Nom du navire

UDAH

Année de labellisation

2010

Renouvelé en DATE DE

2018

Anciens Noms (éventuels)

PANDA PANDA 2

Numéro de francisation :

1191/0615A

N° Immatriculation

Q6922

Quartier d'immatriculation

PV Port-Vendres

Type, série, ou nom local

Voilier Tahiti ketch

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

2008

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

moteur

Architecte :

John G. Hanna

Chantier constructeur

Pfister Aigues Mortes

Année de construction (ou mise en service) :

1964

Longueur hors tout :

9,85 m

Longueur coque :

9,15 m

Longueur flottaison :

8,62 m

Largeur Maître bau :

3,08 m

Tirant d’eau :

1,33 m

Tirant d’air :

8,7 m

Déplacement (en tonnes) :

6,9 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

7,32 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Bateau de voyage, à la coque pointue aux deux bouts, gréé en ketch et en cotre, grand-voile à corne et artimon marconiQuille, étrave, étambot, marsouin et courbe d'étrave en iroko Membrures ployées en acacia Bordés 29 mm rabotés en iroko et vissés inox Barrots et varangues en iroko Mats, bôme et corne en pin d'orégon 1er choix Roof en acajou sipo Pavois en iroko fixé sur jambettes en iroko Plabord du pavois en iroko Bittes en iroko à l'avant et à l'arrière Davier double d'étrave en acier inox Ecubier de pont en laiton pour chaîne de 8 4 chaumards obliques de 180 en laiton Gouvernail en iroko avec ferrures en acier inox Barre franche en iroko Châssis moteur en iroko

 

Coque : état actuel

Coque restaurée en 92, au chantier d'origine, en parfait état Calfatage coque au coton blanc Masticage de tous les joints de coque Peinture générale de la coque extérieure : 2 enduits, 3 sous-couches, 2 couches de finition laque

 

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont en pin entoilé grip Roof et hiloires acajou Mats, bôme et corne en pin d'orégon 1er choix 10 hublots ronds ouvrant de diamètre 150 de clair en bronze Panneau ouvrant à l'avant Panneau d'entrée amovible en acajou Pont en iroko, recouvert grip origine Bout-dehors en acajou

 

Pont et superstructures : état actuel

Refait par le chantier en 97, parfait état Entretenu dans l'esprit vieux gréements

 

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Ketch gréement houari Grand voile, artimon, foc et trinquette en Tergal 310 g Haubans ridoirs inox, poulies havraise frène Drisses, écoutes et manoeuvres chanvre, tergal ou lancelin vieux gréements 12 ou 14

 

Gréement : état actuel

Gréement refait en 98, Accastillage bronze, inox ou laiton Bateau bien entretenu dans le respect de sa construction d'origine

 

Voilure : description, surfaces, matériaux

Ketch gréement houari Surface : 55 mètres carrés Grand voile à corne lattée , artimon, foc et trinquette en Tergal blanc 310 g

 

Voilure : état actuel

Voilure en parfait état : housses de protection à poste pour chacune, hivernage au sec

 

Emménagements : description, matériaux

En partant de l'avant, puits à chaîne, 2 couchettes sur coffre de rangement Dans la cale, dans l'axe du bateau vers les extrémités des couchettes avant, 2 réservoirs souples de 100 litres Cloisons en contre-plaqué marine de 10 mm A bâbord le cabinet de toilette fermé par une porte en sipo comprenant un W-C marin, un lave-main , un placard en sipo verni pour les rangements – pompe à pied pour amener l'eau au lavabo et écoulement à la mer, face au cabinet de toilette, une penderie fermée en sipo verni Dans le carré une couchette de chaque bord Au dessus des couchettes grands placards et équipets en menuiserie acajou verni A tribord une cuisine avec évier inox, Casiers de rangement pour la vaisselle Réchaud et un placard acajou vernis En face à bâbord, table à cartes relevable en contre-plaqué En dessous placard pour les batteries Dans le carré, une table en sipo vernie à deux abattants avec tiroirs d'un coté et porte-bouteilles en dessous Cloison en contre-plaqué marine doublée d'une isolation phonique entre le moteur et la cabine Planchers en contre-plaqué de 15 mm, amovibles pour visite des fonds Lest fonte 2300 kg fixé par des boulons de 24 mm en inox, complément de quille en iroko

 

Emménagements : état actuel

Emménagements bien entretenus en parfait état

 

Moteur(s) : type, puissance, année

Moteur Vetus diesel IB 42 CV réels, 7 administratif Installé en 2003

 

Témoignage humain :

John G. Hanna est " l'inventeur " du plan, un bateau pour les îles, pour une île, celle qui fit rêver Gauguin : Tahiti. C'est donc bien un bateau de voyage, à la coque pointue aux deux bouts, gréé en ketch et en cotre, grand-voile à corne et artimon marconi. C'était un plan traditionnel mais moderne pour l'époque (nous sommes en 1923, date du lancement du premier Tahiti Ketch nommé Neptune ). En France, depuis 1957 jusqu'à 1970, 86 tahiti ketch ont été construits aux chantiers Pfister. Ce bateau fut notamment le compagnon de voyage de Jean Gau, navigateur solitaire français et ami de Moitessier.

 

Témoignage technique ou conceptuel :

Son étrave bien défendue lui autorise les gros temps, et son arrière norvégien facilite la fuite lorsque la progression devient dangereuse. Un maître bau important permet la tenue d'une cape rassurante, secondé par un plan de voilure divisé, équilibré et raisonnable , offrant des possibilités de réglages multiples.

 

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Inspiré des unités de pêche à l'éponge des immigrés grecs travaillant sur les côtes américaines, un air de famille évident et de grandes similitudes avec l' " Alain Gerbault " du célèbre navigateur, une sécurité de navigation et so excellent comportement dans les mers les plus difficiles du monde, sa maniabilité en équipage réduit, ou en solitaire en firent le compagnon de beaucoup de candidats au tour du monde.

 

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Udah a été l'histoire d'un chassé croisé de deux familles passionnées de navigation qui se sont retrouvées quatre fois et à travers trois générations, par le plus grand et le plus incroyable des hasards et sans être restés en contact, en position d'acquérir ou de sauver le bateau, comme l'épisode où celui ci servait de base de fête à des hippies en Grece. Il a été récupéré, puis complètement refait au chantier d'origine Pfister en 92.

 

Localisation : Département

66

Localisation : Port d’attache habituel

Canet en Roussillon

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image