Nom du navire

MARIOUNE

Année de labellisation

2011

Renouvelé en DATE DE

2015

Anciens Noms (éventuels)

Phil-Pas

N° Immatriculation

MA433289

Type, série, ou nom local

Barquette marseillaise

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Pêche

Architecte :

inconnu

Chantier constructeur

Inconnu

Année de construction (ou mise en service) :

1956

Longueur hors tout :

5,75m

Longueur coque :

5,58m

Longueur flottaison :

5,55m

Largeur Maître bau :

2,10m

Tirant d’eau :

0,50m

Tirant d’air :

5,60m

Déplacement (en tonnes) :

environ 1,00 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

1,87 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque en forme à arrière pointu, bordés cloués et vissés sur varangues et allonges (pin et acajou). Quille en chêne, et étrave en sipo. Présence d’un capian.

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont, panneaux et falque en contreplaqué marin peint. Pas de superstructures, fermeture par 5 capots successifs

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement aurique (chantier BORG, MARSEILLE). Mât et corne en pin sans baume, poulies bois et cordages imitation chanvre. Pas de hauban fixe. Les drisses servent de haubans.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Grand voile de 10,80m² en synthétique d’aspect fibre végétale de couleur rouge; Foc de 3,40m² en synthétique de couleur écrue

Emménagements : description, matériaux

Sans

Moteur(s) : type, puissance, année

LOMBARDINI LDW 702M N° 5067723 14kw (20CV) année 2005. A l’origine, la barquette était équipée d’un moteur ZAMUFA (marque locale) qui n’avait pas pu être récupéré.

Témoignage humain :

Barquette de pêche typique de Marseille

Témoignage technique ou conceptuel :

Cette barquette participe activement aux manifestations maritimes annuelles de la région Marseillaise. (Fête du nautisme, nettoyage des calanques et des îles marseillaises, « Septembre en mer », la ronde des capians, la régate « vire vire de Marseille ») ainsi qu’aux regroupements de bateaux traditionnels (Les voiles de CARRO, l’Acampado de LA CIOTAT, Mourejade de l’ESTAQUE etc…). Elle est utilisée régulièrement pour les activités de l’association en recevant un public divers (adhérents, associations partenaires foyers, jeunes au travers de centres sociaux, groupes), et en organisant des sorties thématiques ou pédagogiques, des visites guidés des réserves naturelles de l’archipel de Riou ou du parc maritime du frioul, et des opérations de nettoyage de site (frioulade). Les adhérents participent activement aux rénovations et carénages.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

C’est cette barquette qui a permis à l’association Boud’mer de démarrer en 2002. A l’origine, la barquette était équipée d’un mât court permettant de mettre un taud. Cette embarcation en mauvais état a été achetée à une famille de pêcheurs de l’Estaque en 2001 par un passionné souhaitant sauver cette barquette de la destruction. Faute d’une place au port de Marseille, il a du s’en séparer en la cédant à l’association Boud’mer qui l’a remise entièrement en état en 2003 (Charpentier MARTIAL PIERRE). Le moteur d’origine ZAMUFA a d’abord été remplacé en 2003 par un LOMBARDINI 9cv. Ce moteur s’étant révélé pas assez puissant, il a été remplacé en 2005 par un 20cv de la même marque. L’adoption d’un gréement aurique (Chantier BORG, MARSEILLE) plutôt que latin a été prise pour en faciliter l’utilisation sous voiles par un plus grand nombre d’adhérents de l’association Boud’mer.

Localisation : Département

13

Localisation : Port d’attache habituel

Marseille

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image