Nom du navire

LE LOUP ROUGE

Année de labellisation

2017

Numéro de francisation :

02527037501(S9418)

N° Immatriculation

CH 243150Z

Quartier d'immatriculation

CH Cherbourg

Type, série, ou nom local

Sloop Marconi, Maïca CMN N°7

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Site internet

http://www.le-loup-rouge.fr

Année d’acquisition du navire :

2017

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

John Illingworth & Angus Primrose

Chantier constructeur

Constructions Mécaniques de Normandie Cherbourg

Année de construction (ou mise en service) :

1962

Longueur hors tout :

11,28 m

Longueur coque :

11,06 m

Longueur flottaison :

7,50 m

Largeur Maître bau :

2,77 m

Tirant d’eau :

1,78 m

Tirant d’air :

14 m

Déplacement (en tonnes) :

6 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

6,79

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque à voute, bois moulé en forme plastifié, bordée sur membrure et renfort acier

Coque : état actuel

Très bon état, entretien permanent.

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont en teck, roof en CP, hiloires en acajou.

Pont et superstructures : état actuel

Très bon état, entretien permanent.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Sloop marconi, mât en aluminium, gréement courant textile, gréement dormant inox.

Bôme, tangon et barre franche en bois.

Gréement : état actuel

Mât, gréement courant , gréement dormant neuf.

Bôme, tangon et barre franche en très bon état, entretien permanent.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Tourmentin et solent en dacron, génois dacron 35m2, GV dacron 30m2.

Spi polyester jaune et rouge 60m2.

Voilure : état actuel

Tourmentin et solent sont correct.

Le génois et la GV sont en bon état.

Le Spinaker est neuf.

Emménagements : description, matériaux

Intérieur en bois, à l’avant une couchette double modulable, une penderie, un coin toilette, dans le carré, une table fixe à battant, 2 banquettes modifiable en couchettes, un coin cuisine et un coin navigation modifiable en couchette .

Emménagements : état actuel

Les toilettes sont en réfection, le reste est en bon état, entretien permanent.

Moteur(s) : type, puissance, année

Yanmar 3GM30 – 29 CV – 1982

Témoignage humain :

Voilier emblématique des années soixante, MAÏCA conçu par John Illingworth et Angus Primrose est un course-croisière qui remportera les plus prestigieuses régates et même le championnat du RORC (Royal Ocean Racing Club) en 1962.
De nos jours les MAÏCA perpétuent les succès d’autrefois lors de régates de yachts classiques.

Témoignage technique ou conceptuel :

Les Maïca furent construits dans divers pays (Angleterre, France, Italie et Etats Unis).
Félix AMIOT, célèbre ingénieur-inventeur, avait démarré sa carrière en 1912 en construisant un premier avion.
Après la deuxième guerre mondiale, après avoir conçu et construit de nombreux avions militaires, il se tourne exclusivement vers la construction navale en adoptant souvent des brevets et des procédés qu’il avait développés en aéronautique.
Après avoir réalisé plusieurs grosses unités (chalutiers et bâtiments militaires légers, dragueurs puis chasseurs de mines et patrouilleurs en bois moulé), il développe dès les années 1960 des petites séries pour la plaisance : de petits dériveurs légers comme le « Mousse- plan Cornu», le « Nordet-plan Sergent » ou le « Corsaire-plan Herbulot» et il commence à mettre en chantier une série de MAÏCA à voûte en se basant sur son savoir-faire de technique de bois moulé développée notamment pour la construction de dragueurs de mines.
38 MAÏCA et 5 SUPER MAÏCA furent produits par les CMN.

La construction du MAÏCA était ingénieuse et bien adaptée à de petites séries.
Elle consistait à réaliser séparément différentes parties du bateau : le tableau, la voûte, l’étambot, la quille, la contre étrave et l’étrave pour les assembler ensuite à la coque, elle-même produite sur un moule par des collages de bandes de bois en lamellé collé (3 plis). Venait ensuite le montage des membrures, varangues, bauquières, cloisons et aménagements intérieurs qui étaient montés avant la pose du pont.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Comme tous les plans dessinés par le cabinet John ILLINGWORTH & Angus PRIMROSE, le MAÏCA avec son déplacement moyen lourd et la finesse de sa carène marche bien à la gite, trouvant un bon équilibre et une stabilité de route au près dans la brise.
A contrario, avec son safran collé à la quille longue, il devient plus difficile aux allures portantes par mer formée.
L’équipage du voilier LE LOUP ROUGE est généralement composé de 2 à 6 personnes selon les programmes retenus.

Autres éléments remarquables :

Course Croisière, Le Loup Rouge participe à de nombreuses régates classiques, croisières et manifestations nautiques en Manche.

Angleterre sud, Normandie Est et Ouest , Isles Anglo-Normandes et Bretagne sont ses terrains de prédilection.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

1977 : Éric Kerdranvat

1997 : Didier Soulard:

2017 : Association AMERAMI

Localisation : Département

50

Localisation : Port d’attache habituel

Port Chantereyne, CHERBOURG en Cotentin

Chantier d’hivernage :

Port de l’onglet, CHEBOURG Naval

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image