Delamare (son avant-dernier propréitaire) vent L’Esneque pour 1€ symbolique au Conservatoire Maritime du Havre en 2002

Témoignage technique ou conceptuel :

Johan Anker remporte le concours d'architecte lancé par le Royal Club Suédois. De ce succès né le Dragon, réputé pouvoir affronter du gros temps. L'un d'eux est offert à la princesse Elisabeth! En 1948 le Dragon devient série olympique jusqu'en 1972. Actuellement les Dragons sont représentés dans 26 pays sur 5 continents…. 1600 bateaux ont été répertoriés. L'élégance du Dragon est connue de tous. Mais c'est sous la flottaison que sa carène surprend le plus, les entrées d'eau sont pratiquement "plates". Toute l'adresse des barreurs consiste à "ricocher" sur l'eau sans taper !

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Nombreuses régates à Deauville et au Havre essentiellement

Autres éléments remarquables :

Photo de neuvage transmis par Mme Dubuisson (N° de voile F46)

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

1951 : Jacques Luchaire 1956 : Jacqueline Dubuisson (née Luchaire) Puis M. Hatte, Puis Jean Delamare 2002 : Conservatoire Maritime du Havre Depuis 2002 : – remplacement des barots de pont, du pont, des plat-bords, du cockpit – remplacement de la structure axiale en arrière du brion – remplacement des remplis de quille – flipotage des bordés (qui avaient été calfatés) – nouveau mât en pin d’orégon prévu en 2017

Localisation : Département

76

Localisation : Port d’attache habituel

Le Havre