Nom du navire

KOANTIC

Année de labellisation

2021

Numéro de francisation :

non francisé

N° Immatriculation

324081

Quartier d'immatriculation

PL Paimpol

Type, série, ou nom local

Cormoran n° 80

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

2017

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

DERVIN

Chantier constructeur

SILVANT

Année de construction (ou mise en service) :

1947

Longueur hors tout :

5 m

Longueur coque :

4,5 m

Longueur flottaison :

4,45 m

Largeur Maître bau :

1,24 m

Tirant d’eau :

50 cm (dérive relevée ) / 1 m (dérive baissée)

Tirant d’air :

9 m

Déplacement (en tonnes) :

0,5

Jauge administrative (en tonneaux) :

0,5

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque en bois, construction classique, bordé acajou sur membrures accacia rivetées cuivre, d'origine.

Coque : état actuel

Coque en bon état, régulièrement entretenue, réparée si besoin, en respectant la technique de construction (charpentier de marine). Bateau navigant, sans prise d'eau importante.

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont contre plaqué marine sur barrots bois (antérieur à 1981, date d'acquisition par mon père, Yves Laurent)

Pont et superstructures : état actuel

Très bon état

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement bermudien d'origine 1947, mât en bois d'origine 1947, bôme d'origine idem. Gréement dormant en acier. Gréement courant textile moderne.

Gréement : état actuel

Très bon état, bateau navigant exclusivement à la voile

Voilure : description, surfaces, matériaux

Foc blanc tergal 1962 voilerie Dauphin (St Malo) ; grand voile, foc 2 et 3 1982 tergal (voilerie de Paimpol) ; 3 bandes de ris dans la grand voile

Voilure : état actuel

Voilure en bon état, grand voile révisée 2021 (voilerie Jeandot, Plouezoc'h)

Emménagements : description, matériaux

Plancher contre plaqué, pas de coffres afin d'assurer l'aération des fonds. Pompe de cale manuelle.

Emménagements : état actuel

Très bon état

Moteur(s) : type, puissance, année

Pas de moteur, navigation exclusive à la voile, aviron (godille) en cas de besoin.

Témoignage humain :

L'état exceptionnel de conservation de ce voilier, qui fêtera en 2022 ses 75 ans, et qui navigue toujours, est en grande partie du à la ténacité et à la détermination de ses propriétaires successifs, et notamment d'Yves Laurent, qui l'a acquis en état médiocre en 1982, et qui a su le faire revivre et naviguer dans l'archipel de Bréhat, où sa silhouette particulière et élégante ont marqué plusieurs générations. Pendant près de 40 ans, l'entretien de ce très beau voilier, et sa manoeuvre, ont été ses plus grandes passions, et ce jusqu'à sa dernière heure.

Témoignage technique ou conceptuel :

Ce Cormoran est un des rares témoins de la tentative de gréement bermudien dans cette série. En 1947, le chantier Silvant le proposait en série en deux versions : bermudien ou houari. Son premier propriétaire a passé commande d'une version "bermudien", et c'est ce gréement qui a été conservé jusqu'à ce jour. On peur remarquer que le mât actuel est d'origine, en bois collé, avec la drisse de grand voile coulissant à l'intérieur. Ce mât de 9 m est particulièrement grand et très caractéristique de sa silhouette surprenante. La bôme est également d'origine, et porte encore les cliquets du système original d'enrouleur, bien que dorénavant la réduction de voilure se fasse grâce à 3 bandes de ris. Ces deux espars étant peints en blanc, on croit volontiers qu'il sont en aluminium, mais il s'agit bien de bois dans les deux cas. Ainsi, par sa coque globalement d'origine en acajou et accacia, et son gréement bemudien de 1947, Koantic est un témoin assez unique, nous semble-t-il, des avancées de la construction traditionnelle à la veille de l'arrivée des matériaux modernes. On notera que sur les plans d'origine (P. Belugou, Monotypes et voiliers de course, Le Chasse Marée, 2000) où figurent les Cormorans 79 et 81, ces voiliers n'ont pas de bout-dehors. C'est le cas également sur les photos de Koantic (n° 80) prises vers 1960 par un ancien propriétaire. L'ajout du bout dehors, qui le rapproche des silhouettes habituelles des Cormorans, a eu lieu entre 1965 et 1982 .

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Ce voilier, dont tous les propriétaires successifs sont tombés amoureux, est un témoin de la qualité de la production des chantiers Silvant à Conflans St Honorine. En effet, si ce bateau est depuis plus de 70 ans dans les eaux bretonnes, il a vu le jour dans ce chantier de la région parisienne

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Commande aux chantiers Silvant par Maurice Renault en 1947. Acquisition par Roger Duhaut en 1959, qui remplace les voiles en coton par des voiles en tergal (Dauphin, à St Malo). Rachat du Koantic en 1967 par Alain Laudren. Acquisition vers 1970 par Jacques Chrétien. Acquisition le 28 juin 1982 par mon père Yves Laurent, qui entreprend la remise en état du bateau, fait réaliser une nouvelle grand voile par la Voilerie de Paimpol, et entretient le bateau pendant plus de 30 ans. J'en ai fait l'acquisition le 24 février 2017 et je poursuis l'aventure. Lors de cette acquisition, il a été expertisé par Jean Jacques Poisnel, à Ploubazlanec

Localisation : Département

22

Localisation : Port d’attache habituel

Port Blanc (PENVENAN 22710)

Chantier d’hivernage :

Bleu Marine, à Plouguiel

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image