Nom du navire

LA MUTINE

Année de labellisation

2013

Renouvelé en DATE DE

2017

Anciens Noms (éventuels)

LA MUTINE fut le nom d'une frégate, sous le règne de Louis XIV, qui s'illustra en 1702 par la prise du fort anglais de SAINT JAMES à BATHURST en GAMBIE.

Numéro de francisation :

Francisé à BORDEAUX LE 21 F2VRIER 1964 sous n°5097 /5000. Attaché à La Rochelle n°11364/2131

N° Immatriculation

LR 124185

Quartier d'immatriculation

LR La Rochelle

Type, série, ou nom local

CAP 6 NORD

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

1964

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

moteur

Mode de propulsion (actuel)

moteur

Architecte :

VERNETTE

Chantier constructeur

M.COLONGES charpentier de marine à VAYRES 33870 GIRONDE

Année de construction (ou mise en service) :

1961

Longueur hors tout :

10m,08

Longueur coque :

10m

Longueur flottaison :

8m,35

Largeur Maître bau :

2m,98

Tirant d’eau :

1m,65

Tirant d’air :

12m50

Déplacement (en tonnes) :

6,400 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

7,94 tonneaux

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Construction classique en bordés : oeuvress vives en iroko; oeuvres mortes en acajou; quille en chêne; membrures en acacia.Lest en fonte: 2T,250

Coque : état actuel

Coque en bon état Plans publiés dans « Les Cahiers du Yachting » n°115 de juin 1961, pages 47 à 49 + 1 dépliant.

 

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont en contreplaqué de 15m/m traité époxy.Hiloires de rouf et de cockpit en bois massif ( acajou).

Pont et superstructures : état actuel

Etat correct grâce au traitement époxy.

 

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréé en ketch. Le mat d’artimon est d’origine en pin d’Orégon (?). Le grand mât cassé au cours d’une traversée du Golfe de Gascogne a été remplcé par un mât en dural. Gréement inox.

Gréement : état actuel

Etat convenable.

 

Voilure : description, surfaces, matériaux

9 voiles en coton ou en tergal ayant plusieurs années.Pas d’enrouleur de génois. Un spi.

Voilure : état actuel

Voilure plus ou moins usagée suivant les voiles.

 

Emménagements : description, matériaux

Bateau de type norvégien (arrière pointu), Emménagements conformes aux conceps de l’époque:moteur sous le cockpit, deck-bridge, descente, table à cartes, cuisine, carré avec table, banquettes, 2 couchettes dont1 double), compartiment toilettes, placards, penderie, poste avant 2 couchettes

Emménagements : état actuel

Bois vernis, coque et plafond peints en blanc.

 

Moteur(s) : type, puissance, année

PERKINS PERAMA 29 CV réels diesel, année 1990.

Témoignage humain :

Etant Outre-Mer en 1960 j’ai fait construire ce bateau en échangeant de nombreuses correspondances avec l’architecte Louis VERNETTE et le constructeur M. COLONGES. Jen suis propriétaire depuis l’origine.

Témoignage technique ou conceptuel :

Il s’agit d’une construction classique en bordés d’un yacht de type « norvégien », (arrière pointu), du même type que celui avec lequel M. O. Stern-Veyrin avait traversé l’atlantique.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Pour ma part je suis allé deux fois au Portugal et de nombreuses fois en Espagne avec ce bateau soit en équipage , soit en solitaire, dont une trentaine de traversées du GG (Golfe de Gascogne) en solitaire.

Autres éléments remarquables :

Il n’est pas rapide mais c’est un bon bateau marin.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Je suis propriétaire de ce bateau depuis l’origine: Grand mât remplacé; pont traité en résine époxy; cadènes de haubans en acier galvanisé remplacées par cadènes inox.

Localisation : Département

17

Localisation : Port d’attache habituel

ROCHEFORT

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image