Nom du navire

L'ANGELUS

Année de labellisation

2007

Renouvelé en DATE DE

2015

Anciens Noms (éventuels)

première immatriculation : CH 4064

N° Immatriculation

8797 / 0159

Type, série, ou nom local

Chalutier (CORDIER)

Genre :

Maritime

Architecte :

Jean BELOT

Chantier constructeur

Jean BELOT Cherbourg

Année de construction (ou mise en service) :

1953

Longueur hors tout :

14,18 m

Longueur coque :

14,18 m

Longueur flottaison :

environ 11,40 m

Largeur Maître bau :

5,48 m

Tirant d’eau :

3 m

Tirant d’air :

1 m

Déplacement (en tonnes) :

inconnu

Jauge administrative (en tonneaux) :

nette : 12,32t – Brute 38,43t

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Membrures en chêne, toutes doublées et très serrées entre elles. L’arrière à voute est particulièrement remarquable et rappelle les anciennes bisquines de la baie du Mont St Michel.

Pont et superstructures : description, matériaux

Le pont, n’étant pas en chêne (pin orégon, douglas?), a subi les effets du temps. Il est constitué d’un plancher reposant sur des barreaux de pont légèrement cintrés.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

A l’origine petit gréement de chalutier (voir photo 1953)

Voilure : description, surfaces, matériaux

pas de voilure

Emménagements : description, matériaux

Compartiment avant accessible par le pont et par l’intérieur. Chambre de moteur, cale avec 8 glacières et chambre d’équipage pour 10 couchettes à l’origine

Moteur(s) : type, puissance, année

Poyaud 150 CV 1953

Témoignage humain :

Contact avec la « marraine » de l’Angélus, fille de Lucien LEROY, 1er propriétaire, qui a navigué dessus et partait à la pêche pour 2 ou 3 jours. (elle figure sur l’article de Presse de la mise à l’eau, joint)

Témoignage technique ou conceptuel :

L’arrière à voute est très caractéristique et rappelle les anciennes bisquines de la baie du Mt St Michel.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Bateau de travail de la Région pouvant ramener jusqu’à 15 tonnes de poisson, avec jusqu’à 10 marins à bord. Technique de pêche à la corde. A reçu « le ruban bleu », prix pour la pêche à Cherbourg. Mr Jean-Marie Lezec, photographe à la Presse de la Manche dans les années 50, possède des archives photographiques.

Autres éléments remarquables :

C’est probablement une des seules coques, encore existante, témoignant de ce type de construction dans le Cotentin sur plan de voilier. Les Chantiers BELOT ayant eu ici une grande réputation.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

– 1953 : Lucien LEROY (armateur et patron, Cherbourg) – repris par un frère Leroy – 1967 : Louis ROBIN (Sucie en Brie) – 1972 : Etablissements Metraille (Rungis) – 1977 : Michel Marie (Granville) – Association DROUVA, représenté par Mr Méné-Saffrane (St Pair sur Mer) – 1995 : Bernard Mollet (Portbail)

Localisation : Département

50

Localisation : Port d’attache habituel

Portbail

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image