Nom du navire

SINBAD

Année de labellisation

2007

Renouvelé en DATE DE

2015

Anciens Noms (éventuels)

SINBAD II

N° Immatriculation

LRB 58648

Quartier d'immatriculation

AC Arcachon

Type, série, ou nom local

exemplaire unique, sur plans Alfred Mylne n°419

Genre :

Maritime

Architecte :

Alfred Mylne

Chantier constructeur

Bute Slip Dock Co Lieu de construction : Ardmaleish (Port Bannatyne, Ile de Bute, Ecosse)

Année de construction (ou mise en service) :

1950

Longueur hors tout :

11,64 m

Longueur coque :

11,64 m

Longueur flottaison :

7,9 m

Largeur Maître bau :

2,8 m

Tirant d’eau :

1,94 m

Tirant d’air :

15,45 m

Déplacement (en tonnes) :

8,7 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

9,03 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Type de bateau : cruiser racer Type de construction : acajou sur chêne et orme ployé, varangues acier forgé Assemblage : classique, bordé jointif flipoté Type d’;appendice : quille longue classique

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont CP epoxy (entoilé à l’origine) dog house et roof en acajou

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Nature du gréement : sloop de 1950 à 1997, cotre depuis 2000 Type de gréement : bermudien Mat spruce : plein jusqu’en 2004, mat creux depuis

Voilure : description, surfaces, matériaux

Tourmentin et suédoise originels en coton (McKenzie, circa 1950) Jeu de voiles actuel (2000 et 2003) en Windmaster, spi en Bainbridge (Chéret et Incidences)

Emménagements : description, matériaux

1 poste avant 1 carré 1 couchette cercueil tous aménagements en acajou

Moteur(s) : type, puissance, année

Yanmar 27 cv diesel (depuis 1996) inboard sur bâti inox (depuis 2003)

Témoignage humain :

SInbad est emblématique du yachting d’après guerre. Propriété du Commodore du Cruising Club de la Clyde de 1950 à 1968, qui n’avait pas d’enfant, il a en particulier permis de former à la régate toute une génération de jeunes régatiers écossais.

Témoignage technique ou conceptuel :

Sinbad fut construit pendant l’hiver, comme le rythme normal du chantier le prévoyait à cette époque. La chantier avait la capacité soit de construire une grande unité (un 12 MJI par exemple) ou deux plus petites. Un autre plan Mylne, Trefoil, fut construit pendant la même période que Sinbad.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

William Strang, Commodore du Clyde Cruising Club et propriétaire de Sinbad jusqu’en 1968, créa à cette époque le Sinbad Family Trophy, qui récompense chaque année depuis lors le meilleur équipage familial dans les régates du CCC.

Autres éléments remarquables :

Sinbad II fait suite au premier bateau de Allan McKean, baptisé Sinbad, qui fut réquisitionné comme bateau de sauvetage lors de l’évacuation de Norvège au début de la seconde guerre mondiale, puis finalement rendu à son propriétaire… en fort mauvais état par l’Amirauté britannique à la fin du conflit. Le premier bateau jugé non récupérable pour des raisons économiques, Sinbad II fut alors construit sur un budget de dédommagement, complété sous licence par les fonds de son propriétaire, la construction privée étant interdite à cette époque… ce qui explique en partie la qualité initiale parfois basique de certains matériaux employés. Malgré tout, de mémoire de Ian Nicolson (successeur des Mylne à l’étude de Glasgow depuis les années 70), Sinbad était l’un des plus rapides 26’ de flottaison de l’époque. Il préfigure d’ailleurs, un an avant le lancement de Sonda, sur plans McGruer, contre lequel il a beaucoup couru, le type de bateaux conçus pour la jauge des 8 Mètres Cruiser-Racers. Il est dans ce sens frappant de noter les similitudes dimensionnelles avec Nan of Clynder, un 8 MCR qui semble désormais naviguer au Canada, construit dans les années 60 sur plans McGruer.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

1950–1952 Allan McKean, Glasgow, Scotland Le premier armateur, celui qui commande la conception et la réalisation du bateau, est boucher à Glasgow, spécialisé dans le porc. Jugé sympathique par le personnel de l’;étude Mylne, il n’;est pourtant pas facile de communiquer avec lui : il ne semble pas savoir vraiment lire ni écrire, mais vérifie chaque plan, chaque spécification. Il exige en particulier que Sinbad soit pourvu d’;un mat (spruce) plein. Ses choix sont en général très conservateurs. Allan a la réputation d’;être un régatier très engagé, il semble avoir régaté sur Sinbad « comme sur un dériveur » aux dires des anciens du club, et il battait régulièrement des bateaux beaucoup plus grands, dont celui de son propre frère, d’;une dizaine de pieds plus grand. N’;eut-il été accaparé par ses activités professionnelles, il aurait dû faire partie en 1958 de l’;équipage de Sceptre, le dernier challenger de l’;America dont l’;ossature d’;équipage fut issu de la Clyde. Le premier nom du bateau est Sinbad II (voir aussi AUTRES OBSERVATIONS) 1952-1968 William Strang, Glasgow, Scotland Bill Strang est le Commodore du Clyde Cruising Club (CCC) de 1962 à 1966, il est bijoutier à Glasgow, très poli, organisé et précis : casquette bleue jusqu’;au 1er mai, casquette blanche pendant la saison… Il régate un peu avec le bateau, avec un certain succès d’;ailleurs, puis devient progressivement aveugle et le met en vente en 1968. A cette occasion, Sinbad est peint en bleu, pour masquer des premières marques noires sur les bordés C’;est lui qui enregistre le bateau en novembre 52 auprès du Lloyds (il n’;y a pas d’;obligation en Grande Bretagne), supprimant le II du nom et le baptise désormais Sinbad. George McGruer se souvient d’;une anecdote à son propos : régatant un jour contre Sinbad, le jeune George tombe à l’;eau, puis vient à passer Sinbad. Bill Strang tient un verre de malt à la main, fait passer Sinbad très près de George et lui lance, en levant son verre et poursuivant sa route : « tu en veux un ? ». Autant dire que notre ami n’;en a pas gardé un souvenir merveilleux. D’;autres anciens du CCC, les McGregor, ont confirmé que Strang, sans enfants, a beaucoup invité à son bord les jeunes régatiers du club qui avaient de bons résultats en dériveur. Le bateau a beaucoup participé à « l’;école de croisière » et à l’;école de régate durant cette période. Et ces « anciens enfants » semblent tous se souvenir des corvées d’;eau pour le bord, avant de partir naviguer… Ronald Sharp, lui-même ancien Commodore du CCC, ami proche et exécuteur testamentaire de W. Strang, essaie depuis l’;été 2007 de retrouver d’;autres traces de la vie du bateau, à cette époque. Bill Strang est décédé dans les années 1990. 1968-1974 Sylvia Mary Watt, Glasgow, Scotland Une « femme formidable » au dire des écossais de la Clyde : elle fait immatriculer le bateau à son nom à elle, avant de le réinscrire plus tard conjointement à son nom et à celui de son mari. Ils avaient la réputation d’;être un peu sauvages. Ils avaient une fille unique, qui n’;a parlé qu’;à partir de 9-10 ans… juste après une énorme explosion de gaz à Glasgow, dans une cave de leur quartier, et qui a occasionné 200 morts ! Cette famille a beaucoup navigué avec Sinbad. 1974-1982 Donald Downie, London, England C’;est lui qui semble avoir déplacé Sinbad d’;Ecosse, pour l’;Angleterre 1982 – ? David John Taylor, Prescot, England ? – ? Robert Campbell, Fishguard, Wales ? – 1990 Glenn Kevin Hollinshead, Brighton, England 1990-1996 Adam Green, Port Law, Waterford, Republic of Ireland Adam est agriculteur (il fait des jonquilles et des pommes). Sinbad lui a été offert par son père, avant sa mort (son père avait été propriétaire d’;un autre plan Mylne, des années auparavant). Très occupé par ailleurs par ses activités professionnelles, Adam est plutôt peu enclin à passer beaucoup de temps à entretenir le bateau… 1996 Sinbad intègre la flotte du Musée Maritime de La Rochelle, il contribue activement à compter de cette période au développement des régates patrimoniales sur la côte atlantique, A l’;occasion de son voyage de retour vers l’;Ecosse à l’;été 2007, Sinbad reprend place dans la flotte des membres du Clyde Cruising Club.

Localisation : Département

17

Localisation : Port d’attache habituel

La Rochelle (bassin du Musée Maritime)

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image