Nom du navire

MANDRAGORE

Année de labellisation

2014

Non renouvelé en DATE DE

2018

Anciens Noms (éventuels)

FOU – DINGO – KORNOG – TARAWA

N° Immatriculation

FR-TRDB0017K313

Type, série, ou nom local

6MJI

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Architecte :

François Camatte

Chantier constructeur

Bonnin

Année de construction (ou mise en service) :

1939

Longueur hors tout :

10,96 m

Longueur coque :

10,96 m

Longueur flottaison :

7,41 m

Largeur Maître bau :

1,94 m

Tirant d’eau :

1,685 m

Tirant d’air :

13,688 m

Déplacement (en tonnes) :

4,570 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

4,5 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque en bordés, joint acajou sur membrures acacia et ossature en acajou

Pont et superstructures : description, matériaux

Un nouveau pont en west-system (bois imprégné de résine) sur barreau de pont en acajou a été posé en 1981 respectant le dessin de pont original.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement 7/8 – Mât et bôme en aluminum – mât gréé en rod

Voilure : description, surfaces, matériaux

Deux Grand Voile, 4 Génois, 3 spinnaker, 1 solent Surface voilure au prêt serré : total 41,417 M2

Emménagements : description, matériaux

Intérieur du navire en bois vernis, fond de coque peint, dessous de pont peint en blanc, étagères, bancs de navigation, une pompe de cale à main, instrument de navigation (speedomètres, répétiteurs vitesse et angle de vent, chronomètres régate…)

Moteur(s) : type, puissance, année

Pas de moteur thermique et électrique

Témoignage humain :

François Camatte a été l'un des rares architectes Français à avoir dessiné autant de voiliers de Jauge. Il a dessiné des 6MJI et 8MJI dont un pour Virgine Hériot. Le chantier Bonnin à construit Mandragore (FOU de son nom de baptême) à Lormont. C'est l'un des chantiers les plus anciens à ce jour en France.

Témoignage technique ou conceptuel :

La construction de ce bateau est remarquable de solidité. La coque de Mandragore n'a reçu que très peu de réparations majeures depuis sa construction en 1939.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Mandragore participa aux sélections des Jeux Olympique de Londres en 1948 qu'il aurait remporté face à Bihannic, un autre plan Camatte.

Autres éléments remarquables :

FOU fût commandé par Henri Dewez (Belge) – propriétaires successifs: Mr Le Henaff (conserverie de Benodet), Mr Dréon de Lorient, Mr. Le Joncourt de Douarnenez, Mr. Sourdille, président du Yacht Club de la Baule et Mr Van Os (Hollandais). Mr Sourdille auraît coupé le tableau arrière de 30cm pour faire évoluer la jauge de Mandragore et Mr Van Os a restauré dans un chantier Italien de la Spezia la coque : renfort des membrures, changement d'un nouveau pont en west-system et mise en place d'un mât moderne par le chantier Suisse du spécialiste des 6MJI , Philippe Durr.

Localisation : Département

56

Localisation : Port d’attache habituel

La Trinité-sur-Mer

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image