Nom du navire

RAÏS DE MANDRAGO

Année de labellisation

2007

Renouvelé en DATE DE

2019

Non renouvelé en DATE DE

2015

Anciens Noms (éventuels)

Nom de baptème

N° Immatriculation

TLB 99878

Quartier d'immatriculation

TL Toulon

Type, série, ou nom local

Mourre de pouar

Genre :

Maritime

Architecte :

Cabinet Mauric sur documents de Jules Vence 1897

Chantier constructeur

Chantier Naval Borg anse du Pharo 13007 MARSEILLE . Collaboration technique Michel Gay.

Année de construction (ou mise en service) :

1996

Longueur hors tout :

10.80 m

Longueur coque :

9.22 m

Longueur flottaison :

8.30 m

Largeur Maître bau :

3.10 m

Tirant d’eau :

0.50

Tirant d’air :

12.60 m

Déplacement (en tonnes) :

5.50 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

4.54 tonneaux

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Mourre de pouar bâtiment de pêche transport et service. Bateau à éperon. construction classique bois : varangues et membrures sciées. Bordages jointifs. La coque et le pont sont réalisés en bois rouges.

Pont et superstructures : description, matériaux

Lattes du pont clouées directement sur les barrots. Hiloires et capots de couverture classiques sur les bateaux de pêche.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement latin : un mât en pin tenu par deux sartis et deux bastaques en cordage avec jeu de poulies pour le réglage.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Plan de voilure dessiné par Laurens Damonte Une mestre de 45m2 une poulacre de 18m2 total 63m2 en grosse toile synthétique façon tradition

Emménagements : description, matériaux

Payol dans le poste avant Equipets dans l'estive Un coffre à l'arrière dans l'estive

Moteur(s) : type, puissance, année

PERKINS 4154 type IB 62 CV (bridé). Moteur "reconditionné" en 2004

Témoignage humain :

Bateau commencé par le chantier Borg pour l'association "Que vogue la Pilotine" en 1991. La coque en construction a été exposée lors des fêtes de Brest 1992. En 2002 la Partègue a repris le chantier en collaboration avec le chantier Borg puis a poursuivi à Giens la construction, le gréement et la motoirisation.

Témoignage technique ou conceptuel :

Bateau utilisé par les pilotes de Marseille pour servir les grands navires. Conception (1897) révolue. Joseph Conrad a navigué avec les pilotes de Marseille sur le même type de bateau à la fin du XIX e siècle.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Participe aux événements locaux et régionaux (Méditerranée) Rassemblements et fêtes votives.

Autres éléments remarquables :

Un des derniers mourre de pouar à naviguer en Méditerranée. Le Raïs de Mandrago fut très remarqué dès sa première présentation officielle lors du rassemblement de St tropez 2006. Très grande puissance sous voiles justifiant son utilisation par les pilotes de Marseille

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

La Partègue est le premier propriétaire. Le Raïs de Mandrago est le témoin et la visualisation du bateau le plus emblématique de Provence. Avec son éperon il est l'héritier direct des embarcations antiques.

Localisation : Département

83

Localisation : Port d’attache habituel

Le havre de la Madrague à Giens (Var)

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image