Nom du navire

ESPADON

Année de labellisation

2011

Numéro de francisation :

I9949

N° Immatriculation

MA 304102

Quartier d'immatriculation

MA Marseille

Type, série, ou nom local

Barquette de pêche

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Site internet

http://www.boudmer.org

Année d’acquisition du navire :

2005

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Pêche

Mode de propulsion (à l'origine)

moteur

Mode de propulsion (actuel)

moteur

Chantier constructeur

Chantier Raoul Lavaille

Année de construction (ou mise en service) :

1965

Longueur hors tout :

7,70 m

Longueur coque :

7 m

Longueur flottaison :

7 m

Largeur Maître bau :

2,37 m

Tirant d’eau :

0,60 m

Tirant d’air :

1,30 m

Déplacement (en tonnes) :

environ 2 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

3,06 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

La construction a eu lieu sans plans mais à 1’aide de gabarits en bois Coque en forme à arrière pointu, bordés cloués et vissées sur varangues et allonges. Quille et étrave en chêne, Présence d’un capian.

 

Coque : état actuel

Bon état. Dernier carénage en 2010 .

 

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont, panneaux et falque en contreplaqué marin peint, Pas de superstructures. Fourches métalliques à l’emplacement des tollés pour le rangement des avirons, et espars.

 

Pont et superstructures : état actuel

Bon état.

 

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

SANS

Gréement : état actuel

SANS

Voilure : description, surfaces, matériaux

SANS

Voilure : état actuel

SANS

Emménagements : description, matériaux

SANS

Emménagements : état actuel

SANS

Moteur(s) : type, puissance, année

BUKH N° de série :DV36ME606g Puissance : 36CV

 

Témoignage humain :

L’Espadon à été construit en 1965 par Raoul Davaille (établi au Cannet, Alpes Maritimes, France) à la demande de Marius Mascarello (né le 7/4/1923 à Cannes), pêcheur résidant 10 rue du Suquet à Cannes. Durant les années 1960 à 1970 M. Mascarello à pratiqué (avec un associé) la pêche côtière avec l’Espadon dans la baie de Cannes ainsi que le long du littoral de l’Estérel entre Théoule sur Mer et Fréjus. Les produits de cette pêche étaient vendus sur le marché Forville à Cannes par une poissonnière.

 

Témoignage technique ou conceptuel :

L’Espadon est représentatif des barques de pêche dans la région de Canne» au début des années 1960 antérieure d’une quinzaine d’année du déclin de la pêche artisanale côtière et de la disparition de la construction locale de barques en bois destinées à la pêche dans cette région. Son étrave semi-inclinée est caractéristique de la transition entre l’étrave droite des anciennes barques et l’étrave très évasée qui apparait dans les années 1970, Le souhait d’un moteur puissant pour pouvoir s’éloigner d’avantage du port d’attache (et y retourner rapidement) témoigne aussi d ‘ une rupture avec des pratiques plus anciennes marquées encore par la navigation à la rame et à la voile. Il n’y a jamais eu de mat. Un treuil hydraulique d’étrave permettait de relever les filets de pêche. A la construction, Marius Mascarello avait demandé d’ajouter une membrure au milieu pour allonger la ligne de flottaison du bateau. Le bateau fut dès l’origine équipé d’un moteur diesel Mercedes-Benz (type OM 636) de 35/40 CV, ce qui était exceptionnellement puissant pour l’époque.

 

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Barque de pêche à l’origine en 1965 puis bateau de plaisance à partir de 1994. Cette barque a été enregistrée sous pavillon hollandais sous le numero A20029011246 entre 2002 et 2005. Elle a été francisée à nouveau pour la donation au Ministère de la culture.

 

Autres éléments remarquables :

Cette barquette est entretenue et gérée par l’association Boud’mer sous convention avec le MUCEM depuis janvier 2006. Elle est utilisée régulièrement, soit a la demande du Mucem, soit pour les activités de l’association en recevant divers publics (associations, jeunes via des centres sociaux, foyers, visites des réserves de l’archipel de Riou et du frioul, ou sorties thématiques. L’association participe aux manifestations maritimes annuelles de la région Marseillaise. (Fête du nautisme, nettoyage des calanques marseillaises, « Septembre en mer », la ronde des capians, ainsi qu’aux regroupements de bateaux de tradition. Les adhérents bénévoles de l’association participent activement aux rénovations et carénages.

 

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Au moment sa retraite (vers 1980) Marius Mascarello a désarmé l’Espadon en tant que bateau de pêche en vendant le moteur Mercedes-Benz ainsi que le treuil hydraulique d’étrave et les filets de pêche- L’Espadon a été vendu en 1994 à Mr Willem Shippers, Neerlandais, Domicilié à Monaco. Un moteur Bukh de 36 CV a alors été installé. Le bateau est alors immatriculé aux Pays Bas. Mr Shippers en a fait don au ministère de la culture (DMF Marseille) en 2002 ; il est géré par l’association Boud’mer depuis 2006

 

Localisation : Département

13

Localisation : Port d’attache habituel

MARSEILLE

Navire soumis au DAFN ?

non

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image