IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2009
Renouvelé en date de : 2020
Non renouvelé en date de : 2017
Anciens Noms :
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : AC D17193
Quartier d'immatriculation : AC
Type, série, ou nom local : Canot de bossoir à vapeur
Protégé au titre des Monuments Historiques :

Localisation

Localisation (département) : 33
Port d’attache habituel : Arcachon
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine :
Mode de propulsion (à l'origine) :
Mode de propulsion (actuel) :
Architecte : Eric Saubesty à partir d'un relevé de formes sur un canot Simpson-Strickland
Chantier constructeur : Constructions Navales RABA à La Teste de Buch
Année de construction (ou mise en service) : 2005
Longueur hors tout : 6,44 m
Longueur coque : 6,44 m
Longueur flottaison : 6,05 m
Largeur Maître bau : 1,82 m
Tirant d’eau : 0,50 m
Tirant d’air : 2 m
Déplacement (tonnes) : 1 t
Jauge administrative (tonneaux) : Non jaugé

Description

Coque / à propos :

Coque à clin de CTP rivetés cuivre sur membrure ployée acacia. Tableau, Préceintes, plat-bord et hiloires en sipo massif

Coque / état actuel :

Pont et superstructures / à propos :

Canot demi-ponté, pont en lattes de teck. Tillacs en caillebotis teck dans la chambre AR et en avant de la chaudière. Bancs en sipo massif

Pont et superstructures / état actuel :

Gréement / à propos :

Gréement au tiers, voile à bordure libre envisagé.

Gréement / état actuel :

Voilure / à propos :

Voile au tiers 12m50

Voilure / état actuel :

Emménagements / à propos :

Canot creux

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Machine à vapeur compound à distribution "Joy" de 7HP, chaudière verticale à tube d'eau et chauffe au charbon.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Ce canot est la réplique des canots de bossoir produits par la firme Simpson-Strickland à la toute fin du 19 ème siècle. Ce type de canots était courant, ils servaient d’annexe aux grand yachts de luxe. Ils ont disparu presque complètement avec l’apparition des moteurs à combustion interne. Aujourd’hui, l’imaginaire populaire n’a gardé aucune mémoire de ces canots qui étaient très nombreux en France. Comme pour les yachts à voile, les canots anglais avait une meilleure réputation que les constructions françaises. Ondine est une réplique fidèle de ces canots, l’accastillage et les aménagements sont rigoureusement copiés des prospectus commerciaux d’époque.

Témoignage technique ou conceptuel :

La propulsion à vapeur est aujourd’hui complètement ignorée sur nos côtes et nos rivières. Chaque sortie de Ondine sur le Bassin d’Arcachon est un événement pour les badaud et plaisanciers. Ondine est un témoignage d’une technique de propulsion oubliée, car obsolète depuis déjà un siècle sur les petits canots. Pourtant, qu’il est amusant de faire tourner l’hélice avec de l’eau et du feu !

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

– Plan dessiné en 2002 d’après des relevés sur le seul canot Simpson-Strickland en état de naviguer en Angleterre. – Coque fabriquée par le chantier RaBA de 2003 à 2005. – Aménagement de la propulsion et de l’accastillage par le propriétaire en 2005 – Première mise à l’eau en Aout 2005 à La Teste de Buch sur le Bassin d’Arcachon – Participation à DZ 2006 et DZ2008 – Dispose d’une place au port d’Arcachon depuis Juillet 2007 – Navigue régulièrement sur le Bassin d’Arcachon à la belle saison.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE