Nom du navire

VISION

Année de labellisation

2008

Renouvelé en DATE DE

2016

Anciens Noms (éventuels)

Mac Allan jusqu'en 2002 – auparavant Souimanga le nom original

N° Immatriculation

SN 338988

Quartier d'immatriculation

SN Saint-Nazaire

Type, série, ou nom local

Voilier, construction à l’unité

Protégé au titre des Monuments Historiques :

non

Genre :

Maritime

Usage à l’origine :

Plaisance

Mode de propulsion (à l'origine)

voile

Mode de propulsion (actuel)

voile

Architecte :

Yann LABBE

Chantier constructeur

« Chantier Alu Labbé » 44 Rue de la Corniche – 50350 – Donville les Bains – près de Granville.

Année de construction (ou mise en service) :

1976

Longueur hors tout :

12.35

Longueur coque :

12.05

Longueur flottaison :

10.5

Largeur Maître bau :

3.64

Tirant d’eau :

2.1

Tirant d’air :

15.65

Déplacement (en tonnes) :

8.5

Jauge administrative (en tonneaux) :

12.16

Coque : type de construction, matériaux, formes particulières...

TYPE DE CONSTRUCTION : Bois plastifié. MATERIAUX : Oeuvres vives : 2 bouchains en contre plaqué marine plastifié polyester. Oeuvres mortes : bois moulé – en forme – plastifié polyester. Pont, cockpit : contre plaqué marine plastifié polyester. Aménagements intérieurs : contre plaqué marine laqué blanc ou vernis; barreautages : acajou vernis. Couleur de coque : Blanche. FORMES PARTICULIERES : Coque à double bouchains dans les fonds surmontée d’une coque en forme en bois moulé plastifié. Etrave à pan coupé. Safran précédé d’un solide aileron. Quille terminée par un bulbe en plomb de 3500 Kgs.

Pont et superstructures : description, matériaux

Pont flush-deck en contre plaqué marine plastifié d’un seul tenant avec la coque. Couleur du pont : Blanc, antidérapant gris clair.

Gréement : type, mâture, gréement courant, dormant, matériaux

TYPE : Gréement de sloop, gréé en tête avec pataras réglable, comportant un seul étage de barres de flèches dans l’axe. Présence de bas haubans avant et arrière. GREEMENT COURANT : Drisses : Grand voile : 1 – retour au piano. Génois : 1 – retour en pied de mât. Spi : 2 – retour au piano. Drisses de pavillons : 2 : une sur chaque bord, ancrées sous les barres de flèches. Balancines : Grand voile : 1 – retour au piano. Spi : 1 – retour au piano Hale-bas : Grand voile : 1 en cascade (1/32) – retour au piano. Spi : 1 – retour au piano. Ecoutes : Grand voile : 1 brin retour sur un court rail en avant du capot de descente, l’autre brin terminé par un palan fin, retour au centre du cockpit, à portée de main du barreur. Génois : 1 jeu – retour au cockpit. Bras : Spi : 1 jeu de petit temps et un 1 jeu normal – retour à l’arrière du cockpit. Réglages annexes : Bordure : retour au piano. Bosses de ris : 3 – retour au piano. Cunningham : 1 sur la GV : retour au piano. Lazy jacks : 1 paire – retour en pied de mât. GREEMENT DORMANT : Etai inox avec enrouleur – retour au piano. Pataras inox réglable par un ridoir à volant. Paire de haubans gréés en tête réglables par des ridoirs inox. 2 Paires de bas haubans (avant-arrière) inox réglables par des ridoirs inox.

Voilure : description, surfaces, matériaux

Inter sur enrouleur en Dacron renforcé. Surface : 33 m2. Grand voile semi-lattée comportant 3 bandes de ris en Dacron renforcé. Surface : 40 m2. Tourmentin en Dacron renforcé. Surface : 7 m2. 1 spi radial en Nylon. Surface : 80 m2. 1 spi triradial en Nylon. Surface : 90 m2 1 Big-boy en Nylon. Surface : 50 m2.

Emménagements : description, matériaux

MATERIAUX : Bois : contre plaqué marine, acajou, laque, vernis. DESCRIPTIF : De l’avant à l’arrière : Un puits à chaîne (60 m. de 10), le moteur du guindeau. Une grande cabine comprenant : un lit breton (2 X 2,1 m) Un cabinet de toilettes (Wc, douche, lavabo, équipets), Une grande penderie, des équipets pour vêtements, des rangements sous le lit breton et le réservoir de gasoil en inox(200 l.). Le carré : table coffre (stockage de nourriture, bar, stockage de 35 bouteilles d’eau) à 2 abattants, 2 banquettes en vis à vis transformables en couchettes d’appoint grâce des toiles anti-roulis, rangements et réservoirs d’eau (2 X 170 l.) sous les assises, 8 équipets (4 sur chaque bord) fermés par des portes dans les dossiers pour stocker vêtements et nourriture, bibliothèque (capacité de 100 ouvrages environ) et équipets ouverts au dessus. La cuisine en U sur bâbord : grande surface de plans de travail, 2 bacs inox alimentés par eau douce et eau de mer, cuisinière à gaz en inox 2 feux- four-grill, un frigo (12/230V.) de très nombreux rangements pour la vaisselle/couverts, une batterie de cuisine complète et la nourriture.: Un local technique en vis à vis sur tribord, aménagé pour ranger bottes, gilets, harnais et cirés. Il comporte le tableau électrique 230 V, le bac à batteries du bord (4 X 105 Ah), un chargeur 230 V pour les batteries, un convertisseur 12/230 V. un aspirateur sans fil et un placard électronique avec accès aux connexions des appareils faisant face à la table à cartes. La table à cartes grand aigle avec pupitre incliné, intérieur aménagé et panneaux d’instrumentation au dessus (tableau électrique bord, électronique de navigation, moyens de communication) un siège concave permet d’y travailler quels que soient la gîte et/ou l’état de la mer. Sur le bordé des équipets et, en dessous, une bibliothèque réservée aux ouvrages de navigation + des rangements divers. La batterie moteur (75 A/h) est logée sous le siège. Le tableau électrique du moteur et des périphériques (horamètre, ventilo, guindeau, pompes, dessalinisateur) sur le flanc du siège. Une couchette pour le navigateur en arrière du siège de la table à cartes, toujours sur tribord, 1 casiers avec la pavillonnerie complète, rangements pour les cartes, petits équipets pour les instruments de navigation (jumelles, talkies, compas de relèvement). Sous le couchage est stocké du matériel de sécurité (fusées, boules, réflecteur radar, sonde à main, cisailles, ancre flottante etc…). Latéralement on a accès par un panneau amovible au compartiment moteur et aux drosses de barre. Sous la descente, l’escalier enlevé, un panneau donne accès à la face avant du moteur. Une cabine indépendante munie d’une porte, à bâbord, faisant suite à la cuisine avec siège, équipets pour vêtements et rangements en toile sur le bordé. Latéralement on a accès au compartiment moteur et aux drosses de barre. Sous le couchage des rangements. Un coffre avec accès sur le pont, en arrière du poste de barre, permet de ranger amarres, pare-battages, seaux et gréement courant amovible, plus le barda habituel…

Moteur(s) : type, puissance, année

Diesel, Volvo 43 cv réels / 6 cv administratifs. Moteur accouplé à une embase Volvo de type « saildrive ». Hélice tripale fixe. Moteur neuf installé en 2004. Il sert très peu : 50 h en 2012…

Témoignage humain :

Après plusieurs années de recherches j’ai réussi à contacter monsieur Yann Labbé, l’architecte, et constructeur du voilier. Il m’a confirmé que le voilier était bien une construction à l’unité effectuée par lui-même dans la zone industrielle de Donville – 50350 près de Granville – dans ce qui sera ensuite le « Chantier Alu Labbé », actuellement « AASM ». Le « Chantier Alu Labbé » a dessiné et construit des bateaux (bateaux de pêche et voiliers de charter jusqu’à 30 m.) principalement en aluminium jusqu’à la veille des années 1990.

Témoignage technique ou conceptuel :

Monsieur Yann Labbé l’a construit en 1976 pour son propre usage. Il s’est inspiré des lignes d’eaux de Pen Duick 2 pour les œuvres vives. L’allure de gros muscadet a été adoptée pour un volume habitable et un confort à bord inégalés. Passage dans l’eau incroyable de fluidité, presque sans sillage ; stabilité de route étonnante ; grand confort des mouvements du au rapport de lest (45%). Il a opté pour du bois moulé pour les œuvres mortes afin de donner encore plus de volume dans les hauts, donc plus de confort aux aménagements.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

La série des Frioul a effectivement bien été créée dans les années 1974-76. Marc Linsky en possédait 3 ou 4 exemplaires de 38 pieds dans son école des « guides de haute mer ». Leur construction était en alu. Ils comportaient un rouf. Vision serait le seul en bois d’une longueur de plus de 39 pieds et flush-deck. Au départ de la transat Anglaise de 1976, 2 Frioul 38 étaient sur la grille de départ et ont bien franchi la ligne d’arrivée à Niewport.

Autres éléments remarquables :

Ce voilier au déplacement lourd (8,5 T. dont 3,5T. de lest) est un modèle de confort, d’agrément sous voiles, de stabilité de route et d’équilibre. On peut très bien lâcher la barre au près et aller bricoler 1 minute sur la plage avant… Un vrai bonheur ! Malgré une surface de voilure modeste par rapport à son déplacement (70 m2 au près) il est rapide (7 noeuds au près) dès 12 nœuds de vent car il ne traîne que très peu d’eau. Il dispose d’une carène très pure et ne mouille pas. Il dispose d’une capacité de charge importante qui n’affecte pas les performances. A l’intérieur on dispose de grands volumes en raison d’aménagements aérés (dus au pont flush-deck) et peu abondants par rapport aux voiliers de son époque de taille équivalente : une grande cabine à l’avant comprenant un lit breton, une grande penderie et une salle de bains, puis un grand carré avec une vraie cuisine, un placard à cirés, une couchette de mer en arrière d’une table à cartes grand aigle et une petite cabine arrière indépendante. Le cockpit en U est long et vaste, le pont immense car flush-deck. Toutes ces constatations feraient pencher pour le dicton : « bon sang ne saurait mentir »…

Chronologie des propriétaires, modifications ou rénovations importantes connues

Constructeurs et copropriétaires initiaux : messieurs Labbé et Le Nouvel – habitant tous deux la commune de Douville les Bains, dans la Manche. Ils le baptisent Souimanga. AMIET Bruno jusqu’en 2015 De Janvier 1977 à Septembre 1977 ils effectuent à son bord une traversée de l’Atlantique (Mr. Yann Labbé et sa femme, jeunes mariés, plus Mr. René Lenouvel). Parcours classique au départ de Granville : Espagne, Canaries, séjours aux Antilles, Barbade et Grenadines. Puis remontée sur les USA après une tempête mémorable (des surfs à 14 nœuds sous tourmentin); coupe de l’América à Newport où Yann Labbé officiait sur France 2 avec le baron Bich, puis retour Newport-Granville en 22 jours – Belle navigation ! Le bateau effectue ensuite quelques croisières dans la Manche : Jersey, Chausey, Guernesey, Sud Angleterre. Le bateau a été mis à terre fin 1978 et non utilisé jusqu’à sa vente. Les 2 copropriétaires n’ayant plus le temps de naviguer à son bord, accaparés par leurs métiers réciproques. Monsieur Jean Breton – officier de marine marchande domicilié dans la région de Dieppe – l’a acheté en 1982 – pour pouvoir naviguer à sa retraite – fax : 02.96.83.26.48. Le bateau stocké à terre plusieurs années sans surveillance ni suivi s’est abîmé de ne pas servir. Le pont a fortement souffert. Il le vend avec tout un lot d’équipements achetés progressivement pour sa rénovation, dont le moteur Volvo actuel. Monsieur Michael Colin tel. : 06.17.90.04.19. domicilié à Motref – Finistère – et madame Brigitte Marmeisse tel. : 06.81.33.74.03. domiciliée à Bourg Blanc – Finistère – le rachètent en décembre 1998 et le baptisent Mac Allan. Monsieur Colin installe le moteur neuf et refait le pont en contreplaqué marine plastifié. Ils le revendent, pour cause de mésentente et par manque de moyens, sans avoir navigué à son bord. Je le rachéte en Mai 2002, change son nom de marque de whisky par Vision et réorganise le plan de pont, change tout l’accastillage, change la bôme en la rallongeant, refait tailler des voiles neuves, installe lazy jacks et lazy bag, change une partie du gréement dormant et la totalité du gréement courant, installe un enrouleur, une baille à mouillage, un guindeau électrique, démonte le carré, la cuisine et la table à carte pour un réaménagement global, refait totalement l’électricité, remplace tous les équipements électriques, l’électronique et les moyens de communication, installe une éolienne sur une potence arrière, refait les peintures de pont, de coque et des aménagements, modernise la console de barre et change la barre à roue. Mais depuis je navigue aussi et effectue des croisières familiales estivales entre La Rochelle et Brest, plus quelques escapades au Nord de l’Espagne et en Galice.

Localisation : Département

44

Localisation : Port d’attache habituel

Saint Nazaire

Photo n°1 (OBLIGATOIRE)

image

Photo n°2 (obligatoire)

image