Initiée en 1992 par le sénateur Louis de Catuelan et par Jean-Yves Le Drian, alors Secrétaire d’Etat à la Mer, Patrimoine Maritime et Fluvial est depuis 1997 présidée par Gérard d’Aboville.

NOS MISSIONS

La France bénéficie d’un patrimoine maritime et fluvial exceptionnel. La préservation de ce patrimoine  représente une préoccupation essentielle dans la conservation de l’histoire.Témoins de cette histoire maritime, les bateaux risqueraient de disparaître sans concours des pouvoirs publics, sans structure d’accompagnement, de labellisation et de reconnaissance. C’est la raison qui a amené à la création, en 1992 par le sénateur Louis de Catuelan et par Jean-Yves Le Drian, alors Secrétaire d’Etat à la Mer, de Patrimoine Maritime et Fluvial, présidée par le navigateur Gérard d’Aboville.

PMF s’est forgée autour de 3 missions essentielles :

Inventorier les bateaux exceptionnels qui ne bénéficient pas d’un classement par l’Etat (Monument historique, patrimoine de l’UNESCO).

Sensibiliser et fédérer les acteurs en mobilisant de concert l’ensemble des structures (Etat, Institutions, Collectivités locales, Associations, Mécènes) en faveur de la défense du patrimoine maritime et fluvial.

Attribuer le label “Bateau d’Intérêt Patrimonial” (BIP) qui offre notamment des avantages fiscaux au propriétaire du navire.

Sur tout le littoral, on voit se multiplier des chantiers de restauration ou de construction de répliques de navires disparus. La construction, l’entretien, la manœuvre d’un navire traditionnel sont des actes valorisants, particulièrement fédérateurs, raison pour laquelle ils sont souvent mis à profit par des associations ou des collectivités pour servir de support de formation et d’insertion.

Nombreuses sont les villes portuaires qui associent désormais leur image à un navire traditionnel emblématique. Cet engouement touche également les voies d’eau intérieures, pour lesquelles la renaissance des traditions fluviales accompagnent la reconquête et la mise en valeur des berges.

PMF milite également, depuis sa fondation, pour la création de quais du patrimoine, visant à regrouper les BIP dans leur port d’attache et dans leurs ports d’escale. Il s’agit d’un atout de valorisation essentiel des villes portuaires, offrant au public le spectacle d’un véritable musée à flot. Nombre de Maires ou Capitaines de port, ont depuis adopté le concept et gèrent une animation saisonnière forte autour de leur quai du patrimoine.

Alliant le spectaculaire et la tradition, des rassemblements mettant en scène les navires du patrimoine attirent de plus en plus de spectateurs et permettent de mesurer l’immense élan qui se développe autour de la sauvegarde et de la mise en valeur d’une culture plus que jamais attachée à ses racines. A une époque de recherche d’identité, le patrimoine de proximité représente une valeur sûre et mobilisatrice.

PMF offre, avec près de 1400 navires labellisés BIP, une base de données unique, accessible à tous, et qui fait aujourd’hui référence.

ORGANISATION

Le bureau de Patrimoine Maritime et Fluvial se compose de membres actifs, personnes physiques ou morales et de membres bienfaiteurs.
Elle agit en liaison avec les Fédérations Régionales de la Culture Maritime (FRCM).

Gérard d’Aboville

Président

Pascale Bladier-Chassaigne

Déléguée générale

Francois Casalis

Vice-Président

#Passionpatrimoinemaritime

NOS ACTIONS

INVENTORIER, SAUVEGARDER, PRESERVER ET PROMOUVOIR

MOBILISER, FEDERER

ATTRIBUER LE LABEL BIP

Patrimoine Maritime et Fluvial intervient dans des domaines très variés, allant des relations avec les Pouvoirs publics, les fédérations et associations, sur les questions du patrimoine maritime et fluvial, à l’organisation de patronages, souscriptions et manifestations de toute nature, avec pour objectifs la préservation , la sauvegarde, la promotion du patrimoine maritime et fluvial.

Relations avec les pouvoirs publics
  • Participation à l’élaboration des textes réglementaires relatifs aux bateaux du patrimoine
  • Labellisation des bateaux du patrimoine (BIP)
  • Identification des navires classés monuments historiques
  • Propositions à l’administration pour clarifier le statut juridique et fiscal des navires classés monuments historiques
  • Autorisation de sortie du territoire douanier des navires classés monuments historiques
Relations avec les fédérations et associations

Relations avec les fédérations et associations de sauvegarde et mise en valeur du patrimoine maritime et fluvial

PMF décentralise son action au travers des Fédérations Régionales pour la Culture Maritime (FRCM). Une grande partie du littoral métropolitain est aujourd’hui couverte avec :

  • La FRCM Nord Pas de Calais
  • La FRCM Manche-Normandie
  • La FRCM Bretagne
  • La FPMM PACA et l’Association du patrimoine maritime Languedoc Roussillon

ainsi que :

  • Le Yacht Club de France
  • L’Association française des yachts de tradition
  • Le Yacht Club Classique
  • Old Gaffers Association
Labellisation des BIP
Patronages

PMF accorde son patronage à certaines opérations ou initiatives destinées à promouvoir le patrimoine maritime et fluvial. Parmi les patronages accordés :

  • Réedition en fac-similé du traité des Pêches de Duhamel du Monceau
  • Trophée Gilbert Pasqui
  • Régate 1900 de Cénon-sur-Vienne dans le cadre des « Jours de Vienne »
  • Concours « Mémoire des Ports de Méditerranée »
  • Rencontres Méditerranéennes du Patrimoine Maritime
Attribution de Prix

PMF accorde chaque année le prix Jean-Noël Turcat pour la meilleure restauration d’un bateau traditionnel méditerranéen, à l’occasion des « Voiles Latines de Saint-Tropez ».

La société Primagaz est partenaire de cette opération. Ce prix a été attribué :

  • en 2003 à l’association « La Partègue » pour la restauration du « Mourre de Pouar »,
  • en 2004 à la société nautique « Leï Pescadou de l’Estaco », pour la restauration de la barquette Gangui « Monte Cristo »,
  • en 2005 à la bette marseillaise « Nicolas », propriété de F. Walther et restaurée par le chantier naval Roland Cochet,
  • en 2006 à M. Bernard Rémuzat pour la restauration de la barquette marseillaise « La Bonne Mère ». Un second trophée a été remis à l’association « Rivages de Méditerranée » et au propriétaire, M. Jean Huet, pour la restauration de la barquette marseillaise « Flaminda ».
  • en 2007 à « Lou Frisa », un pointu Ruopollo de 1960 restauré et grée en 2006 par le propriétaire M. Serge Sourd de Sanary. Le prix est également attribué à l’Association des pointus de Sanary sur Mer, dont le Président est M. Benet, pour le remarquable travail de restauration de 70 barquettes et pointus.

PMF accorde tous les deux ans, à l’occasion de la Semaine du Golfe, rassemblement de bateaux traditionnels dans le Golfe du Morbihan le prix Jacques Chauveau à la commune qui a le mieux mis en valeur son patrimoine maritime.

Par ailleurs, PMF peut accorder des prix exceptionnels tels que ceux attribués à des personnalités locales connues pour leur action en faveur du patrimoine maritime lors du voyage de présentation du Marité en 1999, à Dunkerque Jean-Marie Fournier, au Havre Jean-Pierre Ollivier, à Saint-Malo Jean Le Bot, à Fécamp André Dulong.

Souscriptions

En collaboration avec les délégations régionales de la Fondation du Patrimoine, PMF organise des souscriptions en faveur de projets de restauration d’éléments du patrimoine maritime et fluvial. Ces projets, qui doivent être portés par une association, sont proposés et accompagnés par les FRCM.

Six opérations de souscriptions sont en cours de réalisation :

  • La restauration du vapeur « Ondée », projet mené par l’association « Mémoires en devenir », présenté par la FRCM Bretagne, en collaboration avec la Délégation Bretagne de la Fondation du Patrimoine.
  • Le chaland fluvial « Victor », projet mené par l’association « Il faut sauver Victor », présenté par la FRCM Bretagne, en collaboration avec la Délégation Pays de Loire de la Fondation du patrimoine.
  • Le « Biche », le dernier thonier à voiles, projet mené par l’association « Les amis du Biche », en collaboration avec la Délégation Bretagne de la Fondation du Patrimoine.
  • Le « Marie-Fernand », côtre pilote du Havre, projet mené par l’association de l’Hirondelle de la Manche.
  • La construction de 4 voiliers traditionnels de Loire de type Futreaux, projet mené par l’association « Les Chemins de l’Eau ».
  • La restauration de la cale sèche de la Landrais.
Manifestations diverses

PMF a participé à la réalisation des événements suivants :

  • Organisation générale du Congrès Européen du patrimoine maritime au Centre International de la Mer à Rochefort (octobre 1995).
  • Organisation du colloque « Préservation et valorisation du patrimoine maritime et fluvial » au Palais du Luxembourg (septembre 1997).
  • Organisation de la croisière de présentation du Marité en France (juillet 1999).

PMF a été également présente sur certains événements tels que : Les »Voiles Latines de Saint-Tropez », les « Voiles d’Antibes », le « Festival international du film maritime et d’exploration » de Toulon, la « Semaine du Golfe » du Morbihan.

Opérations exceptionnelles

PMF a été l’élément moteur du rapatriement en France du Marité, notre dernier voilier terre-neuvas, et plus grand voilier français en bois. En 1999, apprenant la mise sur le marché de ce navire qui se trouvait à Stockholm, l’association a tout mis en œuvre pour que ce navire soit racheté par des français. Après 4 ans d’efforts, en 2003, PMF est parvenue à intéresser un groupement réunissant des partenaires institutionnels et privés rassemblés autour de la ville de Rouen. Le 16 juin 2004, Gilles de Robien, alors Ministre des Transports et Gérard d’Aboville, Président de PMF, envoyaient le pavillon français à la poupe du Marité. Ce navire est aujourd’hui connu de tous les français car il a servi de support itinérant à l’émission Thalassa pendant près d’un an.