Nom du navire

ZOU MAI GALOI

Année de labellisation

2009

Renouvelé en DATE DE

2017

Numéro de francisation :

NEANT

N° Immatriculation

TL 861084

Quartier d'immatriculation

TL Toulon

Type, série, ou nom local

Bette

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

2004

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

force humaine

Mode de propulsion (actuel)

force humaine

Chantier constructeur

SAI – L'Estaque

Année de construction (ou mise en service) :

1951

Longueur hors tout :

4,60 m

Longueur coque :

4 m

Longueur flottaison :

3,82 m

Largeur Maître bau :

1,58 m

Tirant d’eau :

0,26 m

Tirant d’air :

6 m

Déplacement (en tonnes) :

0,250 tonne

Jauge administrative (en tonneaux) :

0,97 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Bette dite de l'Estaque entièrement en bois. Senoun, falques inversées capian en forme de tête d'oiseau.

Coque : état actuel

Coque restaurée en plusieurs étapes entre 2004 et 2009. En phase terminale de restauration.

Pont et superstructures : description, matériaux

2 bancs de nage, un tillac à l'avant et un senoun à l'arrière. Tout en bois.

Pont et superstructures : état actuel

Très bon état : restauration achevée en 2009

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement latin Un mât (pin) Une antenne en deux parties (pin d'alep)

Gréement : état actuel

Etat neuf.

Voilure : description, surfaces, matériaux

En coton mestre de 7 m2 poulacre de 2 m2

Voilure : état actuel

Bon état A servi trois ans sur une autre embarcation

Emménagements : description, matériaux

NEANT

Emménagements : état actuel

NEANT

Moteur(s) : type, puissance, année

NEANT

Témoignage humain :

Bette ayant appartenu à un pêcheur professionnel de l'Estaque.

Témoignage technique ou conceptuel :

Plan typique de ces bateaux. Etrave, tillac, falques inversées et senoun. Construction traditionnelle

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Bateau de travail destiné à la petite pêche. Autrefois très répandu en Méditerranée car bateau vite construit et peu onéreux. Maintenant devenu rare car embarcation lourde et peu pratique à cause de son défaut originel : la liaison entre le plan et la muraille a toujours posé des problèmes d'étanchéité. Embarcation qu'on tirait à terre après utilisation.

Autres éléments remarquables :

Les bettes de pêche possèdent une belle ligne et sont devenus les premiers bateaux acquis par les plaisanciers qui désiraient pratiquer la pêche de loisir. A Giens nombreux sont "les anciens" a avoir utilisé ce type d'embarcation pour la pêche de loisir. A fait partie de l'exposition "de toiles de bouts et de bois" de l'association La Partègue à Hyères du 19 janvier au 16 mai 2008.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Achetée en 2001 par Yves Michel et Patrice Resch, par l'intermédiaire des Pescadous de l'Estaque afin de la conserver en état de navigation. Plan restauré en 2002 Navigation à la rame en 2003. Patrice Resch devient l'unique propriétaire en 2004. Restauration des membrures, des hauts, changement de l'étrave, restauration des falques, du tillac et du gréement en tre 2004 et 2009.

Localisation : Département

83

Localisation : Port d’attache habituel

La Madrague en mouillage forain

Chantier d’hivernage :

Patrice Resch

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image