Nom du navire

POTR 'NOR

Année de labellisation

2013

Renouvelé en DATE DE

2017

Anciens Noms (éventuels)

YANIC puis MIRANDA

N° Immatriculation

VA 400172

Type, série, ou nom local

BELOUGA

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Architecte :

Eugène CORNU

Chantier constructeur

Non connu (Arcachon ?)

Année de construction (ou mise en service) :

1963

Longueur hors tout :

6,80 m.

Longueur coque :

6,50 m.

Longueur flottaison :

6,20 m.

Largeur Maître bau :

2,23 m.

Tirant d’eau :

0,25 m. /1,14 m.

Tirant d’air :

8,00 m.

Déplacement (en tonnes) :

0,9 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

2,78 tx (jauge brute)

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque à bouchains vifs. Bordés en acajou massif vissés inox (rivetés cuivres à l’origine) sur membrures et lisses chêne. Fonds à l’origine en double plis d’acajou croisés avec incorporation d’une toile de lin, refaits, y compris quille et puits de dérive, en CP marine 12 mm. L’ensemble est vissé inox, traité époxy, puis vernis 7 couches sur les œuvres mortes et peinture anti-fouling sur les œuvres vives.

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont CP marine 10 mm sur barrots et préceinte chêne, entoilé époxy et peint. Hiloires en acajou vernis. Cockpit et coffres en acajou vernis. Caillebotis en fond de cockpit et assises de pont. Panneaux arrière et portes de cabine en acajou verni. Roof en forme, en lattes de chêne, entoilé époxy et peint. Accastillage de pont, ancien ou récent, et winches bronze,

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement houari à mât basculant sur embase métallique. Mât creux collé et espars en résineux verni avec renfort cuir, montés sur ferrures bronze. Bôme à rouleau avec mécanisme et croissants bronze. Gréement courant synthétique (tressé), gréement dormant inox, accastillage laiton et bronze.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Grand-voile sans ris (bôme à rouleau) et génois sur enrouleur, dacron couleur champagne, laizes de 60 cm., renforts vieux gréement. Surface grand-voile : 15,40 m² Surface génois : 7,70 m²

Emménagements : description, matériaux

Couchettes de part et d’autre du puits de dérive, table amovible, baille à mouillage, planchers amovibles, le tout en CP marine. Equipets CP filants sous le pont au droit des couchettes. Deux bancs dans le cockpit ouvrant par le dessus et coffre arrière ouvrable par le pont. Echelle de bain escamotable dans le tableau arrière.

Moteur(s) : type, puissance, année

Hors-bord YAMAHA 6 cv 4 temps 2010. Monté sur chaise mobile métal et bois.

Témoignage humain :

Le BELOUGA est un dériveur en bois à cabine, à gréement houari, conçu en 1943 par Eugène CORNU sur un cahier des charges de Jacques LEBRUN (champion olympique 1932). Ce bateau, aussi fin régatier qu’adapté à la petite croisière côtière, rencontra au sortir de la guerre un succès étonnant pour l’époque : 300 unités sont en effet construites en 4 ans dans différents chantiers (Bretagne, Arcachon, Région Parisienne, Suisse, Afrique du Nord…). Premier prototype de bateau habitable léger tous publics, le BELOUGA sera produit au final à quelques 1.000 exemplaires jusqu’aux années 70 (version marconi polyester du chantier MATONNAT d’Arcachon). POTR ‘NOR est un rescapé de la dernière série bois (1963), scrupuleusement restauré selon les plans d’Eugène CORNU déposés par sa femme au Musée de la Marine.

Témoignage technique ou conceptuel :

Premier exemple de construction en série de coques à bouchains à bordés acajou massifs et fonds en double plis croisés, le tout riveté sur membrures et lisses chêne. Le puits de dérive central, avec palan démultiplié, reçoit une dérive en tôle de 6 mm. entièrement relevable (comme le safran), offrant un tirant d’eau minimum de 0,25 m. Le roof, constitué de lattes assemblées à gorge fixées sur barrots chêne, est bombé dans les deux sens, ce qui lui donne cet aspect arrondi, typique des BELOUGA.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Mis à l’eau en avril 2013 après restauration, POTR ‘NOR participe à la Semaine du Golfe 2013 et est primé par l’Association OICO pour la qualité de sa restauration. Article dans Ouest France du 7 mai 2013 Article dans Chasse-Marée n° 250 de mai 2013

Autres éléments remarquables :

Adhère à l’Association OICO qui depuis 1990 œuvre pour le regroupement et l’animation des plans « CORNU » et des BELOUGA en particulier.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues 1975 (Première francisation) : Monsieur H. OZOUF – 50310 Montebourg 1978 : Monsieur A. LHARDY – 50100 Cherbourg 1980 ( ?) : Monsieur G. HORCHOLLE – 95600 Eaubonne 1986 : Monsieur C. THIBAUT – 72300 Solesmes 2010 : SCI LOCMIQUEL – 56780 Ile aux Moines Le bateau, acquis sur ber à Solesmes en 2010, n’avait pas été mis à l’eau depuis 10 ans après avoir navigué en rivière de 1986 à 2000. Etat d’abandon avancé : pont percé en plusieurs endroits, roof et façade cabine reconstruits en planches grossières, installation d’un moteur de voiture fixe avec arbre et hélice inox, balcon avant et arrière, chandeliers et filières, davier de mouillage, le tout en inox. Bordés hauts réparés au ciment et plâtre. Nombreux renforts de membrures bois et métal, notamment dans les fonds. Gréement marconi en état d’usage avancé. Restauration complète effectuée à Courchevel (Savoie) de 2011 à 2013 sous l’expertise de J.P. AMY (propriétaire du Bélouga GEPETTO) et selon les plans d’Eugène CORNU. Lourde restauration comprenant : réfection des barrots et du pont, réfection du tableau arrière, remplacement des bordés du haut, réfection des fonds et du puits de dérive, réfection des hiloires et du roof. Réfection des portes de cabine, confection d’un cockpit étanche et des coffres. Equipement de caillebottis.et d’une échelle de bain escamotable. Installation électrique pour pompe de cale et feux de route. Transformation du gréement marconi en gréement houari avec enrouleur de foc, nouveau mât et espars, complément d’accastillage bronze et laiton. Remplacement des voiles. Bateau remis à l’eau pour essais au Lac du Bourget en avril 2013. Nota : le nom « POTR ‘NOR » (fantôme de l’Ile aux Moines) et le numéro 368 de la voile ont été repris d’un Bélouga, aujourd’hui disparu, ayant appartenu à la famille Rousseau puis à la famille Gilles / Robert-Bancharelle.

Localisation : Département

56

Localisation : Port d’attache habituel

Ile aux Moines

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image