Nom du navire

PAUL-EMILE

Année de labellisation

2009

Renouvelé en DATE DE

2020

Non renouvelé en DATE DE

2017

Numéro de francisation :

11542037501 (R0728)

N° Immatriculation

LS A 10 461

Quartier d'immatriculation

LS Les Sables-d'Olonne

Type, série, ou nom local

Gazelle

Genre :

Maritime

Architecte :

Bernard LAGNY

Chantier constructeur

Chantier Naval de Saint-Guénolé

Année de construction (ou mise en service) :

1997

Longueur hors tout :

11 mètres

Longueur coque :

7.39 m

Longueur flottaison :

6.40 m

Largeur Maître bau :

2.76 m

Tirant d’eau :

1.65 m

Tirant d’air :

12 m

Déplacement (en tonnes) :

5 tonnes environ

Jauge administrative (en tonneaux) :

3,57 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque de construction traditionnelle, charpente en chêne, bordé pin dans les hauts, chêne sous la flottaison. Paul-Emile reprend la formes des chaloupes sardinière du début 1900 d'ou la forme en reor aval pin de l'arrière. Comme sur les Gazelles des Sables, le pavois est ajouré, la lisse de pavois est à 60 cm de hauteur. Le rouf du carré très discret est à la même hauteur que la lisse de pavois. Paul-Emile embarque seulement 500 kgs de plomb pour corriger l'assiette, il a une très forte stabilité dynamisque.c'est un bateau qui aime la brise.

Pont et superstructures : description, matériaux

Un panneau avant, le rouf avec descente, un panneau arrière. le pont au neuvage en sapin rouge posé de façon traditionnelle a été changé en 2005 par un pont en iriko collé epoxy sur contre-plaqué marin pour résoudre des problèmes d'étanchéïté récurrents. Rouf et panneaux en chêne.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréément de sloup, le mât est un poteau EDF récupéré à la côte vers Saint-Guénolé, il fait 11.50, 22 cm à la base et 18 à la pomme. Gréement courant en chanvre synthétique, gréement dormant en inox ainsi que toutes les pièces d'accastillage qui ne sont pas en bronze

Voilure : description, surfaces, matériaux

Voilure de sloup, foc, trinquette, grand voile et flèche en coton taillé chez Burgaud, génois en coton fin de coupe Américaine. Surface totale environ 45 m_

Emménagements : description, matériaux

Quatre couchettes dans le carré, deux à l'avant une de chaque bord, les coffres sont sous couchettes, réchaud deux feux à tribord, table à cartes (très petite) à babord. Le tout réalisé en contre-plaqué marine et en Merisier et Hemlock.

Moteur(s) : type, puissance, année

Moteur Volvo type 2020, 20 cv réels. de 1997

Témoignage humain :

Il n'y a pas d'autre Gazelle des Sables d'Olonne en France construite de façon traditionnelle en bois. Paul-Emile n'est pas une réplique mais un bateau conçu à partir de documents : certificat de Douane, plans de navires très proches (Bénéteau) et documents iconographiques. J'ai rétracé les plans d'une Gazelle en fonction du budjet que je pouvais apporter pour la contruction par un chantier spécialisé dans la pêche et l'armement du bateau.

Témoignage technique ou conceptuel :

La construction de Paul-Emile au chantier de Saint Guénolé s'est étalé sur un an, Paul-Emile à profité de l'expérience du chantier qui à mené à bien la construction de Corebtin et de Dalh Mat, arrivé à Audierne en avril Paul-Emile à été mis à l'eau en octobre après réalisation des aménagements, peintures, gréement et armement. Paul-Emile à été conçu pour naviguer en famille et parfois en solitaire (par brises maniables) dans de très bonnes conditions de sécurité. J'ai construit une annexe de 2.40 mètre en stip-planking pour acquérir plus d'autonomie.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

A partir de 1907, les Gazelles des Sables d'Olonne ont été une révolution pour la pêche aux thons, à la sardine et à la drague, c'étaient des navires de 8 à 20 mètres qui marchaient de façon remarquable. Elles ont été remplacées par les barques vers 1925, un certain nombre d'entre elles ont été vendues à des patrons du Guilvinec, de Douarnenez et d'autres ports Bretons.

Autres éléments remarquables :

Paul-Emile est à ce jour le seul navire de type Gazelle des Sables d'Olonne à flot.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Seul propriètaire depuis sa conception, sa mise en chantier, chantier que j'ai suivi très régulièrement tout les 15 jours, sa mise à l'eau et ses périgrinations de Molène à l'île d'Yeu. Je fait l'entretien du gréement et de la coque moi même au chantier, seule le coté motorisation n'est pas dans mes compétances. Changement du pont et grand carénage en 2005, peintures des oeuvres viveszet mortes tous les ans.

Localisation : Département

85

Localisation : Port d’attache habituel

Les Sables d'Olonne