Nom du navire

BEG-HIR

Année de labellisation

2007

Renouvelé en DATE DE

2015

Anciens Noms (éventuels)

Beg-Hir II

Numéro de francisation :

Néant

N° Immatriculation

65446/3

Quartier d'immatriculation

AY Auray

Type, série, ou nom local

Cotre bermudien.

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Site internet

sainte-jeanne-erquy.com

Année d’acquisition du navire :

1967

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

Ingenieur Lomakin.

Chantier constructeur

Chantier de la Liane. Boulogne sur mer.

Année de construction (ou mise en service) :

1935

Longueur hors tout :

17,30 m

Longueur coque :

15,70 m

Longueur flottaison :

12 m

Largeur Maître bau :

3,40 m

Tirant d’eau :

2,60 m

Tirant d’air :

20 m

Déplacement (en tonnes) :

22 tonnes

Jauge administrative (en tonneaux) :

17,10 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque en teck de Java,sur membrures en chène scié et accacia ployé, quille, étrave et étambot en chene. Barrots en chene, pont et superstructures en teck de Java. Lest long en plomb, de 8 tonnes.

 

Coque : état actuel

Les 5000 rivets en cuivre de la coque ont été resserrés ou changés par mes soins, 100 membrures réparées ou changées. 60 varangues, anciennement en fer forgé, remplacées par moi, par des varangues en cupro-aluminium-nickel-manganese, ainsi que toute la boulonnerie. Pied de mat refait en inox 316 l. Serres bauquieres réparées. Coque finie en parfait état.

 

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont d’origine en lattes de teck de Java de 35 mm .clouées sur les barrots en chene. Pont flush-deck , avec dog-house, claires-voies, et panneau de poste avant en teck.

 

Pont et superstructures : état actuel

Les lattes de teck étant clouées a l’origine avec des clous en fer, il n’y avait d’autre solution que de démolir le pont pour le remplacer. son enlèvement a permis de constater que de nombreux barrots étaient abimés et devaient être remplacés.

 

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement de cotre bermudien d’origine conservé, avec bout dehors, yankee et trinquette.Mat d’origine en spruce.

 

Gréement : état actuel

Mât bois remplacé par un mat aluminium de même hauteur. Tout le gréement est pour l’instant conservé a l’abri en attendant la remise a l’eau.

 

Voilure : description, surfaces, matériaux

Grand-voile 70 m2, trinquette 25 m2, yankee 40 m2. Voiles en coton Egyptien de chez Ratsey-Laphorn.

 

Voilure : état actuel

Voiles de dimensions similaires, mais en tergal ou dacron, stockées en attendant la fin des travaux.

 

Emménagements : description, matériaux

Tous les aménagements sont en panneaux de chene vernis (autrefois au tampon ) avec encadrement en acajou, le tout stocké en attendant d’être restauré et remonté.

 

Emménagements : état actuel

Démontés et stockés a l’abri.

 

Moteur(s) : type, puissance, année

Perkins m 90. 82 cv. en remplacement du moteur d’origine : un CLM. deux temps de 18 cv. (2 cylindres, 4 pistons et 6 bielles !)

 

Témoignage humain :

Beg-Hir II a été construit a l’origine pour Paul Lesieur (l’huile ) en remplacement du premier Beg-Hir qui n’avait pas bénéficié d’une bonne qualité de construction. Le Chantier de la Liane, qui avait une annexe a Marseille, proposa de construire Beg-Hir II avec la cote maxima du Loyds, dans des bois ayant déjà 18 ans de séchage. Les Lesieur garderons Beg-Hir II environ 18 ans avant de le vendre a Monsieur Maurice Roth le Gentil, qui le gardera a son tour environ 17 ans avant de nous le céder. Je suis donc le troisième propriétaire, et ce depuis 40 ans.

 

Témoignage technique ou conceptuel :

Malgré sa très robuste construction,et la qualité des bois utilisés, Beg-Hir a souffert de l’emploi de fer dans sa construction. Paradoxalement ces bateaux en bois subissent les attaques de l’électrolyse produite par la différence de potentiel électrique entre le fer des varangues et leurs boulons en cuivre rouge, par exemple.. Beg-Hir est un exemple typique de cette construction des années 30.

 

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Beg-Hir est un yacht de croisière.

 

Autres éléments remarquables :

Construit en 1935, Beg-Hir est le premier d’une mini série de trois, puisqu’il possède deux sisterships : Pandora, ex Orac, construit en 1936 au Chantiers de la Liane a Marseille, vendu par Mr. Bouzanquet en 72 ou 73, sur la cote d’Azur. Amadour, construit en 1938 dans le même chantier, a Marseille, et récemment restauré a Antibes.

 

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Beg-Hir a toujours eu une vie de yacht de croisière paisible, même pendant la guerre ou il fut réquisitionné par un officier Allemand qui s’en servait pour son plaisir personnel. Le mât d’origine avait était scié a la mitrailleuse ! Pour ma part j’ai navigué dessus pendant trente ans avant de prendre la décision de le restaurer intégralement moi-même.

 

Localisation : Département

56

Localisation : Port d’attache habituel

Erquy

Chantier d’hivernage :

Hivernage a flot.

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image