Nom du navire

LE RENARD

Année de labellisation

2010

Non renouvelé en DATE DE

2018

N° Immatriculation

835220Y

Type, série, ou nom local

Cotre à Hunier

Genre :

Maritime

Architecte :

Thierry Echard / Georges Martel

Chantier constructeur

Labbé SA Saint-Malo

Année de construction (ou mise en service) :

0

Longueur hors tout :

30 mètres

Longueur coque :

19.80 mètres

Longueur flottaison :

17 mètres

Largeur Maître bau :

5.88 mètres

Tirant d’eau :

2.80 mètres

Tirant d’air :

26 mètres

Déplacement (en tonnes) :

70 tonnes

Jauge administrative (en tonneaux) :

49.50 TJB

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

– Construction classique – Bordés et membrures en chêne – Lest : 13 tonnes 5 de plomb – Etrave : ventrue

Pont et superstructures : description, matériaux

– Pont latté en Iroko – Pavois doublé – Capot à claire-voie – Capots de descente avant et arrière, grand panneau à caillebotis

Voilure : description, surfaces, matériaux

Un total de 468 m2 de voiles en tergal, aspect et finition à l’ancienne.

Emménagements : description, matériaux

Emménagement en bois d’if. 12 couchettes réparties autour du carré (3 groupes de 2 superposées de chaque côté du carré). Carré équipage sur l’arrière séparé du carré passagers par le compartiment moteur.

Moteur(s) : type, puissance, année

Moteur Volvo 230 cv de 1991

Témoignage humain :

Construit en public dans le cadre du concours des Bateaux des Côtes de France. La quille fût posée le 13 mai 1989. Le lancement à l’ancienne le 18 mai 1991. Le Renard remporta le premier prix pour le gréement et le premier prix pour la décoration.

Témoignage technique ou conceptuel :

Une reconstitution précise a permis de respecter le style et les données de l’époque (début du XIXème siècle) tant pour la coque que pour le pont ou le gréement.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Réplique d’un Cotre Corsaire armée à la course en 1812 par Robert Surcouf, LE RENARD fut vainqueur du dernier combat naval d’un corsaire le long des côtes de France en battant la goellette de guerre anglaise l’Alphéa, le 10 septembre 1813.

Autres éléments remarquables :

Le décor peint du tableau arrière avec son annexe suspendu aux bossoirs. Le cotre est armé de 10 caronades et effectue des tirs tous les jours en navigation.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Construction de 1989 à 1991. Lancement le 18 mai 1991, première navigation en juin 1992

Localisation : Département

35

Localisation : Port d’attache habituel

Saint-Malo

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image