IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2020
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : non francisé
N° Immatriculation : LO D20498 F
Quartier d'immatriculation : LO
Type, série, ou nom local : Yole de l'Odet
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 56
Port d’attache habituel : Le Logeo en Sarzeau
Chantier d’hivernage : Saint Malo de Phily

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : François Vivier
Chantier constructeur : C. Nautique de Combrit sainte Marine
Année de construction (ou mise en service) : 1994
Longueur hors tout : 6,8
Longueur coque : 6,8
Longueur flottaison : 6,5
Largeur Maître bau : 1,88
Tirant d’eau : 0,3
Tirant d’air : 5
Déplacement (tonnes) : 0,8
Jauge administrative (tonneaux) : 2,19

Description

Coque / à propos :

Le Roscouré est l'une des 6 ou 8 Yole de l'Odet construite en préparation de Brest 2000 sur le bord de l'Odet.Grande barque non pontée, Canot à misaine, 6 avirons.Construction en petites lattes de Pin d'Orégon et Structure en Bois exotique rouge (Sipo ?)Approbation le 11 juin 1996, par R. Le Floch -Affaire Maritime du Guilvinec sous le numéro CC0316 pour une navigation en 5ème catégorie avec 6 personnes embarquées et en 6ème catégorie avec 8 personnes embarquées.

Coque / état actuel :

Je mène en ce moment la restauration du Roscouré suite à un long stockage sous la pluie, il me semble, ayant entraîné la pourriture de la partie arrière du bateau par l'eau douce.J'ai ensuite entendu parlé d'un accident, il me semble en voiture.Le dernier propriétaire avait fait le choix de scier l'arrière du bateau pour le raccourcir.La restauration devrait remettre le bateau dans son état d’origine.Les travaux sont en cours.

Pont et superstructures / à propos :

Grande barque creuse

Pont et superstructures / état actuel :

Grande barque creuse

Gréement / à propos :

Une grande misaine au tiers

Gréement / état actuel :

Une grande misaine rouge au tiers - 18 m2

Voilure / à propos :

Une grande misaine au tiers - 18 m2

Voilure / état actuel :

Une grande misaine au tiers - 18 m2

Emménagements / à propos :

Une dérive sabreDes blocs de flottabilité fixé sous les bancs, sur toute la longueur du bateau à Bâbord et tribord

Emménagements / état actuel :

Une dérive sabreDes blocs de flottabilité fixé sous les bancs, sur toute la longueur du bateau à Bâbord et tribord

Moteur(s) / type, puissance, année :

Pas de moteur, éventuellement un hors bord de 4-5 cv

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

L’extrait des sites de l’Association “Yole de Gouesnach” et du journal “le Télégramme” qui suivent sont les seuls renseignements que j’ai pu retrouver sur l’histoire des Yoles de l’Odet. Au 18ème, 19ème siècle, de petits canots à Misaine guidaient les gros Lougres qui remontaient l’Odet sur plusieurs kilomètres vers le Port de Quimper. L’association « Yole de Gouesnach’ » a aussi restauré le Lougre « Corentin » En 1992, à la demande de plusieurs communes du Bord de l’Odet, François Vivier, Architecte Marine, a repris les cotes de ces bateaux historiques pour mettre à la disposition du public les plans d’une embarcation Voile Aviron, à la fois légère, maniable sur l’eau et sur sa remorque et aussi “bateau d’équipage” avec 6 rameurs et 8 personnes à bord, auprès des côtes. Les 8 Yoles de l’Odet aujourd’hui construites sont de fait le rappelle historique du temps ou le Port de Quimper faisait vivre la navigation sur la petite rivière de l’Odet.

Témoignage technique ou conceptuel :

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

Construction à Combrit Saint Catherine par Le centre nautique

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE