IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2023
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : MOTRIL
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : BX1176F
Quartier d'immatriculation : BX
Type, série, ou nom local : PENICHE AUTOMOTEUR
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 31
Port d’attache habituel : RAMONVILLE-SAINT-AGNE
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Fluvial
Usage à l'origine : Transport de marchandises
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte :
Chantier constructeur : DE WATCHER (BOOM) en BELGIQUE
Année de construction (ou mise en service) : 1931
Longueur hors tout : 29
Longueur coque : 29
Longueur flottaison : 28 m
Largeur Maître bau : 5.05
Tirant d’eau : 1.00 m
Tirant d’air : 3.15 m
Déplacement (tonnes) : 177.342

Description

Coque / à propos :

La péniche BANCO est en acier, rivetée à certains endroits. Coque bon état, entretien régulier en cale sèche, tous les 5 ans.

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

La superstructure est coiffée d'un toit en tôle ondulé (écoutilles) pour une partie et, à la place de la marquise, disparue, on a installé un chapiteau en bâche de camion. Vers l'avant, une entrée de petite taille, au toit coulissant de forme voûtée a été soudée. Une trappe sur vérins a été installé pour accéder au peak avant.

Gréement / à propos :

sans objet car péniche automoteur.

Voilure / à propos :

péniche automoteur, sans objet.

Emménagements / à propos :

La moitié de la cale a été isolée avec de la laine de roche, recouverte par une paroi en OSB et sert d'habitation. Ce logement comporte une pièce principale, ainsi qu'une salle de bains, wc, et un coin chambre (alcôve).

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

La péniche est dotée d'un moteur BAUDOUIN DK6, d'une puissance de 150cv. Ce moteur a été changé en 1966 par un ancien propriétaire (Mr Antoine OLIVARES) car anciennement BANCO était motorisé avec un DEUTZ de 23-30cv (moins performant).

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

La péniche BANCO a été construite en 1931 aux Grands chantiers Navals DE WATCHER à Boom (Belgique) et s'appelait MOTRIL. Il a fait partie des tout-premiers automoteurs pétroliers. La péniche BANCO fut utilisée pour transporter du pétrole, par des compagnies pétrolières, qui changèrent de nom, au fil de leur rachat : la SIFP (Société Industrielle des Pétroles) qui devint la CIP (Compagnie Industrielle des Pétroles), en 1949, la Socony (Standard Oil Company of New York), puis en 1955, la Mobil-OIl. En 1966, BANCO fut rachetée par un marinier, Antoine OLIVARES, qui la rebaptisa du nom de BANCO, lui changea son moteur, auparavant un DEUTZ, (car les pièces de cette marque de moteur furent difficiles à trouver après la seconde guerre mondiale) en un DK6 de chez BAUDOUIN, plus performant. Le BANCO servit alors à transporter des céréales et de la pâte à papiers : les clients ne manquaient pas, entre Bordeaux et Sète; il existait à l'époque des bureaux d'affrètement qui permettaient de trouver de la clientèle afin de convoyer leur marchandise sur le Canal du Midi.

Témoignage technique ou conceptuel :

La péniche BANCO faisait partie, avec 3 autres pétroliers identiques, des premiers automoteurs (péniche de transport fluvial dotée d'un moteur et se déplaçant par ses propres moyens). C'était un pas en avant, puisque les péniches étaient n'étaient plus tractées et gagnaient donc en rapidité. Ces péniches furent construites spécifiquement pour le Canal du Midi. A l'époque où BANCO fut utilisée pour les compagnies pétrolières, sa cale comportait 14 compartiments : ce qui lui permettait de faire des livraisons individuelles à des clients situés entre Bordeaux et Sète.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

La péniche BANCO témoigne de 3 activités successives, prospères à l'époque ! Tout d'abord, on l'emploie pour transporter et livrer du pétrole/carburant, et son port d'attache était Frontignan. Son employeur d'alors est la CIP (Compagnie Industrielle des Pétroles). La division en 14 compartiments met en évidence un modèle d'économie locale. Ensuite, à partir de 1966, elle transporte désormais des céréales et de la pâte à papier. Puis, en 1976 : elle sert au transport de graviers car à cette époque, on exploite le lit des fleuves et rivières. Ce sont les Ets GAUBAN, situés à Villeneuve-sur-Lot qui l'exploite à cette fin. La péniche y restera jusqu'à la fin des autorisations de piocher. En effet l'extraction dans le lit des fleuves et rivières est interdite depuis la fin des années 1980/ début 1990, sauf autorisation spéciale. Un grand nombre de bateaux des canaux du Midi qui avaient été "recyclés" en gravious (ce qui fut le nom qu'on leur donna pour la tâche à accomplir) ont alors été abandonnés. C'est le cas du Banco. C'est donc abandonnée sur le Lot que la remarqua et la racheta Jean-Marc SAMUEL, un marinier et le revendit à Simone & Caspar GALSWORTHY, en 2004 pour en faire une péniche logement sur le Canal du Midi, à Ramonville-Saint-Agne. En 2012, c'est Simone YAGOUB qui en devient la propriétaire pour sa résidence principale.

Autres éléments remarquables :

Les années 60 marquent l'âge d'or de la Batellerie, car plus de 200 bateaux naviguent sur le Canal du midi (pétroliers, céréaliers, pinardiers...) et parmi eux, le BANCO ! Il témoigne de cette époque prospère ! Juste une anecdote : le 25 juin 1944, alors que la raffinerie de Frontignan est entièrement bombardée, le Banco en réchappe.

Chronologie :

-1931 : CIP (Compagnie Industrielle des Pétroles), il s'appelait MOTRIL : 14 compartiments liés à la livraison individuelle -1966 : Antoine Olivarès, marinier change la devise en BANCO et change le moteur en Baudouin DK6 -1976 : Ets GAUBAN, gravières situées à Villeneuve sur Lot. -2004 : Achat et revente par SAMUEL Jean-Marc -2004 : Rachat par Simone et Caspar GALSWORTHY : pour en faire une logement d'habitation -2012 : Rachat par Simone YAGOUB (ex GALSWORTHY) : logement d'habitation

En savoir + sur ce navire

Site internet :