Nom du navire

AYLIC MARIN (non-renouvelé en 2017)

Année de labellisation

2013

Non renouvelé en DATE DE

2017

Numéro de francisation :

20028/6150/2

N° Immatriculation

360182

Quartier d'immatriculation

MA Marseille

Type, série, ou nom local

Côtre pilote

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Servitude

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Chantier constructeur

Chantier Beuzec conq

Année de construction (ou mise en service) :

1912

Longueur hors tout :

15.50 m

Longueur coque :

13 m

Longueur flottaison :

10.48 m

Largeur Maître bau :

3.71 m

Tirant d’eau :

1.71 m

Tirant d’air :

11.50 m

Déplacement (en tonnes) :

10 tonnes

Jauge administrative (en tonneaux) :

13.23 tonneaux

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Bordé classique acajou sur membrures chêne chantournées étrave droite

 

Coque : état actuel

La coque est en bon état général

 

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont neuf en lattes droites de pin d’Orégon sur contreplaqué marine sur barrots et barotins, hiloires de rouf en acajou massif, pavois en acajou massif sur jambettes .

 

Pont et superstructures : état actuel

Très bon état général

 

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

A l’origine en côtre aurique, désormais (depuis 40 ans), en côtre marconi. Mât en pin, bôme enrouleur en spruce, beaupré en douglas. Haubans acier épissés.

 

Gréement : état actuel

Bon état général

 

 

 

 

Voilure : description, surfaces, matériaux

foc 1, foc 2, génois,yankee endraillés Grand voile lattée sur bôme enrouleur à cliquets

 

 

Voilure : état actuel

Bon état

 

Emménagements : description, matériaux

Une cabine double à l’avant, deux couchages sur babord, un sur tribord, avec un lavabo ; un placard sur tribord ; une cabine simple avec lavabo et douche sur babord ; un wc chimique sur tribord ; table à carte rabatable à tribord ; carré, deux couchettes avec stores anti-roulis une table convertible simple ou double de 6 à 8 places assises. Cuisine équipée sur babord plan de cuisson et babord plan de préparation, frigo 12v/220vmatériaux : contre-plaqué et acajou massif, plancher teck massif sur lambourdes. Eau chaude sous pression au trois point d’eau.

 

Emménagements : état actuel

Bon état

 

Moteur(s) : type, puissance, année

Diesel inboard indenor 47 cv xd2 1980 Arbre d’hélice.

 

Témoignage humain :

Après une recherche sur l’origine de son nom, il s’avère que « Aylic Marin » était le nom d’écrivain d’Edouard Petit, nous sommes en contact avec un descendant de celui-ci, Benedict Aylic Petit, par mail il a pu nous apprendre que le bateau avait été la propriété de la famille pendant de nombreuses années ( au moins 60 ans..) Voici la retranscription d’un mail de Benedict Aylic Petit qui nous avance bien dans nos recherches …. …/Ce bateau était la propriété de Marcelle Petit ( fille d’Edouard Petit ) et de son mari Gaston Falcoz. Le choix de ce bateau était adapte au programme de grandes croisières. Gaston Falcoz, polytechnicien, était l’ingénieur en chef des Messageries Maritimes. (C’est lui qui a notamment été en charge de la construction du Normandie.) Gaston Falcoz a conduit la reconstruction du bateau et son armement en fonction de l’utilisation qu’ils avaient projetée. Petite anecdote, le bateau avait été ensuite très abîme dans une collision ( peut être St. Nazaire ) et ce sont les chantiers des Messageries qui l’avaient entièrement réparé. Marcelle Petit voyageait beaucoup ( les gènes coloniaux familiaux), était graphologue et a beaucoup œuvré dans les cercles des amis de l’Orient. Albert Petit, son neveu, qui aimait aussi la mer, était presque toujours a bord du bateau. Il convoyait le bateau sur les lieux de croisière de sa tante. Il finit sa vie a Dunkerque , construisit beaucoup de maquettes taillées dans du bois brut, qu’il offrit au musée de Dunkerque. Il avait une connaissance très pointue de tous les gréements des grands navires a voile. Il a raconté à son neveu ,nôtre contact; des anecdotes savoureuses. Par exemple, Marcelle Petit adorait ses chats. Ces chats ont été un jour parachutés au dessus du bateau afin de la rejoindre . Les marins devaient s’en souvenir toute leur vie, car les chats griffèrent et mordirent très fort, lorsqu’ils ont été repêchés. L’Aylic Marin restait en Mediterranée, lorsqu’il n’était pas en croisière. Il était habitué au mouillage de St Tropez, petit port tranquille et peu connu à l’époque/…/

 

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Marcelle Petit et Gaston Falcoz de 1930 à 1966 puis Yvon Poullain jusqu’à son décés en 2012; son fils Edouard Poullain hérite du bateau..

 

Localisation : Département

11

Localisation : Port d’attache habituel

Gruissan

Chantier d’hivernage :

Renovatio gruissan

Navire soumis au DAFN ?

non

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image