IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2016
Renouvelé en date de : 2020
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : En cours de demande à la douane de Lorient
N° Immatriculation : En cours de demande
Quartier d'immatriculation : AY
Type, série, ou nom local : Baleinière moteur ex Marine Nationale
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 56
Port d’attache habituel : Arradon
Chantier d’hivernage : Arradon

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Militaire
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte :
Chantier constructeur : DCN Brest
Année de construction (ou mise en service) : 1950
Longueur hors tout : 7 m
Longueur coque : 7 m
Longueur flottaison : 6,40 m
Largeur Maître bau : 2,40 m
Tirant d’eau : 0,70 m
Tirant d’air : SO
Déplacement (tonnes) : 2,5 t
Jauge administrative (tonneaux) : 2,21 tx

Description

Coque / à propos :

Bordés sur membrure, bois

Coque / état actuel :

Bon, quelques travaux nécessaires

Pont et superstructures / à propos :

Bois latté

Pont et superstructures / état actuel :

Très bon

Gréement / à propos :

Sans objet

Gréement / état actuel :

Sans objet

Voilure / à propos :

Sans objet

Voilure / état actuel :

Sans objet

Emménagements / à propos :

Cloison centrale. Bancs sur le pourtour dans les parties avant et arrière. Arceaux pour tendre la toile de protection à l'avant

Emménagements / état actuel :

Correct sous réserve de quelques travaux

Moteur(s) / type, puissance, année :

Moteur diesel DOD deux cylindres droits, 40 CV probablement d'origine.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Ce type de baleinière a probablement hérité de la forme de premiers exemplaires américains livrés à l’époque de la construction des premiers bâtiments du plan Marshall (1947). Elles ont constitué la drôme de tous les escorteurs de la Marine Nationale, escorteurs d’escadre, escorteur rapide, aviso escorteurs pendant une trentaine d’années. Elles assuraient le service de rade, en particulier les mouvements de permissionnaires, alors que les navires étaient plus souvent sur coffre qu’à quai faute de place. Dans les années 1980, elles ont été remplacées par des embarcations coque plastique plus légère, d’autant plus que le besoin était moindre, les postes à quai s’étant multipliés.

Témoignage technique ou conceptuel :

La conception vise à la simplicité de la conduite avec un poste de commande centrale pour le timonier qui a les commandes du moteur à portée. Il est intéressant de noter que deux varangues centrales ont probablement été découpées après construction de la coque pour faire place au bâti du moteur, sans grand souci de l’impact sur la solidité de l’ensemble, probablement en raison de la construction robuste de la coque.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

Marine Nationale Amerami

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE