IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2016
Renouvelé en date de : 2020
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : N/A
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : MA224926
Quartier d'immatriculation : AC
Type, série, ou nom local : Barquette Marseillaise
Protégé au titre des Monuments Historiques :

Localisation

Localisation (département) : 13
Port d’attache habituel : Marseille Vieux-Port
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Pêche
Mode de propulsion (à l'origine) :
Mode de propulsion (actuel) :
Architecte : Inconnu
Chantier constructeur : Rioggolo. Restauration en 2016 par le Chantier Naval Borg de Marseille (Entreprise du patrimoine vivant et Artisan d’art).
Année de construction (ou mise en service) : 1948
Longueur hors tout : 6,4 m
Longueur coque : 6,38 m
Longueur flottaison : 6,235 m
Largeur Maître bau : 2,3 m
Tirant d’eau : 0,6 m
Tirant d’air : 2,1 m
Déplacement (tonnes) : inconnu
Jauge administrative (tonneaux) : inconnu

Description

Coque / à propos :

La forme de Lili, pointue à l’avant et à l’arrière, est typique des barquettes marseillaises emblématique de la région. Le bordage est franc. Bordés et préceintes sont en épicéa (ou mélèze difficile à distinguer), les membrures et la quille sont en frêne. L’étrave légèrement inclinée vers l’avant (+16,5cm) se termine par le traditionnel capian.

Coque / état actuel :

Pont et superstructures / à propos :

Le Pont de Lili est latté en bois résineux (épicéa ou mélèze difficile à différencier), sauf une réparation au niveau du mât qui est en bois rouge. Le pont a été décapé, étanchéifié et repeint par le Chantier naval Borg. Lili dispose de 6 capots : 1 pour le trou d’homme, 3 pour le carré d’estive, 1 pour la cale moteur et 1 dernier vers l’étrave, séparé par le mât. Ces 6 capots ont été refaits à l’identique par le Chantier Naval Borg. Leur châssis est en niangon, le reste en contreplaqué. Le Chantier Naval Borg a fabriqué 6 taquets de jambette neufs en acajou. Un cabri lamellé-collé en sipo du Ghana supportant la bôme a été conçu par le Chantier Naval Borg pour remplacer celui en inox et retrouver un aspect et une ligne authentiques de la barquette. Lili dispose d’une paire d’aviron posée sur 2 manches métalliques. La barquette peut-être barrée soit avec une barre franche longue depuis le carré d’estive soit avec une barre franche courte à partir du trou d’homme. Tout fut restauré par le Chantier naval Borg (décapage, mise en peinture, etc.)

Pont et superstructures / état actuel :

Gréement / à propos :

LiLi dispose d'un mât et d'une bôme reposant sur un cabri.

Gréement / état actuel :

Voilure / à propos :

N/A

Voilure / état actuel :

Emménagements / à propos :

Le guindeau électrique de l’étrave, inopérant, a été mis en service et un ancien davier a été posé sur le bâbord du capian, de même qu’une baille à mouillage a été réalisée sous le pont avant pour y loger la chaine d’une ancre de 10kg, sécurisée par un davier à bascule. Les 6 structures de rangement du carré d’estive ont été rénovées en contreplaqué. Les instruments de navigation (Compte-tour, Arrêt/Marche moteur, etc.) ont été repositionnés à l’arrière bâbord, à proximité du poste de pilotage. Le payol a été très légèrement rectifiée afin de pouvoir être soulevé facilement en cas d’urgence. Une hampe pour porter un petit pavillon a été ajoutée sur la bôme, ainsi que des attaches en tête de mât pour un 2ème pavillon.

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Moteur Vetus sur base Mitsubishi M3.10 (3 cylindres - 4 temps) à gazole d’une puissance de 14,72kw correspondant à 20cv, 2.500-3.000 rotations minute. Poids 155 kg. Hélice 3 pales. Entièrement rénové début 2016.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Agée de 68 ans (1948/2016) Lili est le témoignage de la barquette marseillaise traditionnelle employée pour la pêche côtière. Par la suite Lili a sans doute été utilisée comme embarcation d’agrément pour les plaisirs amicaux et familiaux, là aussi typiques d’un art de vivre propre à Marseille.

Témoignage technique ou conceptuel :

Fabrication traditionnelle de Barquette Marseillaise.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Lili est amarrée au Vieux-Port de Marseille, à proximité immédiate d’un quai et renforce ainsi l’aspect traditionnel du plan d’eau, surtout avec Notre Dame de la Garde en arrière plan.

Autres éléments remarquables :

Néant

Chronologie :

Les derniers propriétaires connus sont Henri Marra (2001/2013), Jean-Marc Lindsay/Bertrand Dumas (2013/2015), Hervé Morel-Derocle depuis novembre 2015.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE