IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2022
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : néant
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : AC G36088
Quartier d'immatriculation : AC
Type, série, ou nom local : NAVIRE A MOTEUR
Protégé au titre des Monuments Historiques : NON

Localisation

Localisation (département) : 33
Port d’attache habituel : Arcachon
Chantier d’hivernage : Petit Musée du Canot Automobile La Teste de Buch

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte : Bernard van Ommeren
Chantier constructeur : Bernard van Ommeren
Année de construction (ou mise en service) : 1913
Longueur hors tout : 9.2
Longueur coque : 9.2
Longueur flottaison : néant
Largeur Maître bau : 2.4
Tirant d’eau : néant
Tirant d’air : néant
Déplacement (tonnes) : 2.500
Jauge administrative (tonneaux) : néant

Description

Coque / à propos :

Matériau principal (coque) : bois Construction : bordé sur membrure Bon état

Coque / état actuel :

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

Pont à petites lattes Bon état

Gréement / à propos :

néant

Gréement / état actuel :

Voilure / à propos :

néant

Voilure / état actuel :

Emménagements / à propos :

néant

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Motorisation (actuelle) : V8 Mercruiser 283 de 185 ch. Transmission : ligne d'arbre - hélice Vitesse : env. 25 km/h

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Fils d'un charpentier de marine, Bernard van Ommeren n'avait que dix-huit ans lorsque ses parents l'ont autorisé à entreprendre l'ambitieuse réalisation d'un bateau à moteur de 9 m alors qu'il terminait des études d'architecture navale. Duno a été produit en un seul exemplaire dans un local construit spécialement dans le jardin de la propriété familiale des van Ommeren en Hollande. Ce bateau peut donc entrer dans la catégorie des chefs-d’œuvre de maîtrise, à la manière des compagnons de la tradition du bâtiment. Ce chantier très particulier a duré plus d'un an avec l'aide de la famille et des amis du jeune constructeur jusqu'à la mise à l'eau du bateau qui fut un succès. Bernard van Ommeren put, dès lors, entamer avec pleine confiance, une belle carrière professionnelle dans le monde maritime.

Témoignage technique ou conceptuel :

La coque traditionnelle d'un canot à moteur déplace une quantité d'eau équivalente à son volume immergé. La carène de Duno est innovante pour son époque car elle se situe entre la carène à déplacement et la carène planante. A l'avant, elle se caractérise par une étrave en V assez profond qui s'ouvre progressivement vers l'arrière et dont les formes deviennent presque planes au tableau. Une telle coque est plus rapide du fait qu'elle navigue en partie déjaugé, avec un moindre déplacement d'eau ce qui réduit la résistance à l'avancement. Ce déjaugeage et ces performances croissantes ne furent rendus possibles, à l'époque, que par la mise sur le marché de moteurs de type marin ou d'origine automobile de plus en plus puissants et légers. En effet, le déjaugeage d'une telle unité plus est gourmand en énergie que la navigation paisible d'une coque à déplacement, le prix à payer pour une augmentation des performances.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE