Nom du navire

SKELLIG

Année de labellisation

2013

Renouvelé en DATE DE

2017

N° Immatriculation

E67235 G

Type, série, ou nom local

Langoustier à voûte

Année d’acquisition du navire :

2011

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Pêche

Architecte :

Jean-Pierre Philippe. Il est le fondateur de l'Association Treizour, les amis du musée du bateau de Douarnenez. Pionnier du patrimoine maritime, il a relevé la carène du langoustier AVENIR à l'échouage au cimetière de bateaux de locquéran à Audierne.

Chantier constructeur

Chantier bénévole et associatif "Skellig, un langoustier pour Douarnenez" créé par Jean-Pierre Philippe et Jacques Blanken

Année de construction (ou mise en service) :

2012

Longueur hors tout :

20,35 m

Longueur coque :

14,80 m

Longueur flottaison :

10,90 m

Largeur Maître bau :

5,00 m

Tirant d’eau :

2,14 m

Tirant d’air :

16,90 m

Déplacement (en tonnes) :

28 tonnes

Jauge administrative (en tonneaux) :

22,25 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Construction traditionnelle, à l’ancienne d’un bateau qui ne s’est plus construit depuis les années 1930. Matériaux, structure longitudinale, ceinture, membrures, barrots, éléments de voûte en chêne. Pont en mélèze. Pavois en Douglas. Mâts et espars en sapin blanc de Russie

Pont et superstructures : description, matériaux

De l’avant vers l’arrière. Descente du poste d’équipage, puis goulotte de vivier en caillebotis, descente du carré puis poste de navigation.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Ce bateau est grée en cotre à tape cul (et non en Dundée, le mât de tape-cul (bien que mis en place à la construction) ést à l’origine de ces bateaux un mât « rapporté ». De l’avant vers l’arrière, bout dehors (sur jumelles), grand mât, et mât de tape cul. Les voiles sont foc (grand et route), trinquette, flèche, grand-voile, tape-cul. Total 165 m2 Le Haubanage, à l’exception de l’étai est (concession au modernisme !) en inox sur caps de moutons tournés par le chantier de même que toute la forge et les ferrures, réalisées par l’association.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Les voiles sont en matériau imitant les voiles tannées, réalisées à la main et à l’ancienne par la voilerie Fiacre de Tréboul. (Henri Fiacre fils a réalisé la voile, notamment les ralingues cousues main et les empointures…) Foc 37m2 (grand) 15m2 (route), trinquette 20,75 m2, grand-voile 65 m2, flèche 22 m2, tape-cul 20 m2

Emménagements : description, matériaux

Les aménagements sont en cours de réalisation, ils comprennent de l’AV vers l’AR. à bâbord, WC + douche et lavabo dans local isolé. A tribord, cuisine avec fourneau + glacière. A centre Carré avec table centrale. 4 banquettes servant de couchettes et 4 couchettes 1/2 cercueil surélevées, soit 8 couchettes dans le carré. Ensuite, moteur, puis poste de navigation avec 2 couchettes + table à cartes

Moteur(s) : type, puissance, année

Diesel Perkins 4236 (très ancien !) 73 cv réels, 15 cv administratifs ou 54 kw.

Témoignage humain :

Ce bateau est la réplique de l’Avenir, cotre langoustier à voûte de Camaret immatriculé CM 2462, construit en 1932, mis à la grève vers 1950, dont échantillonnage de charpente et relevé de carène ont été effectués par Jean-Pïerre Philippe en 1980.La construction, à vocation pédagogique entamée depuis plusieurs années, (en 2000)de ce bateau destiné à devenir l’emblème de la ville de Douarnenez lors des grandes manifestations nautiques, répondait à plusieurs buts : -Faire progresser la recherche et la connaissance historique de l’architecture navale et de la construction traditionnelle des langoustiers à voiles en bois. -Transmettre un savoir faire menacé de disparition et créer un lien culturel fort avec la population locale, avec les vacanciers et avec les amoureux du patrimoine.. -Dans l’environnement porteur du Port Musée, réhabiliter et animer un chantier naval, site à vocation muséographique « vivante ». Mais au-delà de ces buts concrets, ce bateau, aujourd’hui mis à l’eau est aussi un symbole qui se situe au confluent des souvenirs et d’une histoire socio-économique qui a façonné la ville de Douarnenez et toute cette région de l’Iroise et du Cap Sizun, pays de pêche et de labeur… Outil de travail des pêcheurs langoustiers, il est un des maillons de la structure sociale de la cité. Nous sommes devant l’une des plus belles carènes ayant jamais existé, une des plus abouties dans laquelle se rejoignent la technique et l’esthétique, la performance et la sécurité, le savoir et l’expérience, fruit du génie millénaire de l’homme, de son travail, de ses souffrances aussi. Car, c’est bien les carènes de ces rustiques bateaux de travail qui ont servi de modèles et d’inspiration à tant de beaux yachts dessinés par les plus célèbres architectes navals. C’était cela aussi ces bateaux là !

Témoignage technique ou conceptuel :

Une des difficultés de la construction a été de retrouver certains « gestes » et surtout certaines techniques, notamment la confection et l’assujettissement des corniers de voûte. Rare étant en effet encore vivants les charpentiers qui ont appris la construction de ces impressionnants « appendices ». Au delà de cette anecdote, cette construction a passionné nombre d’anciens et c’est l’un des plus vieux marins de Douarnenez, Edouard Ansquer, ex patron de canot de sauvetage qui a tenu à peindre lui même et selon les techniques d’antan les numéros d’immatriculation (les fameux chiffres et lettres « à barbe ») sur la coque et la grand-voile

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Parmi les projets du bateau (déjà entamés au cours de la saison dernière) : promenades en baie avec les membres de l’association et toute personne souhaitant y adhérer. Croisières. Participation aux manifestations nautiques, route de l’amitié, fpêtes maritimes etc… Voyage en Cornouaille et aux Iles « Skellig »..

Autres éléments remarquables :

La confection des aménagements intérieurs a fait l’objet d’une convention de partenariat avec le Lycée technique Maritime Jean Moulin de Poulgoazec.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Neéant

Localisation : Département

29

Localisation : Port d’attache habituel

Douarnenez

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image