IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2018
Renouvelé en date de : 2023
Non renouvelé en date de : 2022
Anciens Noms : D'après l'ancien Meetbrief (N° 10312 du 19/10/1945): SHAMROCK (1939)/P.A.M. 67(1956)/LUBI 4(1963)/WB II (1985); le bateau porte le marquage d'immatriculation gravé : "1976 B Amst 1945".
Numéro de francisation : Mise à la consommation C1 N° 36664 du 11/12/1985.
N° Immatriculation : P015799F
Quartier d'immatriculation : PA
Type, série, ou nom local : Péniche
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 75
Port d’attache habituel : Quai de Conti, 75006, Paris
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Fluvial
Usage à l'origine : Transport de marchandises
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte :
Chantier constructeur : Inconnu
Année de construction (ou mise en service) : 0
Longueur hors tout : 22,08 m
Longueur coque : XXXX
Longueur flottaison : XXXX
Largeur Maître bau : 4,10 m
Tirant d’eau : 1 m
Tirant d’air : 3 m
Déplacement (tonnes) : 46T

Description

Coque / à propos :

Construction de la coque en acier rivé; la coque est légèrement ronde et présente de chaque côté en extérieur, à l'avant comme à l'arrière, plusieurs renforts latéraux (demi jonc plein de 60 mm); varangues tous les 50 cm, bouchains ronds. Etrave verticale et pointue.

Pont et superstructures / à propos :

Superstructure en acier avec le toit entièrement ponté à la hollandaise; Deux claire-voies en bois vernis; timonerie en bois entièrement démontable; une claire-voie en bois pour le Pic avant. Conception : R. GIUDICELLI

Pont et superstructures / état actuel :

Superstructure en acier avec le toit entièrement ponté à la hollandaise; Deux claire-voies en bois vernis; timonerie en bois entièrement démontable; une claire-voie pour le Pic avant. Conception : René GIUDICELLI.

Gréement / à propos :

Néant

Voilure / à propos :

Néant

Emménagements / à propos :

Deux cloisons étanches séparent la cale de la Salle des machines et du Pic avant. Le vaigrage de la Cale et du Pic avant est en contreplaqué laqué, le plancher est en chêne et démontable. Conception de l'aménagement intérieur : René GIUDICELLI

Emménagements / état actuel :

Deux cloisons étanches séparent la cale de la Salle des machines et du Pic avant. Le vaigrage de la Cale et du Pic avant est en contreplaqué laqué, le plancher est en chêne et démontable. Conception de l'aménagement intérieur : René GIUDICELLI.

Moteur(s) / type, puissance, année :

DAIMLER-BENZ, Type MB 853, 70 CV, 3 cylindres, R.P.M.:2000; année de construction:1964.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Qu’il soit en navigation ou à quai, le Soleil Rouge attire par sa ligne l’attention des photographes, peintres et promeneurs. On retrouve le bateau sur les cartes postales comme celles des éditions Laurent Reiz, mais aussi dans les peintures de Serge Marko, de Régis Pettinari ou de Françoise Valenti,etc…

Témoignage technique ou conceptuel :

La coque du Soleil Rouge, par ses dimensions 22m x 4m et sa ligne basse sur l’eau, est typique de celle des avitailleurs qui travaillèrent dans les ports hollandais depuis les années 1930. Sa dernière devise WB II (Water Boat II) en 1985 souligne son activité portuaire à Amsterdam. Quelques avitailleurs du même type à Rotterdam ont aussi été revendus pour l’Angleterre dans les années 1980.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Ce bateau fut un avitailleur dans le port d’Amsterdam; il livrait de l’eau et du fuel contenu dans des cuves posées sur de solides poutres de bois boulonnées sur les varangues. La timonerie était réduite à sa plus simple expression; le pic avant abritait le logement du marinier. Actuellement il reste une seule coque similaire amarrée à Amsterdam.

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

J’ai entrepris la restauration du Soleil Rouge à partir de la coque nue d’un ancien avitailleur; j’ai dressé les plans des superstructures afin de mettre en valeur la tonture de la coque. C’est ainsi que le toit de la superstructure a été particulièrement soigné avec un bouge diminuant délicatement de l’avant vers l’arrière. En affinant la proportion des superstructures du bateau et l’articulation des différents volumes j’ai recherché une ligne qui soit la plus douce et la plus dépouillée possible comme peut l’être un trait de calligraphie. Les aménagements intérieurs que j’ai conçu font valoir les subtiles courbes de cette coque centenaire. Je suis le propriétaire actuel depuis 1985.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE