Nom du navire

VICTOIRE

Année de labellisation

2018

Numéro de francisation :

Bateau inferieur à 7 metres

Quartier d'immatriculation

LY Lyon

Type, série, ou nom local

Sharpie 9m2

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Année d’acquisition du navire :

2017

Genre :

Fluvial

Usage à l’origine :

Compétition

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

Pierre Steampfli, avec un comite de champions du cercle de la voile de Paris comprenant Jean-Jacques Herbulot, Jean Peytel, Jacques Lebrun, Andre Laverne, et Henri Perrisol

Chantier constructeur

Construction Amateur

Année de construction (ou mise en service) :

1946

Longueur hors tout :

5,00 m

Longueur coque :

5,00 m

Longueur flottaison :

4,58 m

Largeur Maître bau :

4,58 m

Tirant d’eau :

0,11 – 1,10 m

Tirant d’air :

6,40 m

Déplacement (en tonnes) :

185 Kg

Jauge administrative (en tonneaux) :

185 Kg

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

Bouchin vif, La coque du Sharpie de 9 m2 se singularise par des formes très originales en France au moment de son lancement comme maintenant : les lignes d’eau sont extrêmement pincées à l’avant, les fonds presque plats et la tonture est inversée.

Coque : état actuel

La coque est dans un état impeccable , après restauration complète.

Pont et superstructures : description, matériaux

Planche en Bois, Hiloires en acajou, Contre-plaqué marine pour le pont.

Pont et superstructures : état actuel

Parfait état après restauration en 2017-2018 au sein de l’association des Vieux Safrans d’Annecy.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

Pièces d’origine conservées dans la mesure du possible dont la dérive et le safran en Inox datant de l’année 1945. Le croissant de bôme est en laiton et certaines poulies sont en fer datant de l ‘époque d’origine. Les vis sont en laiton de 14mm. Les ridoirs et chaumards sont en bronze d’origine datant de 1946.

Gréement : état actuel

Le mat est d’origine en bois peint et en parfait état.

Voilure : description, surfaces, matériaux

La voile d’origine en coton de 1946 n’étant pas utilisable, une nouvelle voile a été fabriquée en tissu Contender Fibercon One Design 3.8 Polypreg 169 g/m2 en utilisant les plans  tels que décrits dans le livre de Georges Thierry « Construit toi même ton Sharpie 9m2 »

Voilure : état actuel

La voile date de 2018, l’ensemble des espars incluant les lattes sont en noyer d’origine.

Emménagements : description, matériaux

Contre-plaqué marine

Emménagements : état actuel

N/A

Moteur(s) : type, puissance, année

N/A

Témoignage humain :

Monsieur Pierre Staempfli réalisa les premiers plans qui furent légèrement modifiés par Jean-Jacques Herbulot, constructeur du numéro 1. Après la guerre,  les flottes se developpent et attirent les meilleurs champions jusqu’au début des années 1950. On estime à près de 1000 unités construites. De très rares unités ont survécu dont notre exemplaire datant de 1946.

Témoignage technique ou conceptuel :

Dériveur en solitaire de compétition dessiné à la demande du Cercle de Voile de Paris pour proposer aux sportifs une version économique à une époque où l’on commence à se préoccuper de rendre les sports nautiques accessibles au plus grand nombre.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Le Sharpie « Victoire » a été mis à l’eau officillement le 27 mai 2018 lors de la manifestation des Voiles du Lac d’Annecy en présence de représentants institutionnels dont Madame le Député de la Haute Savoie ainsi que d’écrivains spécialistes du patrimoine maritime Français.

Autres éléments remarquables :

Le Sharpie 9m2 « Victoire » et sa remarquable restauration sont cités de nombreuses fois dans un article de la Revue « Voiles et Voiliers » de Septembre 2018 intitulé « Un siècle de dériveur en solitaire » . Le journaliste Eric Vibart relate l’histoire du bateau depuis sa création jusqu’aux phases récentes de restauration. Une étude comparative avec des navires de type  « Monotype de Chatou »,  « Laser » et « Moth à foils » a été effectuée à cette occasion.

Un article dans la presse régionale du Dauphiné Libéré a été publié de 9 Aout 2018 reprenant les grandes phases historiques de sa restauration.

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Ce navire a connu deux propriétaires. Le premier, ingénieur des Mines, a construit cette embarcation pour pratiquer le plaisir de la voile en famille sur les berges du Lac d’Annecy à Sevrier dès 1946.  Puis l’a transmis à son gendre qui l’a conservé quelques décennies afin de le garder en état pour la dernière transmission au  propriétaire actuel choisi par cette famille pour faire perdurer l’histoire de ce bateau.

Localisation : Département

74

Localisation : Port d’attache habituel

Sevrier

Chantier d’hivernage :

Les Vieux Safrans d’Annecy

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image

Photo n°3 (obligatoire)

image

Photo n°4 (obligatoire)

image