Nom du navire

STERENN (non-renouvelé en 2015)

Année de labellisation

2007

N° Immatriculation

A.49065 G

Type, série, ou nom local

Baleinière de chasse

Genre :

Maritime

Architecte :

Charles Beetle, charpentier à New Bedford (Mass.)

Chantier constructeur

Association Stérenn

Année de construction (ou mise en service) :

24

Longueur hors tout :

9 m

Longueur coque :

8m72

Longueur flottaison :

7m65

Largeur Maître bau :

1m96

Tirant d’eau :

0m32 / 1m10

Tirant d’air :

1m / 8m20

Déplacement (en tonnes) :

0,8 t

Jauge administrative (en tonneaux) :

2,65 tx

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Construction à petites lattes, suivant les ordonnées et le plan des lignes du relevé de l’embarcation construite par Ch. Beetle en 1933 et conservée à Newports News en Virginie. Matériaux :Bois : Red Cedar, chêne, épicéa, iroko, sapelli. Métal : ferrures et liaisons : fer et alliages inoxydables. Formes spécifiques à la baleinière de chasse, avant porteur, arrière affiné, clins de galbord et préceinte.

Pont et superstructures : description, matériaux

Vaigrage de coque, plate-formes avant et arrière en Red Cedar 15mm. Pont avant en Red Cedar 15mm + traverse forte en chêne. pont arrière en Red Cedar et chêne. Bitard en cyprès. Lisses de plat-bord en sapelli. Pavois et filoire avant en chêne. Bancs en épicéa 25mm.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Embarcation voile-aviron, avec 1 mât de 6m60 implanté au 1/3 avant, en épicéa, portant 1 voile houari et 1 foc amuré sur l’avant. 1 vergue et 1 bôme de 6m en pin maritime. Les 6 avirons, 5 de nage et 1 de gouverne, en épicéa. Le gouvernail, pour la marche sous voile, en sapelli, ainsi que la dérive relevable en contre-plaqué qualité marine.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Voilure d’origine Grand Voile 21 m_ avec 2 bandes de ris et 1 foc 5 m_ couleur crème en tissu mixte. Voilure de misaine Grand Voile 17 m_ avec 3 bandes de ris et 1 foc 4 m_ couleur cachou en tissu mixte.

Emménagements : description, matériaux

Bateau ouvert sans aménagements.

Moteur(s) : type, puissance, année

Notre bateau n’est pas construit pour avoir un moteur. Sa maniabilité autorise sa manoeuvre par l’énergie humaine ou éolienne.

Témoignage humain :

Aboutissement des modèles de pirogues de chasse à la baleine, améliorées depuis la nuit des temps; gardant le meilleur des procédés de construction pratiqués sur toutes les côtes vistées par les équipages baleiniers. Le chantier Beetle était le plus réputé pour la réussite de ses embarcations.

Témoignage technique ou conceptuel :

Embarcation de travail, pour une marche en équipage. Elle a navigué sur toutes les mers et s’adapte bien aux conditions observées en Bretagne. Ayant définitivement abandonné la chasse, elle s’utilise désormais pour le sport et le loisir avec son gréement d’origine qui allie légèreté, simplicité et économie. La dérive pivotante et le safran plongeant en sont les atouts majeurs.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Durant la guerre d’Indépendance américaine, les marins de Nantuckett, spécialistes de la chasse à la baleine, non-violents car Quaker, refusent de s’enrôler aux côtés des Yankee et sont chassés de leur île. Louis XVI, sollicité, leur accorde, avec la liberté de pratiquer leur foi, permission de s’installer à Dunkerque puis à Lorient, d’où ils arment plusieurs navires de 1789 à 1792, avec des capitaines américains et des équipages de chez nous.

Autres éléments remarquables :

La construction a duré 2 ans et demi, sur 3 sites successifs à Lanester, avec 9 mois au Lycée Technique Jean Macé, où les professeurs et les élèves de la section composité ont assuré la protection extérieure et intérieure. La fidélité aux caractéristiques a été le fil rouge de notre chantier.

Localisation : Département

56

Localisation : Port d’attache habituel

Lanester