Nom du navire

SAN PIETRO

Année de labellisation

2013

Renouvelé en DATE DE

2017

N° Immatriculation

C67520S

Type, série, ou nom local

Pointu type « Spagnoletta Algherese »

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Pêche

Architecte :

FENIELLO Giovanni

Chantier constructeur

FENIELLO Giovanni – ALGHERO – ITALIE

Année de construction (ou mise en service) :

1970

Longueur hors tout :

10,30 m

Longueur coque :

7,49 m

Longueur flottaison :

7,33 m

Largeur Maître bau :

2,36 m

Tirant d’eau :

0,76 m

Tirant d’air :

7,14m (10,50m avec antenne élevée)

Déplacement (en tonnes) :

3,50 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

inconnue

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Construction traditionnelle en bois à l’aide du « mezzo garbo » ou « gabarit de St Joseph ». Varangues et allonges en chêne ; bordés pin ; œuvre morte en iroko et frêne ; quille droite. Safran en iroko et érable à fil de quille pour l’utilisation à moteur. Safran en okoumé et érable de grande profondeur faisant fonction de dérive.

Pont et superstructures : description, matériaux

Plat-bord et pont en acajou

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Gréement latin; mât bois pin 6,80 m, antenne bois sapin 11 m, bout-dehors bois sapin 3,10 m, poulies en bois, drisses et autres manœuvres en cordage « Liros historic polypropylène ».

Voilure : description, surfaces, matériaux

1 Mestre et 1 Foc en polyester blanche: Grande voile: 24m2 ; Foc: 11m2.

Emménagements : description, matériaux

Il n’y a pas d’aménagement intérieur particulier.

Moteur(s) : type, puissance, année

diesel marque « VM Motori » (Italia) 2 Cyl ; 20 Cv ; Année 1980.

Témoignage humain :

Les premiers signes historiques sur l’activité de la construction navale dans la ville d’Alghero en Sardaigne remontent à moitié du 1300, période où résultait en pleine activité l’Arsenal, où s’activaient les premiers maîtres de hache, dont quelqu’un provenant de la Catalogne; ils auraient entamé une tradition qui aurait duré jusqu’à nos jours. Entre les années ‘800 et ‘900 on construisaient les bateaux à l’intérieur du « Fort de la Maddalenetta ». Avec le temps malheureusement ces chantiers artisanaux vinrent progressivement en crise pour la venue, en époque récente, de nouveaux matériaux de construction et de différentes typologies de bateaux qui le marché demandaient. La construction de bateaux dans le « Fort de la Maddalenetta » fut interrompue vers la fin des années 1970. Le bateau « San Pietro » est peut-être un des derniers bateaux qui a été construit par ces vieux Maîtres d’hache qui construisaient à la main les bateaux pour les pêcheurs d’Alghero à l’intérieur du « Fort de la Maddalenetta », des bateaux qui encore aujourd’hui naviguent et font belle exposition dans les ports de la Sardaigne et pas seulement.

Témoignage technique ou conceptuel :

Ces bateaux, construits sans plan mais au moyen de la technique ancestrale d’un mystérieux « gabarit universel » en bois, constituent une mémoire vivante des techniques de construction traditionnelle de pêche dans les petits chantiers sur tout le littoral méditerranéen. Ce mystérieux « gabarit universel » en bois, transmis de père en fils ou de « maître de hache » en apprentis, est connu sous le nom de « gabarit de Saint-Joseph » (en italien « garbo » ou « mezzo garbo ») et était combiné à la « stagniole », une réglette de bois où sont tracés des chiffres et des traits de repère ; qui servait à tracer toutes les membrures à partir des maîtres couple.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Bateau de travail dédié à la pêche de 1970 à 2003; depuis le 2004, après une remise en état importante et la réalisation du gréement latine a participé régulièrement aux rassemblements de voiles latines en Méditerranée en Corse et Sardaigne.

Autres éléments remarquables :

Le « San Pietro » fut construit le 1970 pour monsieur LINARDI Bartolomeo, pêcheur en Alghero (Italie). Vers la fin des ans 1990 le propriétaire est monsieur PIGA Pietro, pêcheur en Alghero, qui vend le 2003 le « San Pietro » à monsieur FOIS Pietro, charpentier en Porto Torres (Italie). Ce dernier entreprend des importantes travaux de rénovation, tels que décapage à bois extérieur et intérieur, clouage et calfatage, traitement et vernissage, démantèlement œuvre morte et sa reconstruction en iroko et frêne, réalisation du gréement latine. Le février 2005 le « San Petro » est acheté par l’actuelle propriétaire, PERINI Giovanna.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Le San Pietro est membre de l’association des pointus de Sanary sur mer.

Localisation : Département

20

Localisation : Port d’attache habituel

Port de Plaisance de Taverna

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image