IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2016
Renouvelé en date de : 2020
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : non francisé
N° Immatriculation : MA 134 875
Quartier d'immatriculation : MA
Type, série, ou nom local : BARQUETTE MARSEILLAISE
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 13
Port d’attache habituel : MARSEILLE
Chantier d’hivernage : A flot au CNRN

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : Michel GAY
Chantier constructeur : La carte de circulation indique "inconnu". Mon voisin de panne,Jean OLIVON - charpentier de marine - m'affirme qu'il s'agit de Michel GAY son cousin.
Année de construction (ou mise en service) : 1958
Longueur hors tout : 6m68
Longueur coque : 5m67
Longueur flottaison : 5m57
Largeur Maître bau : 2m14
Tirant d’eau : 1m20 (sous le safran)
Tirant d’air : 6m50
Déplacement (tonnes) : ?

Description

Coque / à propos :

BARQUETTE MARSEILLAISE de 23 pans

Pont et superstructures / à propos :

Très bon état Pont calfaté puis joint au mastic polyurétane marine + peinture sablée. 5 panneaux : (contreplaqué + résine époxy + peinture)1 en avant du mât, 3 derrières et 1 trou d'homme à l'arrière.

Pont et superstructures / état actuel :

Récent. Très bon état.

Gréement / à propos :

VOILE LATINE Par Daniel SCOTTO

Voilure / à propos :

Surface totale env. 19 m2 Mestre : 14 m2 Polacre : 5 m2 Foc : 2 m2

Emménagements / à propos :

Paillols peints et lasurés sur membrures. Tunnel bois avec fenêtre sur arbre d'hélice. Tiroir.

Emménagements / état actuel :

Bon état

Moteur(s) / type, puissance, année :

Mitsubishi Puissance à l'hélice = 12,5 KW (17 CV) à 3.000 tr/mn.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Le recensement de 2005 a compté 232 barquettes dans le vieux Port de Marseille. Il en reste probablement moins, mais en tout état de cause seules 4 ou 5 ont encore une voile latine. Au début du siècle dernier elles en avaient toutes.

Témoignage technique ou conceptuel :

Le mât d’ANNA est fort : Diamètre 12 cm. Il est bloqué sur la quille et passe au travers du “banc d’arbouza” dans lequel il est “callé”. Ses haubans sont mobiles pour être rapidement désarmés en cas de “trélouchage”. Le gréement courant comprend : “oste”,”devant”,”orse-poupe”,”guindaresse”,”drosse”,”drisses” et “écoutes”.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Barquette principalement utilisée comme bateau de pêche autour des îles du Frioul de jour comme de nuit. Participe aussi aux manifestations du type VIRE VIRE, RONDE DES CAPIANS, GRANDE PARADES….

Autres éléments remarquables :

Le Club Nautique de Rive Neuve est le club du Vieux Port qui rassemble le plus grand nombre de barquettes de plaisances : 21. Elles sont regroupées sur la panne centrale et donc bien visibles du quai accessible à tous.

Chronologie :

Après messieurs SCIACCA et BONNET-DUPEYRON, Marion et François NICOULAUD. Alek Grisard le rachète en novembre 2023.

En savoir + sur ce navire

Site internet :