IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2012
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de : 2016,2020
Anciens Noms : BUGEL AR MOR
Numéro de francisation : 9529/0690
N° Immatriculation : BR 156656 D
Quartier d'immatriculation : BR
Type, série, ou nom local : Goémonier
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 29
Port d’attache habituel : Kerazan-Plouguerneau
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte : PERON
Chantier constructeur : PERON à Camaret sur Mer
Année de construction (ou mise en service) : 1973
Longueur hors tout : 9.40 m
Longueur coque : 9.40 m
Longueur flottaison : 9.00 m
Largeur Maître bau : 3.80 m
Tirant d’eau : 1.40 m
Tirant d’air : 3.80 m
Déplacement (tonnes) : 14 m
Jauge administrative (tonneaux) : 8.33 m

Description

Coque / à propos :

Construction classique en bois (Chêne-bois rouge) Type goémonier moderne conçu dans les années 1970 sous l'égide du Comité Local des Pêches du Nord Finistère (section Algue) 

Coque / état actuel :

Bon état 

Pont et superstructures / à propos :

Pont amovible en bois (pêche à la coquille St Jacques l'hiver) Superstructures en bois et acier (timonerie-écoutille accès moteur) 

Pont et superstructures / état actuel :

Bon état 

Gréement / à propos :

néant

Gréement / état actuel :

néant

Voilure / à propos :

néant

Voilure / état actuel :

néant

Emménagements / à propos :

Timonerie et petit poste avant en Bois et acier 

Emménagements / état actuel :

Moyen

Moteur(s) / type, puissance, année :

PERKINS IB 1998 130 CV gazole 

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Construit au chantier PERON à Camaret et mis à l’eau le 28 mars 1973 pour le compte de Michel CALVEZ de Plouguerneau, le goémonier est baptisé BUGEL AR MOR (l’enfant de la mer). Le bateau connaît un début de carrière tragique, Michel CALVEZ meurt en mer en 1974. Racheté par Jean Claude CREAC’H de Molène en 1975, qui l’utilisera jusqu’en 1980. Son moteur d’origine (Renault Couach de 90 CV) est remplacé par un Baudoin DF4 de 90 CV. Henri TASSIN de Lampaul-Plouarzel en devient propriétaire, procède à de premières transformations en 1981(rehausse du bordé de 35 cm) et rebaptise le goémonier de son nom actuel BUGEL AN ENEZ . Jean François LEON en devient le patron en janvier 1982 jusqu’à aujourd’hui, date à laquelle il fait don de son outil de travail, et surtout de son fidèle compagnon, à l’Ecomusée des goémoniers et de l’algue de Plouguerneau. 

Témoignage technique ou conceptuel :

– Type de goémonier moderne -timonerie à l’avant – cale de chargement au centre – compartiment moteur à l’arrière. – La timonerie permet également la manoeuvre du Scoubidou hydraulique placée en arrière de la cabine. Le Bugel an Enez constitue le 3 ème volet de la flottille de bateaux goémoniers navigants de l’Ecomusée de Plouguerneau, avec le Karreg hir -(réplique 1930)et la Fleur des îles (1962 rénovée en 2008). 

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Il était nécessaire que ce bateau sorte de la flotte de pêche française (application des différents plans de l’Europe bleue). Cette « sortie » ne pouvait s’effectuer que de 2 façons : – destruction du bateau – conservation du patrimoine maritime. Jean François Léon ne souhaitait pas que son vieux compagnon de travail disparaisse sous les coups de godet d’une pelleteuse. Aussi il fait l’offre au musée de ce don. L’Administration des affaires maritimes, centrale et locale, a facilité le passage au régime plaisance du bateau. 

Chronologie :

Construit au chantier PERON à Camaret et mis à l’eau le 28 mars 1973 pour le compte de Michel CALVEZ de Plouguerneau, le goémonier est baptisé BUGEL AR MOR (l’enfant de la mer). Le bateau connaît un début de carrière tragique, Michel CALVEZ meurt en mer en 1974. Racheté par Jean Claude CREAC’H de Molène en 1975, qui l’utilisera jusqu’en 1980. Son moteur d’origine (Renault Couach de 90 CV) est remplacé par un Baudoin DF4 de 90 CV. Henri TASSIN de Lampaul-Plouarzel en devient propriétaire, procède à de premières transformations en 1981(rehausse du bordé de 35 cm) et rebaptise le goémonier de son nom actuel BUGEL AN ENEZ . Jean François LEON en devient le patron en janvier 1982 jusqu’à aujourd’hui, date à laquelle il fait don de son outil de travail, et surtout de son fidèle compagnon, à l’Ecomusée des goémoniers et de l’algue de Plouguerneau. En 1984, le BUGEL AN ENEZ est doté d’un nouveau moteur Perkins de M130C de 120CV et en 1986, Jean François LEON fait procéder à de nouvelles transformations (pont, coque, écoutille du compartiment moteur, gréement) au chantier Jean Pierre FLOC’H à Plouzané. La silhouette du BUGEL n’a pas changé depuis, un nouveau moteur Perkins a cependant été installé en 1998. Jusqu’en décembre 2000, Jean François et le BUGEL AN ENEZ ont effectué 19 saisons , récolte du laminaire sur l’archipel de Molène au printemps – été, drague de la coquille St Jacques en rade de Brest pendant l’hiver. On peut estimé à 19 000 tonnes le goémon récolté sur cette période. 

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE