IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2016
Renouvelé en date de : 2020
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : Kurewa ; Lévrier des Mers ; IKRA
Numéro de francisation : 81.839
N° Immatriculation : T232889
Quartier d'immatriculation : TL
Type, série, ou nom local : Voilier 12mJI
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 83
Port d’attache habituel : HYERES
Chantier d’hivernage : HYERES

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : david Boyd
Chantier constructeur : Alexander Roberdson and Sons LTD SANDBANK. ARGYLL
Année de construction (ou mise en service) : 1963
Longueur hors tout : 20,60 m
Longueur coque : 20,60 m
Longueur flottaison : 16,74 m
Largeur Maître bau : 3,64 m
Tirant d’eau : 2,8 m
Tirant d’air : 26 m
Déplacement (tonnes) : 32 t
Jauge administrative (tonneaux) : 23,64 tx

Description

Coque / à propos :

CONSTRUCTION CLASSIQUE BORDÉE EN ACAJOU STRUCTURE EN LEST EN PLOMB environ 15 T ARRIERE EN VOUTE QUILLE LONGUE Membrures en lamélé collées. Certaines varangues sont doublées INOX

Coque / état actuel :

Très bon état Refit complet en 2006

Pont et superstructures / à propos :

Pont full flush deck en teck Cockpit central pour toutes les manoeuvres

Pont et superstructures / état actuel :

Refit complet en 2006

Gréement / à propos :

Mat, bôme et tangon en Alu Gréement dormant en ROD Gréement courant en polyester et spectra

Gréement / état actuel :

En bon état avec pointes de corrosion sur 10 % de surface du mat. Cordage remplacé au fur et à mesure selon utilisation Gréement dormant en état d'usage.

Voilure / à propos :

GV de 100 M2 environ et génois de 80 M2 environ au près Spi symétrique tangonné ou spi asymétrique sur tangon ou sous barbe au portant. La classe des 12mJI classique interdit l'utilisation du kevlar ou carbone. Les voiles sont en Dacron.

Voilure / état actuel :

Voiles remplacées au fur et à mesure. Très bon état. Un jeu de voile existe également pour la croisière. Une GV avec un petit rond de chute, et un génois sur enrouleur. le tout en bon état.

Emménagements / à propos :

3 cabines composent l'intérieur autour d'un carré. Un cabinet de toilette est à disposition. L'ensemble est en bois.

Emménagements / état actuel :

Très bon état car réalisé lors du refit en 2006

Moteur(s) / type, puissance, année :

Nanny Diesel N4-115 - 115 CV 2007

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Un bateau de légende Dessiné par David Boyd, Ikra est construit en Angleterre au chantier Alexander Robertson. Commandé par le défi britannique du Royal Thames YC engagé sur l’America’s Cup en 1964, Ikra, connu alors sous le nom de Kurrewa V, est le quasi sistership de Sovereign, finalement privilégié pour tenter de conquérir la prestigieuse aiguière d’argent. « Le bateau a ensuite été vendu au baron Bich pour sa première campagne sur l’America’s Cup ». Rebaptisé Lévrier de Mer, le bateau est vendu au début des années 1970 à Jean Rédélé, fondateur de la marque de voitures de sport Alpine, avant de passer entre les mains d’Yves-Marie Morault, son actuel propriétaire, en 2005.

Témoignage technique ou conceptuel :

Technique révolue. Conçu dans le respect des règles de la classe des 12MJI

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

À Saint-Tropez, tout le monde connaît Ikra. En effet, le 12M JI n’est autre que l’un des deux bateaux à l’origine de la Nioulargue, l’ancêtre des Voiles de Saint-Tropez. Pour comprendre l’engouement autour du bateau, il faut remonter en 1981, quand les équipages d’Ikra et du Swan 44 Pride se défient lors d’un dîner tropézien dont le seul enjeu est un déjeuner payé par le perdant au vainqueur au Club 55, à Pampelonne. De ce défi amical germe l’idée de la Nioulargue, qui donne ensuite naissance aux Voiles de Saint-Tropez.

Autres éléments remarquables :

DÉTENTEUR DU TROPHÉE ROLEX QU’IL A GAGNÉ PAR DEUX FOIS, IKRA, QUI FÊTE SON CINQUANTENAIRE en 2014 RESTE FIDÈLE AUX VOILES DE SAINT-TROPEZ. UN ÉVÉNEMENT QUE LE SKIPPER ET SON ÉQUIPAGE NE MANQUERAIENT POUR RIEN AU MONDE.

Chronologie :

1964 construction 1967 Baron Marcel Bich 1970 Mr REDELE 2005 Mr Yves Marie MORAULT

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE