Nom du navire

GOLLUM

Année de labellisation

2013

Renouvelé en DATE DE

2017

Anciens Noms (éventuels)

CH3 Pilote

Numéro de francisation :

32007/425

N° Immatriculation

274091

Quartier d'immatriculation

ST Sète

Type, série, ou nom local

Pilote

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

1984

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Servitude

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Chantier constructeur

Atelier Franco-Belges Villeneuve la Garenne

Année de construction (ou mise en service) :

1934

Longueur hors tout :

26m95

Longueur coque :

20m15

Longueur flottaison :

18m28

Largeur Maître bau :

5m85

Tirant d’eau :

2m60

Tirant d’air :

22m65

Déplacement (en tonnes) :

55 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

50.81 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

– Construction en fer riveté – Étrave droite, arrière à voute arrondie, quille longue – Lest en gueuses de fontes intérieures

Coque : état actuel

Bon état

Pont et superstructures : description, matériaux

– Pont, pavois et roofs en fer et acier – Timonerie et claire voie en teck

Pont et superstructures : état actuel

Bon état

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

– Yawl marconi – Espars en aluminium peint couleur bois – Gréement dormant en inox mono toron – Gréement courant synthétique

Gréement : état actuel

Bon état

Voilure : description, surfaces, matériaux

Yankee 80m², trinquette 47m²,Grand voile 84m², Trinquette d’artimon 42m², Artimon 23 m²

Voilure : état actuel

Bon état

Emménagements : description, matériaux

– Poste avant: 2 cabines et WC-douche – Salle machine atelier – Poste arrière: Salon, carré, cuisine, salle de bain, cabine propriétaire – Timonerie

Emménagements : état actuel

Bon état

Moteur(s) : type, puissance, année

– Baudouin DK6 150CV – démarrage à l’air comprimé – mis à bord en 1946 – refit: chemises, segments, pistons en 2012

Témoignage humain :

A servi de 1935 à 1939, puis de 1950 a 1884 au pilotage de Cherbourg.

Témoignage technique ou conceptuel :

A ma connaissance, il est le dernier pilote de cette génération en état. Sa carène n’est pas loin de la perfection en matière de déplacement lourd, comme le témoigne sa tenue à la mer, sa faible consommation de fuel et son très bon comportement à la voile. Technique révolue ( plaque et profil de fer assemblées par rivetage)

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

En juin 1940, il quitte Cherbourg pour l’Angleterre avec, à son bord, des futurs soldats de la France libre. Il est réquisitionné par la Royal Navy pour transporter des marins anglais à Jersey. Le consul de France le remet à la Navy. Il sert alors à Liverpool de navette entre le port et les bateaux au mouillage. Un canon à été installé sur le roof arrière.

Autres éléments remarquables :

L’envers de la plaque chantier, en bronze moulé porte toujours, à la peinture, le sigle des FFL, croix de Lorraine et V de la victoire.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

En 1934, Cherbourg est un port particulièrement actif, c’est l’age d’or de transatlantiques. Le CH3 est issus d’une lignée de pilote opérant dans le Raz Blanchard. Il sert de 1940 à 1944 en Angleterre, dans les Forces Françaises Libre. De retour à Cherbourg, il reprend le service au pilotage en 1950. En 1983, il est jugé trop long et revendu. Acheté par son actuel propriétaire, il est entièrement refait et gréé afin d’exploiter ses lignes de carène. Il navigue régulièrement en Méditerranée et Atlantique, et est apprécié comme navire de soutient à des régates comme, par exemple la Corsica Classic.

Localisation : Département

83

Localisation : Port d’attache habituel

Balaguier

Chantier d’hivernage :

A FLOT

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image