Nom du navire

SAINT MICHEL (ex LA TRAPANELLE)

Année de labellisation

2007

Non renouvelé en DATE DE

2016

Anciens Noms (éventuels)

TALISMAN, LA TRAPANELLE

N° Immatriculation

ST 214 042

Type, série, ou nom local

Bonitier

Genre :

Maritime

Architecte :

Inconnu

Chantier constructeur

Ortifosa. ORAN.Algérie.

Année de construction (ou mise en service) :

0

Longueur hors tout :

9 m

Longueur coque :

8 m

Longueur flottaison :

7,9 m

Largeur Maître bau :

3,02 m

Tirant d’eau :

0,50 m

Tirant d’air :

7 m

Déplacement (en tonnes) :

3,81 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

4,05 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Coque en bois, étrave à guibre, tulipée, poupe pointue, gréé en voile latine avec boute-dehors pour polacre.Deux safrans (un long, un court).

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont en bois, actuellement en cours de restauration.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement de voile latine, avec boute-dehors. Gréement dormant et courant en cordage.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Voile latine 35 m2, polacre de 8 m2, synthétique.

Emménagements : description, matériaux

Volume de rangement entre pied de mât et étrave, sous le pont. Cockpit ouvert. Compartiment moteur protégé. Tous équipements en bois.

Moteur(s) : type, puissance, année

Diesel INDENOR type GCM 48 CV 1974

Témoignage humain :

Construit à ORAN (Algérie), mis à l’eau le 24 mars 1954 comme bateau de labeur. Rallie Port la Nouvelle en 1962 où sous le nom de Talisman, il continue à travailler comme bateau de pêche. Acheté par un particulier en 1991 comme bateau de plaisance, revendu en avril 1992 à une indivision de quatre amis qui entreprennent sa restauration sous le nom de Trapanelle, et le gréent en voile latine. Ce bateau a participé pendant plus de 10 ans à toutes les manifestations rassemblant les vieux gréements à voile latine du golfe du Lion.

Témoignage technique ou conceptuel :

Bateau de labeur, aux formes tulipées, caractéristique des bateaux des côtes du Nord de l’Afrique, entièrement en bois.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Bateau de travail (bonitier), qui a travaillé à la pêche en Algérie (Oran), et a rallié Port la Nouvelle au moment de l’exode des pieds noirs, et qui a continué à travailler jusqu’en 1991, date à laquelle il est utilisé comme bateau de plaisance.

Autres éléments remarquables :

Traversée de la Méditerranée avec les familles des pêcheurs oranais.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

De 1953 à 1991 propriétaires inconnus. (recherche en cours), sous le nom de St Michel, puis Alséa. En 1991, M Rivière l’achète et le rebaptise Talisman. En 1992, acheté par M.Marquez Frédéric, Marquez Michel, Meissonnier et Taurines constituent une indivision, entreprennent sa restauration et le baptisent La Trapannelle,

Localisation : Département

34

Localisation : Port d’attache habituel

Palavas Les Flots

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image