IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2019
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : 78945000001
N° Immatriculation : 302652 FC
Quartier d'immatriculation : FC
Type, série, ou nom local : Malamok
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 76
Port d’attache habituel : Fécamp
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Pêche
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte :
Chantier constructeur : Lecoeur
Année de construction (ou mise en service) : 1962
Longueur hors tout : 23m
Longueur coque : 15,71m
Longueur flottaison : 14,50m
Largeur Maître bau : 5,15m
Tirant d’eau : 2,40m
Tirant d’air : 20m
Déplacement (tonnes) : 52
Jauge administrative (tonneaux) : 34,47

Description

Coque / à propos :

Coque bois (chêne et pin douglas), bordée à franc bord

Coque / état actuel :

Coque bois (chêne et pin douglas), bordée à franc bord Remise à neuf par le chantier d'insertion de l'AFDAM, encadré par des charpentiers de marine professionnels (2001-2009)

Pont et superstructures / à propos :

Sapin, contreplaqué, support treuil pêche, timonerie, lest galets et morceaux de fer à ses débuts de bateau de pêche

Pont et superstructures / état actuel :

Pont et pavois en pin douglas, superstructures et timonerie chêne, lest plomb de 20 tonnes depuis sa transformation en bateau de plaisance

Gréement / à propos :

2 mâts courts métalliques de charge et support d'antenne à ses débuts de bateau de pêche

Gréement / état actuel :

2 mâts pin d'Oregon lamellé collé et bout dehors depuis sa transformation en bateau de plaisance

Voilure / à propos :

une voile de tape-cul triangulaire à ses débuts de bateau de pêche

Voilure / état actuel :

Gréement de Ketch aurique, voiles Dacron : grand voile et trinquette blanches, foc, clinfoc et artimon couleur cachou, gréement courant et dormant, 43 poulies, 800m de bout, ... depuis sa transformation en bateau de plaisance

Emménagements / à propos :

grande salle machine, 6 cuves à gasoil, cale de pêche et local à matériel, poste d'équipage dans la grande timonerie à ses débuts de bateau de pêche

Emménagements / état actuel :

12 couchettes, 2 salles d'eau + toilettes, cuisine, carré, tout en chêne. 1 local machine, fermé insonorisé 1 poste de pilotage en timonerie et 1 doghouse de veille depuis sa transformation en bateau de plaisance

Moteur(s) / type, puissance, année :

D3, Volvo, 150 ch, 2019

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Bateau de pêche de 1962 à 1986 : pêche à la langoustine et chalut arrière en Bretagne Sud.
Sortie de pêche suite au plan Mellick en 1988.
Tentative de conversion en plaisance par M. Bonnin entre 1990 et 2001.
Confié en bail à usage de prêt à l’AFDAM en 2001, le Michel et Patrick est entièrement rénové par charpentiers maritimes professionnels, dans le cadre d’un chantier d’insertion, sous la présidence de François Charbonnier (personnalité de Fécamp, pour son engagement associatif à vocation sociale). Le chantier voit passer 120 personnes en insertion en 2001 et 2009. Il reçoit une autorisation exceptionnelle pour être placé sur le terre-plein du Bout Menteux, au cœur de la ville, pour la plus grande fierté des fécampois et l’attrait de découverte pour les touristes. Le Michel et Patrick, dit Mil’Pat, devient dès lors emblématique de Fécamp.

A partir de 2010, il navigue sur les côtes normandes et anglais, en croisières à but social, pédagogique et éducative.

Témoignage technique ou conceptuel :

Bateau de type Malamok, typique du pays Bigouden, construit dans les années 50-60

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Converti à la plaisance par des charpentiers professionnels, dans le cadre d’un chantier d’insertion, ce qui marqué fortement la ville de Fécamp, ancien port morutier et ancien lieu de construction navale

Autres éléments remarquables :

Navire refait à neuf, adopté par les Fécampois, à vocation social (rénovation, entretien et navigation)

Chronologie :

de 1962 à 1988 : pêche

– de 1962 à 1971 : propriété de l’armement qui rassemble Bastien CAP, Jean-Marie BIGER et Simon BARGAIN, navigue en mer d’Irlande de Mai à Septembre pour des marées de deux semaines à la recherche de la langoustine. Le reste de l’année, quand il n’est pas en carénage à terre, il effectue des marées de quatre jours en Bretagne Sud à quelques heures de route.

– de 1971 à 1982 : Jean-Claude DURET

– de 1982 à 1988 : Joseph LE BAL’CH rapidement associé à son fils Daniel, dernier propriétaire en titre du bateau pour la pêche. Désarmé en 1988

De 1990 à 2001 : transformation en bateau de plaisance par Emmanuel Bonnin. En 1994, après une refonte totale, le Michel et Patrick est reclassé officiellement par les Affaires Maritimes en deuxième catégorie de plaisance. Le bateau commence une nouvelle carrière et participe notamment aux Fêtes de Douarnenez en 1996.

2001 – 2019 : confié à l’AFDAM (contrat de prêt à usage) pour remise en parfait état et navigations sociales

2019 :  achat par l’AFDAM et poursuite de ces activités

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE