IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2021
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : EL MADANI II (Brin d’Ajonc)
Numéro de francisation : 1394/2310/3
N° Immatriculation : SB324939
Quartier d'immatriculation : SB
Type, série, ou nom local : Sloop
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 22
Port d’attache habituel : Dahouët (Pléneuf Val-André)
Chantier d’hivernage : Chantier de restauration (Marc NICOLAS au Légué) ou (Marc FAUJOUR) Hangar de la ferme Vau Madeuc à Pléneuf. (à décider au Conseil d’administration en fonction des différents devis) Participation envisagée comme stagiaires des apprentis DES CHANTIERS DE L’ENFER

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte :
Chantier constructeur : Ernest SIBIRIL
Année de construction (ou mise en service) : 1957
Longueur hors tout : 12,5m
Longueur coque : 7,94m
Longueur flottaison : 7,50m
Largeur Maître bau : 2,82m
Tirant d’eau : 1,60m
Tirant d’air : 13m
Déplacement (tonnes) : 7 T

Description

Coque / à propos :

Coque en bois à bordées en Pin riveté cuivre membrures ployées en acacia. Charpente axiale en Iroko. Quille longue et étrave droite caractéristique des cotres de Carantec.

Pont et superstructures / à propos :

Bateau ponté avec roof

Pont et superstructures / état actuel :

Passable (Restauration à venir et sera effectuée par ABC Dahouët avec le concours de son ancien propriétaire M. Yannick PROVOST)

Gréement / à propos :

Disparu entièrement à refaire

Voilure / à propos :

Un foc sur bout dehors, une trinquette amurée sur l’étrave, une grand-voile à corne (sur un plan de voilure à recréer avec les caractéristiques des cotres de Carantec (voir photo)

Emménagements / à propos :

A recréer sur les anciens modèles existants

Emménagements / état actuel :

A recréer

Moteur(s) / type, puissance, année :

Actuellement sans moteur

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Voir Chronologie, Le petit fils du propriétaire d’origine

Témoignage technique ou conceptuel :

Ce bateau est un cotre de pêche de Carantec, dont les formes sont très caractéristiques de la baie de Morlaix: beaucoup de largeur, et beaucoup de toile. Une géométrie particulière aux cotres de Carantec est aussi présente au niveau du gréement et de la voilure (forme arrière et notamment le safran ainsi que la louve caractéristique de ces navires)

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Ce bateau a été réalisé par Ernest SIBIRIL sur les modèles qu’il avait conçu et utilisé par le réseau ALLIANCE SIBIRIL . Ces bateaux (8 ) ont exfiltré des aviateurs et des résistants lors de la dernière guerre, vers l’Angleterre. (Voir le livre « Chantier d’évasions Carantec, R. Huguen (Auteur) 1940-1944 réseau Sibiril-alliance » El Madani II /Brin d’Ajonc, est similaire à ces bateaux historiques

Autres éléments remarquables :

ABC Dahouët, créée fin 2020 selon ses statuts joints au dossier est une association Dahouëtienne de la commune de Pléneuf-Val-André. Elle souhaite redonner à son petit port, Dahouet, un visage animé inspiré de celui d’autrefois, où les quais accueillaient des bateaux de pêche en partance pour Terre Neuve ou plus récemment pour la coquille Saint-Jacques dans la baie de Saint-Brieuc. Cette jeune association recherche des bateaux anciens avec une histoire, font en sorte qu’ils soient, si nécessaire, restaurés pour être accueillis le long des quais et naviguent de là. Elle vise à valoriser le patrimoine maritime local.

Chronologie :

En mai 2021 ABC DAHOUET a acheté à M. Yannick PROVOST EL MADANI II (Acte de vente joint au dossier) Yannick PROVOST avait lui-même acheté ce bateau à M. MERCIER . Le premier propriétaire était M. VICAIRE Ce dernier a d’abord été propriétaire d’ El Madani I, avec aussi comme port d’attache Dahouët (voir photo) Puis il a fait construire El Madani II similaire à El Madani I, mais en plus grand. ABC Dahouët a pu contacter Pierre Escarra, son petit fils. Au sein de sa famille, dont son père, encore vivant et centenaire, il a déjà trouvé des premières photographies/courtes vidéos disponibles pour la labellisation BIP si souhaitées. Sa participation active est acquise pour enrichir l’historique de ce bateau sur lequel il a lui-même navigué avec son grand-père.

En savoir + sur ce navire