Nom du navire

L'HERMIONE

Année de labellisation

2014

Renouvelé en DATE DE

2018

Anciens Noms (éventuels)

néant

N° Immatriculation

en cours

Type, série, ou nom local

FRÉGATE

Genre :

Maritime

Architecte :

Chevillard l'ainé (maître constructeur du 18ème siècle)

Chantier constructeur

Association Hermione-La Fayette

Année de construction (ou mise en service) :

1997

Longueur hors tout :

66,15 mètres

Longueur coque :

50,55 mètres

Longueur flottaison :

46,5 mètres

Largeur Maître bau :

11,5 mètres

Tirant d’eau :

4,70 m

Tirant d’air :

47 mètres

Déplacement (en tonnes) :

1010

Jauge administrative (en tonneaux) :

691 (jauge brute)

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Réplique d’une frégate du 18ème siècle. Coque en chêne. Bordage et vaigrage en chêne. (épaisseur entre 7 et 16 cm) Tableau sculpté. Deux bouteilles sur les côtés du tableau. Un lion, en figure de proue Trois mâts (lamellé pin d’orégon)

Pont et superstructures : description, matériaux

Navire à « trois » ponts : pont de gaillards (bordage de pont en pin et chêne) pont de batterie, avec une grand rue ouverte (bordage de pont en pin et chêne) faux pont (bordage en chêne) Grande chambre (pont de batterie arrière) calfatage de pont traditionnel

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement en manille et chanvre. environ 25 km de cordages, plus de 1200 pièces d’accastillage. Poulies en orme et gaillac.

Voilure : description, surfaces, matériaux

environ 2 000 m2 de voiles en lin. Assemblage des laizes machine, finitions main essentiellement chanvre. 17 voiles. (voiles carrées, voiles d’étai, focs). Grand voile : 289 m2

Emménagements : description, matériaux

4 cabines dans la grande chambre, 10 cabines dans le faux pont. Reproduction du mobilier historique dans les cabines. Le reste de l’équipage en hamacs ou banettes. Sanitaires et douches dans les bouteilles et dans le faux pont. Cuisine installée dans la cale. Zone repas sur le pont de batterie.

Moteur(s) : type, puissance, année

2 propulseurs omnidirectionnels (POD) 3 GE (2 pour la propulsion et le 3ème pour le bord) neufs

Témoignage humain :

L’Hermione d’origine est une frégate de la marine française construite à Rochefort en 1778/1779. La Fayette a traversé l’Atlantique en 1780 à son bord pour participer à la guerre d’indépendance américaine.

Témoignage technique ou conceptuel :

Reconstruction très proche de l’identique. L’Hermione sera la plus grande réplique française d’un navire ancien.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Le navire d’origine a participé à la guerre d’indépendance américaine.

Autres éléments remarquables :

Le chantier de reconstruction a été visité par plus de 4 millions de visiteurs qui ont pu découvrir le travail des artisans qui se sont succédés au fil du temps (entre 1997 et 2014). A l’époque du navire d’origine, il y a avait environ 300 personnes à bord. Aujourd’hui, l’équipage sera composé de 78 personnes, dont 17 professionnels, 54 volontaires intégrés aux quarts et 7 surnuméraires.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Construit en 1778/1779, le navire a participé à la guerre d’indépendance américaine. Il a également effectué un voyage en Inde pour accompagner un convoi marchand. L’Hermione a coulé sur le plateau du Four, au large du Croisic en 1793, suite à une erreur de pilotage.

Localisation : Département

17

Localisation : Port d’attache habituel

ROCHEFORT

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image