IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2023
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : 298496002
N° Immatriculation : 8692/310
Quartier d'immatriculation : SB
Type, série, ou nom local : Sargues
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 22
Port d’attache habituel : Dahouët
Chantier d’hivernage : Port du Légué

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : François Sergent
Chantier constructeur : Chantier Jean Le Pennec à Vannes
Année de construction (ou mise en service) : 1963
Longueur hors tout : 6,75
Longueur coque : 6,75
Longueur flottaison : 5,50
Largeur Maître bau : 2,25
Tirant d’eau : 0,70
Tirant d’air : 8,55
Déplacement (tonnes) : 1,2 tonne

Description

Coque / à propos :

Bordés classiques en bois d’acajou rivetées cuivre sur membrures d’acacias, Structure renforcée par 2 x 3 membrures en lamellé collé Bon état (coque vernis)

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

Bateau ponté avec roof Pont en contreplaqué marine, Hiloires en Acajou (Hiroco) Très bon état (refait en 2020)

Gréement / à propos :

Mat marconi en bois collé Gréement dormant ; acier inox Gréement courant : cordage polyester Bon état

Voilure / à propos :

Surface de voilure : 21 m2 Grand-voile marconi : 12 m2 Foc : 9 m2 Bon état (2002

Emménagements / à propos :

Bordés intérieurs peint en blanc avec lattage bois vernis. 2 couchettes cercueil latérales + 1 couchette triangle avant. Banquettes en mousse, enveloppes skai rouge d’origine. Evier inox, réchaud à babord. Tablette, tiroir en acajou à tribord. Tableau électrique Plancher contreplaqué marine peint. Bon état

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Motor In-Board diesel Volvo Penta MD5A 7,5 cv (1978) Bon état. Contrôle piston et remplacement de la culasse et soupapes en 2023

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Extrait de l’article paru dans la revue « Bateaux » N° 42 de Novembre 1961, page 25
A LA BARRE DU SARGUE par Jacques Monsault

L’architecte écrit :
J’ai dessiné le « Sargue » pour répondre à la demande de plaisanciers attirés par les facilités d’échouage du bateau à deux quilles mais qui, en même temps voulaient un cruiser qui ait les qualités que l’on est en droit d’exiger : bonne tenue à la mer, évolutions faciles, marche satisfaisante à toutes les allures, en plus du confort intérieur inhérent à sa taille…

Témoignage technique ou conceptuel :

Le journaliste termine son article en ces termes :

FICHIER WORD DESSIN DU BATEAU A INCORPORER COMPORTANT UN DESSIN ENVOYE SEPAREMENT

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Construit à Vannes en 1963 et basé dans ce même port durant 20 ans (voir photo ancien prospectus de l’office du tourisme de Vannes) c’est en 1983 que la famille ANDRIEUX-GLOANEC en fait l’acquisition et le remonte sur la côte nord en traversant la Bretagne par les canaux

FICHIER WORD A INCORPORER COMPORTANT UNE PHOTO DE LACOUVERTURE D’UN MAGAZINE DE VANNES ENVOYE SEPAREMENT

Depuis maintenant 40 ans, Le Majela, son nom d’origine, est le bateau familial qui a connu trois générations de capitaines qui ont su transmettre aux enfants et petit-enfants la même passion pour la plaisance traditionnelle. Qu’il s’agisse de sorties le temps d’une marée, de parties de pêches ou petites croisières côtières de Tréguier à Saint Malo sans oublier la Rance, tous ont appris à naviguer sur le Majela. La quatrième génération grandie et souhaitons qu’elle puisse un jour continuer l’aventure !

A 70 ans, Charles Gloanec s’attache à préserver ce patrimoine familial en l’entretenant le mieux possible et surtout en essayant de transmettre à la famille et aussi aux amis le plaisir de la belle plaisance en participant aux différentes manifestations locales.

Autres éléments remarquables :

Dans les années 80/90 il y avait encore 4 Sargues dans le port de Dahouët. Le Majela est aujourd’hui le seul.
Resté dans sa conception d’origine, il est peut-être aujourd’hui le seul témoin d’une série que l’architecte François Sergent avait imaginé pour répondre aux attentes des plaisanciers désireux de pouvoir échouer facilement dans les îles alors que déjà les coques plastique révolutionnaient la conception des bateaux…

Chronologie :

1963 – Premier propriétaire Mr Didier ROCACHER
1968 – Second propriétaire Mr Philippe BRIERE (28/02/1954) Port d’attache Vannes
1983 – Co/propriété famille ANDRIEUX-GLOANEC (1985-1999) Port d’attache Dahouët
1999 – Acquisition par l’actuel propriétaire, Charles GLOANEC (23/05/1953) Port d’attache Dahouët

Une rénovation progressive et un entretien régulier sont réalisés :
2001 – Remplacement des voiles et du gréement dormant.
2003 – Nouveau mat refait à l’identique et renforcement du cockpit (Chantier Naval de l’Arguenon)
2005 – Echange du moteur Couach par un moteur Volvo Penta MD5a (7,5 cv)
2009 – Remplacement des fixations des quilles, reprise de l’étrave, renforcement des membrures, pose d’une épontille et remplacement des cadènes, reprise de calfatage sur l’ensemble de la coque avec l’aide et le professionnalisme d’un charpentier de marine, Gérard T (Saint-Malo)
2005-2017 Hivernage et entretien au Chantier Naval de La Landriais – Minihic sur Rance
2018 – Remplacement de la fixation du safran (aiguillot et femelot)
2020 – Démontage et remplacement du cockpit et des hiloires babord, tribord et avant.
Suppression de la stratification du pont datant des années 70 et reconstruction d’un pont en contreplaqué marine, plusieurs barrots et le préceintre + diverses pièces au Chantier Construction Naval du Légué – Marc Nicolas.

Tous les vernis et peintures sont entretenus annuellement.
La coque est mise à nu tous les 7 /8 ans et revernis .

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE