IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2023
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : 414079
Quartier d'immatriculation : PL
Type, série, ou nom local : Sloop, Unique
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 83
Port d’attache habituel : Bandol
Chantier d’hivernage : La seyne sur mer

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Compétition
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : Olin Stephens
Chantier constructeur : Souter
Année de construction (ou mise en service) : 1971
Longueur hors tout : 12.25
Longueur coque : 12.25
Longueur flottaison : 9.71
Largeur Maître bau : 3.60
Tirant d’eau : 2.05
Tirant d’air : 17
Déplacement (tonnes) : 10

Description

Coque / à propos :

Construction en bois moulé 6 plis d'acajou sur membrures lamellées, état; en rénovation.

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

Pont flush deck bois moulé peint état en rénovation

Gréement / à propos :

Sloop a génois 160 %, mat alu d'origine(Proctor), gréement dormant rod et monotoron état en rénovation

Voilure / à propos :

Sloop GV 31 M2, Génois 62 .5 M2, dacron, état moyen

Emménagements / à propos :

Cervantes dispose d'une table a cartes grand aigle et d'une cuisine fonctionnelle, intèrieur en teck. état en rénovation

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Moteur Yanmar 50cv ,4JH5E,2011.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Cervantes est le plan numéro 2061 de l'architecte Américain Olin Stephens, alors au sommet de sa carriére. Il domine la course au large depuis des décénnies. Cette année là, en 1971, il desssine les plans des trois bateaux Anglais de l'Admiral's Cup, Morning Cloud à Edward Heath(alors premier ministre),Prospect of Whitby à Arthur Slater et Cervantes IV à Robert Watson. Cette équipe gagnera cette édition de l'Admiral's Cup,véritable championnat du monde de la course au large. Cervantes IV, construit par Souter à Cowes(UK) finit deuxième du Fastnet, la grande course de l'Admiral's Cup et assure la victoire de l'Angleterre. C'est une grande victoire pour les plans Stephens. C'est également la fin d'une époque et le début d'une nouvelle ère pour l'architecture navale. Dick Carter dans un premier temps puis Bruce Farr ensuite vont bouleverser le monde de la course au large, Cervantes est un des derniers grands représentants de cette magnifique époque de la course croisière. Il est le témoin de cette époque avec quelques rares autres comme Sagittarius ou Glen-Mael.

Témoignage technique ou conceptuel :

Cervantes IV est avant tout un bateau de course. Le plan de dérive est assorti d'un trimmer qui peut être couplé avec le safran sur bustle. Exactement la même configuration que pour le vainqueur des deux éditions de 1967 et 1970 de l'America's Cup ; Intrepid l'un des plus innovants 12 M JI de l'époque selon les propres mots de son architecte ; Olin Stephens. Construit en bois moulé de 6 plis d'acajou de 3 mm la coque de Cervantès est renforcée de l'avant à l'arriére par un IPN en inox et par un porque au niveau des cadènes. Cette configuration lui confère une rigidité et une solidité très conséquente.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Son palmarès est assez remarquable. Outre l'Admiral's Cup, il dispute la même année(1971) Sydney Hobart en Australie(5eme). et termine la saison en étant sacré champion du RORC, Puis avec un nouveau propriétaire il collectionne les podiums en Angleterre. Il gagne trois fois de suite la même course, Cowes-Deauville, qui, selon la tradition du Rorc, prend le nom du triple vainqueur et devient donc la Cervantés Trophy. Plus près de nous, avec un nouveau propriétaire, qui le gardera 20 ans, il participe au circuit classique en Manche et gagne la Classic Channel Race en 2017. Cervantes IV est maintenant rentré en chantier (Esprit Sud) pour un grand refit avant de rejoindre le circuit du CIM, bientôt,,,

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

1971 Mr R.C WATSON puis en 1972 Mr D THIRLBY.En 1977 il passe sous pavillon francais et change de nom pour s'appeler ALPHA TAURI. En 2000 il est racheté par A.Lemarchand qui le garde jusqu'en 2022 date à laquelle j'en deviens propriétaire. Des travaux d'entretien et de remise à niveau ont été réalisés en 1996 et 2015.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE