Nom du navire

LA LARGADE

Année de labellisation

2007

Renouvelé en DATE DE

2015

N° Immatriculation

MA 172018

Quartier d'immatriculation

MA Marseille

Type, série, ou nom local

POINTU DE PLAISANCE HABITABLE

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

moteur

Mode de propulsion (actuel)

moteur

Architecte :

SERGENT François

Chantier constructeur

MALO LE BRETON, Ile de la Jatte, NEUILLY SUR SEINE

Année de construction (ou mise en service) :

1958

Longueur hors tout :

10,7 m

Longueur coque :

9,29 m

Longueur flottaison :

9,05 m

Largeur Maître bau :

3,08 m

Tirant d’eau :

0,90 m

Tirant d’air :

9,50 m

Déplacement (en tonnes) :

6 tonnes armé

Jauge administrative (en tonneaux) :

9,04 Tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Quille chêne avec lest fonte encastré. Etrave, brion, étambot et courbe en iroko. Bordé franc acajou 25 mm et iroko sur membrures chantournées en iroko 50×70 et intermédiaires ployées en acacia 30×40. Rivé cuivre. Serres sapin du Nord. Les lignes d’eau sont celles des pilotines de Marseille fin XIXème siècle (moure de pouarc).

Pont et superstructures : description, matériaux

Lattes de teck sur barrots iroko. Hiloire de rouf iroko. Hublots bronze. Pontage de rouf en contreplaqué 9mm entoilé lin. Cockpit autovideur

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Mât pin d’Orégon sur jumelles. Bout dehors pin d’Orégon au neuvage: latin batard (antenne limitée à la longueur pont) avec polacre remplacé dés 1960 par voile au tiers.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Latine 24 m² + polacre 8,75 m² au tiers: grand voile 20 m²

Emménagements : description, matériaux

Cloisons contreplaqué acajou. Couchage 5 personnes; Cabinet toilette – WC lavabo, Placard à cirés, Table navigation, Table de carré, Coin cuisine évier inox + frigo

Moteur(s) : type, puissance, année

anglais bicylindre flatwin disparu. Renault-Couach 80cv Diesel mis en place vers 1965. Inverseur Borg-Warner

Témoignage humain :

F. Sergent et Malo Le Breton ont construit plusieurs bateaux sur l’ile de la Jatte. F. Sergent évoque La Largade dans un article de la revue « Loisirs nautiques » (n°151 – 19884). La Largade constitue une originalité dans son oeuvre. Le fils de Malo Le Breton est à la recherche des bateaux construits par son père en vue d’une publication.

Témoignage technique ou conceptuel :

La Largade matérialise le passage de la construction de bateau de travail (pilotage) issue de la tradition provençale à la construction de plaisance « grand public ». Conservation des formes + exploitation des volumes pour l’habitabilité + emploi de matériaux « de luxe ». La Largade est un très bel exemple de travail classique: André Maurric, Laurent Damonte, Jean Roubaud et tous les charpentiers ont admiré le galbe très prononcé donné aux hanches.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

La Largade est un bateau de père tranquille. Elle participe depuis 20 ans aux manifestations traditionnelles et patrimoniales de Provence.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

1958 à 1970(?) : Pierre HABERKORN,1970? à 1987: René MICHOU, 1987- 1988: Jean-Luc LOUISE, 1988- 1994: Françoise CARDINALE, 1944 à ce jour : CONIL et Amaudric du CHAFFAUT. 1998: changement de type de gréement.Gérard Felix le vend à Laurent Viellard en 2017.

Localisation : Département

13

Localisation : Port d’attache habituel

La Ciotat

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image