IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2011
Renouvelé en date de : 2015,2019
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : LY 2076
Quartier d'immatriculation : LY
Type, série, ou nom local : Barque du Léman
Protégé au titre des Monuments Historiques : oui

Localisation

Localisation (département) : 74
Port d’attache habituel : Evian les Bains
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Fluvial
Usage à l'origine : Militaire
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : Pierre André REYMOND
Chantier constructeur : Chantier naval Servoz 74500 Maxilly, Chantier naval du GUIP 29000 BREST
Année de construction (ou mise en service) : 1997
Longueur hors tout : 35 mètres
Longueur coque : 30,80 mètres
Longueur flottaison : 28 mètres
Largeur Maître bau : 9,30 mètres
Tirant d’eau : 1,55 mètres
Tirant d’air : 32 mètres
Déplacement (tonnes) : 96 tonnes
Jauge administrative (tonneaux) : non renseigné

Description

Coque / à propos :

Copie à l'identique d'une Barque du Léman de 1896. Quille en sapin blanc, structure et membrures en chêne, bordage et pont en mélèze. Mâts en mélèze et antennes en épicéa. Voilure latine à deux mâts et foc.

Coque / état actuel :

Pont et superstructures / à propos :

Pont destiné au transport de pondéreux (pierres de carrières). Charge 110 M3 : les bateliers circulent sur des apoustis (chemins débordant la coque sur les flancs) dérivés des supports de rames (apostis) des anciennes galères de Méditerrannée. Deux mâts de 19 et 20 mètres supportant chacun une antenne de 29 mètres gréés de voiles latines de 150M² chacune. La voilure latine correspond au régime changeant des vents du lac et n'étant pas bômée, permet le chargement en hauteur sur le pont.

Pont et superstructures / état actuel :

Gréement / à propos :

Voilure latine en toile clipper canvas (aspect voile ancienne), gréement à l'identique (chaines et palans et cordages aspect chanvre). Reconstitution exacte du gréement d'origine.

Gréement / état actuel :

Voilure / à propos :

Deux voiles latines de 150 M² chacune en toile clipper canvas et un foc de 50 M² de même.

Voilure / état actuel :

Emménagements / à propos :

Espace intérieur délimité par quatre cloisons étanches correspondant aux anciens espaces de travail. Vaigrage (excuses sur le Léman) en mélèze, carlingue (miche) en mélèze, ponteaux et barrots en chêne. Tables et bancs en mélèze (grande salle accessible au public).

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Diesel 3 cylindres. Deux moteurs GENERAL MOTORS de 68 CV à 1100 tours/minute. Date construction : 1953

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Action soutenue par le descendant du dernier chantier naval ayant construit des barques sur le Léman (Chantier du Locum, Meillerie, Haute Savoie, fin d’activité en 1941)

Témoignage technique ou conceptuel :

Bateau emblématique de l’histoire du Léman et de la rive Française en particulier. Les deux derniers exemplaires construits en France ont été restaurés en Suisse et sont monuments historiques de l’Etat de Génève et du Canton de Vaud.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Bateau de travail emblématique de cinq siècles de navigation marchande sur le Léman.

Autres éléments remarquables :

Histoire locale du transport de pierres à partir du village de Meillerie (aujourd’hui moins de 200 habitants) dont la fortune s’est faite au 18ème et 19ème sur l’exploitation des carrières (village le plus riche de Haute Savoie) à destination de toutes les villes et ports du Léman (Genève, Lausanne, Montreux , Thonon, Evian,…..)

Chronologie :

Association Mémoire du Léman fondée en 1992 dans le prolongement de bateaux des côtes de France avec pour objectif de rendre aux rives françaises du Léman le plus beau bateau de leur histoire.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE